Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Florent Marchet
Gargilesse  (Barclay)  mai 2004

Guidée tout d'abord par les conseils avertis de mes oncles puis ensuite poussée par la curiosité de ce que pouvait produire un berrichon "made in chez moi" (ou presque...à 20 km près), voici que j'écoute Gargilesse, le premier album de Florent Marchet.

Parlons un peu tout d'abord du packaging de l'album, car c'est aussi ce qui m'a amené à le mettre sur ma platine. On y voit de la verdure un peu partout, un intérieur berrichon avec un jeune homme qui paraît simple, calme, tranquille... ainsi que de nombreux paysages, si chers au cœur du chanteur...

Mais revenons à nos moutons, qu'est-ce qui se cache derrière cet attirant attirail ? Premier morceau, chanson sur la contradiction entre vie parisienne et vie rurale... Le sujet est intéressant mais peut-être pas si original... On a peur de retomber dans des choses que l'on connaît déjà. Cet album aurait-il pour cible les BOBOS parisiens ?

Dès le second morceau, on commence à comprendre qu'on s'est un peu trompés, que finalement, il a l'air plutôt différent ce jeune homme, même s'il clame qu'"On est tous pareils".

Et, au fil des pistes, j'adhère de plus en plus. Les mélodies réussissent à prendre une place considérable sans rien enlever à cette sorte de richesse sobre des textes. Les arrangements musicaux sont très originaux et prennent des accents rock qui sont loin de me déplaire. Et pour cause, il est bien entouré le bougre : à la guitare et à la basse, François Poggio, un ami de longue date, puis Pete Thomas, qui n'est autre que l'ex batteur du regretté Eliott Smith..

Auteur-compositeur, Florent Marchet se révèle mélancolique, critique, poétique et drôle également à ses heures. Je suis agréablement surprise par ce mélange aigre-doux de mélodies entraînantes, lascives avec des textes attachants et originaux. Agréablement surprise aussi de retrouver Miossec dans le morceau "Je m'en tire pas mal", un invité de marque qui pointe le bout de son nez à juste titre, petite dose savamment calculée.

Depuis la première écoute, il y en a eu beaucoup d'autres, et chez moi, l'album y résiste très bien; il n'y a que quelques morceaux que j'apprécie moins, notamment "Fantôme". Mais je me surprends souvent à fredonner l'air d'une des douze chansons, ma préférence allant vers les pistes 5, "Je n'ai pensé qu'à moi", 9, "Terrain de sport" et 11, déjà citée, "Je m'en tire pas mal".

Donc un album qui m'a conquise par sa singularité, un album, qui, à la base, n'était pas forcément fait pour me plaire, mais que j'ai adopté grâce à une savoureuse recette mêlée de souvenirs, de verdure, de campagne, de mélancolie et de nouveauté...

Finalement, le Berry, c'est rempli de surprises !!

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Rio Baril de Florent Marchet
La chronique de l'album Frère animal de Arnaud Cathrine - Florent Marchet
La chronique de l'album Courchevel de Florent Marchet
La chronique de l'album Bambi Galaxy de Florent Marchet
La chronique de l'album Frère Animal (Second Tour) de Arnaud Cathrine & Florent Marchet
Florent Marchet en concert à La Cigale (5 novembre 2004)
Florent Marchet en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (dimanche)
Florent Marchet en concert au Café de la Danse (10 décembre 2008)
Florent Marchet en concert à ACB Scène Nationale (dimanche 16 décembre 2012)
L'interview de Florent Marchet (29 novembre 2004)
L'interview de Florent Marchet - première partie (13 décembre 2006)
L'interview de Florent Marchet - deuxième partie (13 décembre 2006)
L'interview de Florent Marchet (avril 2007)
L'interview de Florent Marchet (2 décembre 2008)
L'interview de Florent Marchet (dimanche 16 décembre 2012)
L'interview de Arnaud Cathrine & Florent Marchet (septembre 2016)


Céline         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Florent Marchet (2 décembre 2008)


# 12 mai 2019 : Une liste de plus

A l'approche des élections européennes et ses innombrables listes qui ne présagent pas d'un bel avenir, on rajoute la nôtre, celle de la sélection culturelle de la semaine histoire de se changer les idées et se donner tout le plaisir que l'on mérite bien avec de la musique, des spectacles, des films, des livres et même des zombies à dégommer.

Du côté de la musique :

"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'un premier titre live, "Chasse Spleen"
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara
et toujours :
"Foreign lines" de Erevan Tusk
"Seeing other people" de Foxygen
"2029" de Gontard!
"Chopin concertos for piano & string" de David Lively, Quatuor Cambini Paris et Thomas de Pierrefeu
"La poison" de La Poison
"Wasalala" de Madalitso Band
"Children of the slump" de Marble Arch
"Cesar Franck : Piano works quintet" de Michel Dalberto & Novus Quartet
"High strung" de Pamplemousse
"Live bullet song" de Tchewsky & Wood

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Un ennemi du peuple" au Théâtre national de l'Odéon
"Vues Lumière" au Théâtre de la Colline
"Fauves" au Théâtre de la Colline
"La Victoire en chantant" au Théâtre 13/Jardin
"Délivrés de famille" au Théâtre Le Funambule
"Deux femmes pour un fantôme" à l'Aktéon Théâtre
"Mon coeur pour un sonnet" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Cabaret de Poussière fait le Zèbre" au Zèbre
Festival des Enfants de Molière à Dieppe
les reprises :
"Tout semblait immobile" au Théâtre de la Bastille
"Providence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aux Délices" au Lavoir Moderne Parisien
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma avec :

"Versus" de François Valla
Oldies but Goodies avec :
la version restaurée de "Les Lois de l'hospitalité" de Buster Keaton et Jack Blysrone
"Drôles de cigognes !" de Hermina Tyrlova
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors
et toujours :
"La bombe humaine" de Olivier Barruel
"La nuit ne dure pas" de Jules Gassot
"Le cri des corbeaux" de Matthieu Parcaroli
"Le jour de ma mort" de Jacques Expert
"Les feux" de Shohei Ooka
"Ombres sur la Tamise" de Michael Ondaatje
"Vraie folie" de Linwood Barclay

Froggeek's Delight :

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=