Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Woven Hand
L'Européen  (Paris)  28 novembre 2004

Voir et écouter David Eugene Edwards est toujours une expérience assez ahurissante pendant laquelle je me sens hors du temps parti à la recherche d’un monde qui n’existe plus.

Qui plus est, ce concert a cela de spécial qu’il se tient à Paris, fait rare pour Woven Hand puisque le dernier concert remonte au début de l’année 2002. Heureusement, le choix de l’Européen est impeccable : la salle qui dispose de places assises, possède un son exceptionnel.

David E Edwards arrive sur scène à 20 heures 40, portant cette fois-ci un jean aux larges revers et une toque plutôt bizarre. Bien sûr ce n’est pas un concert du Horsepower et le public est plus calme.

Quand j’entends les premières notes, un frisson me parcourt. Wow ! Il commence par “Outlaw song”, une reprise que jouait déjà 16 horsepower mais qui prend un sens totalement différent ici, à Paris, de nos temps.

Sur scène, David utilise trois guitares : une électrique rouge que tous les fans reconnaîtrons, une folk qui ressemble à s’y méprendre à une guitare classique (à moins que ce ne soit le contraire) et ce qui m’apparaît être une mandoline (et non un banjo mais pas sur). Il a également un sampler je crois.

Les performances de David E Edwards avec Woven Hand contrastent de plus en plus avec celles du 16 horsepower. Il y est plus concentré sur sa musique, n’hésite pas à regarder le public et surtout, il vit entièrement ses chansons qu’il décline dans des versions retravaillées, qui s’étendent fréquemment au delà des cinq minutes .

La setlist inclue des classiques comme “Strawfoot” ou “Black Soul choir” (variante medley en rappel), mais joués complètement différemment. Tous les titres de Consider the birds sont passionnants et prouvent combien cet album est excellent. “Chest of drawers” et “Down in Yon forest” paraissent encore plus mystique. Mais c’est l’inverse pour “In the piano” et “Tin Finger”.

Les albums précédents ne sont pas oubliés et c’est une joie de réentendre live “Wooden brother”, la paire Russe ou “White bird”.

Et même si le concert dure près de deux heures, ce n’est bien sûr pas assez.

Certes, en un certain sens, David E Edwards peut être considéré comme un prédicateur : son éloquence est évidente. Mais il ne cherche pas nous convaincre, à nous enrôler : là devant nous, il ne joue pas la comédie. De toute façon il n’a pas besoin de cela : nous sommes tout acquis à ses oeuvres.

 

Tracklisting :
Outlaw’s song / Your Russia / Sparrow falls / Speaking hands / Strawfoot / My Russia / Chest of drawers / Philly’s Ann / White bird / Down in Yon forest / Wooden brother / Oil on panel / ? / Tin finger / In the piano / Black soul choir medley / Blue pail fever

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Blush Music de Woven Hand
La chronique de l'album Consider the birds de Woven Hand
La chronique de l'album The Threshing Floor de Woven Hand
Woven Hand en concert à L'Européen (28 novembre 2004) - 2ème
Woven Hand en concert à l'Espace Doun (8 juin 2007)
Woven Hand en concert au Festival La Route du Rock 2007 (mercredi)
Woven Hand en concert au Festival La Route du Rock 2007 (jeudi)
Woven Hand en concert au Divan du monde (29 novembre 2007)


Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=