Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Acrobates
Monfort Théâtre  (Paris)  septembre 2013

Spectacle circassien mis en scène de Stéphane Ricordel, exécuté par Alexandre Fournier et Matias Pilet.

Du funambule au trapéziste en passant par le contorsionniste et le jongleur tous pratiquent l'acrobatie, cet art circassien qui se décline de mille manières.

Formés à l’École Nationale du Cirque de Rosny-sous-Bois puis au CFA des arts du cirque, Alexandre Fournier et Matias Pilet ont choisi la discipline acrobatique la plus pure, celle du main à main dynamique pratiqué en duo, qui est à l'acrobatie ce que le pas de deux est à la danse, et dans une pratique, en l'occurrence orchestrée par Stéphane Ricordel, qui tend à l'épure en intégrant une inattendue dimension chorégraphique.

Pas de costume de scène à paillettes ni de roulements de tambour du cirque forain à papa "ce soir dans votre ville", ni de cirque-show à l'américaine. Tout repose sur le corps qui défie les lois de la physique et s'abstrait des contraintes de l'apesanteur dans la quête d'une autre dimension.

Avec pour titre, comme une profession de foi, le terme générique, "Acrobates" est né d'un deuil, celui du trapéziste Fabrice Champion devenu tétraplégique suite à un accident, qui avait partagé, avec les fondateurs Stéphane Ricordel et Laurence de Magalhaes, l'aventure de la célèbre Compagnie Les Arts Sauts dont le travail s'inscrivait dans une démarche artistique globale, mort au Pérou à l'issue d'une expérience chamanique en solitaire, avec lequel ils préparaient un spectacle expérimental prenant en compte le handicap physique.

Si les protagoniste refusent le qualificatif d'hommage, l'évocation est très présente. Voilà pour la genèse et l'âme du projet.

Sur scène, la première est signifiée avec quelques images d'un film réalisé par Olivier Meyrou consacré au parcours de vie de Fabrice Champion. La seconde est portée par la technique et la maîtrise des officiants qui ne sont jamais dans la démonstrativité mais dans le langage des corps, en l'espèce basé sur l'opposition et la complémentarité des contraires.

Alexandre Fournier, le grand blond, dont la stature lui permet d'assurer des portés d'une seule main, allie la force à la souplesse sereine pour exécuter les acrobaties individuelles synchronisées. Matias Pilet, le petit brun, est une boule d'énergie à la détente impressionnante. Dans le dernier tiers temps, leur duo à la dramaturgie puissante qui va crescendo clôt le spectacle en apothéose.

Captivant, le spectacle est donc époustouflant. Par son esthétique également avec un simple praticable à plan incliné, spectacle en noir et blanc scandé par des images d'hommes et de nature, une bande-son organique, un ballet de panneaux verticaux, et des lumières en clair-obscur qui déstructurent la réalité tangible du terrien.

Mais également par l'émotion, le ressenti, qui en émane et qui atteint le spectateur même le moins versé dans cette discipline. Quelque chose d'indicible, de l'ordre du sensible que transmet l'harmonie des corps en parfaite symbiose : comme une nouvelle aventure qui était vécue sous ses yeux, une histoire qui se ré-écrit. Une histoire de complicité, de confiance et d'amitié. Une belle histoire. Et un prodigieux travail réalisé avec une fluidité absolue et une apparente facilité.

A la fin du spectacle, ils irradient d'une joie partagée. Et, comment pourrait-il en être autrement, ils sont ovationnés.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 septembre 2019 : Life in Vain

Cette semaine Daniel Johnston nous a quitté, mais aussi Philippe Pascal de Marquis de Sade. Merci à eux pour tout ce qu'ils ont apporté à la musique mondiale pour l'un et hexagonale pour l'autre.
Pour ce qui est du reste de l'actualité culturelle de la semaine, c'est parti pour le sommaire :

Du côté de la musique :

"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold
et toujours :
"L'horizon" de Manu
"Twelve nudes" de Ezra Furman
"Spleen 1" de Fleur du Mal, chronique assortie d'un entretien
Rencontre avec Le Flegmatic autour de son nouvel album "Ruine nouvelles" Le Flegmatic
"Echoplain Ep" de Echoplain
"Michel on my mind - Tribute to Michel Petrucciani" de Laurent Coulondre

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Pompiers" au Théâtre du Rond-Point
"La Vie de Galilée" à La Scala
"Suite française" au Théâtre La Bruyère
"The ways she dies" au Théâtre de la Bastille
"La Fin de l'Homme rouge" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Pour un oui ou pour un non" à la Manufacture des Abbesses
"Louise au parapluie" au Théâtre du Petit Gymnase
"La Réunification des deux Corées" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Ecoutez leur silence" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Les Naufragés" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Vive Bouchon !" au Théâtre du Splendid
"Marie-Antoinette" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Tempête en juin" au Théâtre La Bruyère
"Aux rats des paquerettes" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Pas vue, Ni connue" au Théâtre Essaion
des reprises
"L'homme à tête de chou" au Théâtre du Rond-Point
"Fables" au Studio Hébertot
"Le Défunt" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Dom Juan ou les limbes de la mémoire" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Une leçon d'Histoire de France - De l'An mil à Jeanne d'Arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France - De 1515 au Roi-Soleil " au Théâtre de Poche-Montparnasse
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Karine Dubernet - Souris pas !" au Point Virgule
"Sandra Colombo - Instagrammable et cervelée" à la Comédie des Trois Bornes
"Marion Mezadorian - Pépites" à la Nouvelle Seine
"Carla Bianchi -Migrando" à la Nouvelle Seine
"Giorgia Sinicorni - Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"Le Monde selon Roger Ballen" à la Halle Saint-Pierre

Cinéma avec :

"Les Fleurs amères" de Olivier Meys
Oldies but Goodies avec "Les Idoles" de Marc'O
et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits
et toujours :
"Autoportrait d'une vie heureuse" de Ingo Schulze
"Conversations entre amis" de Sally Rooney
"Le dernier grenadier du monde" de Bakhtiar Ali
"Le siècle des dictateurs" Sous la direction d'Olivier Guez
"Les opérations extraordinaires de la seconde guerre mondiale" de Claude Quétel
"Les réfugiés" de Viet Thanh Nguyen

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=