Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce RAW VISION - 25 ans d'art brut
Halle Saint Pierre  (Paris)  Du 18 septembre 2013 au 22 août 2014

Les anniversaires donnent l'occasion de réunir largement les fidèles et, après avoir fêté en deux volets avec l'exposition "Hey ! Modern art & Pop culture" et "Hey ! Modern et Pop Part II" celui des dix ans du magazine français Hey ! défricheur de l'art underground, la Halle Saint Pierre se consacre à celui de son aîné anglo-saxon.

Il s'agit du magazine à la renommée internationale Raw Vision qui depuis 1989 se consacre à la médiatisation et à la reconnaissance de l'art brut non seulement dans le cadre de l'Histoire de l'art mais également sur le marché de l'art;

Et pour l'exposition "RAW VISION - 25 ans d'art brut", les commissaires Martine Lusardy, directrice de la Halle Saint Pierre, et John Maizels, historien d'art et fondateur du magazine, ont mis les petits plats dans les grands.

Car sur les deux niveaux d'exposition, ils présentent près de 400 oeuvres et 81 artistes de toutes les générations depuis la seconde moitié du 19ème siècle qui constituent l'extraordinaire planète de l'art brut, également qualifié d'art underground, alternatif ou outsider et dont certains en sont devenus les figures majeures.

L'art brut, démons et merveilles

Marginaux, aliénés, maniaques obsessionnels ou artistes autodidactes, chacun à trouvé un éxutoire à son mal de vivre et à sa relation au monde en funambule sur la mince frontière qui sépare les territoires contigus du génie et de la folie.

Si chaque univers est différent, toujours aussi personnel que singulier, et ne peut être rationnellement déchiffré que par la connaissance du vécu intime, les appariements avec, sinon l'esthétique, du moins les registres stylistiques des mouvements artistiques "officiels" ne cesse de surprendre.

Ainsi, en résonance avec le nouveau réalisme, l'art de la récupération de André Robillard pour qui la liberté est au bout du fusil.

Ou quand son Jésus chevauche un M16 devient le frère d'arme du Jésus crucifié sur un bombardier de l'artiste plasticien argentin Leon Ferrari récemment décédé.

Ou Mr Imagination, le roi de la capsule de bière qui marche sur les plates-bandes du ghanéen Sasa de El Anatsui.

Dans cette exposition passionnante et foisonnante qui n'impose aucun parcours balisé et ne s'inscrit pas en rétrospective, sont évidemment présentes les grandes figures de l'art brut telles ses représentants historiques comme la suissesse Aloïse Corbaz ou l'américain Henry Darger, le désormais incontournable chef de file de la pop subculture Joe Coleman face à celui de l'art visionnaire, le biker mystique Norbert Kox.

Le public parisien pourra également découvrir des artistes pour la première fois exposés en France.

Ainsi en est-il du du charpentier Dalton Ghetti aves ses micro-sculptures dans une mine de crayon papier .

De même pour les transfigurations psychédélico-transcendentales de Alex Grey qui voisinent avec les figures sculptées du bâtisseur visionnaire indien Neck Chand créateur du Rock Garden.

Les soucoupes volantes de Ionel Talpazan, le monde naif de Ilija Bosilj, les figures macabres de Charles Benefiel, les retables en bois de François Verben, la maquette-sculpture animée des attractions de Coney Island de Tom Duncan, l'art médiumnique de Madge Gill et le grotesque arcimboldien revisité à l'aune du noeud torsadé par C.J. Pyle sont autant d'univers à explorer.

Plus inattendue, peut-être, à côté des sculptures primitives du portugais Jose Dos Santos, la présence du peintre autodidacte congolais Cheri Samba figure de proue de l'art contemporain africain "chouchou" des grandes messes internationales et dont les oeuvres sont déjà "muséalisées".

Inscrit dans l'Histoire de l'art, entré au musée et exposé dans les galeries, l'art brut est sorti de l'anonymat et de la marginalité. Doit-il également participer à "la ruée vers l'art" des nouveaux milliardaires avides de reconnaissance sociale et médiatique ?

 

En savoir plus :

Le site officiel de la Halle Saint Pierre

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation de la Halle Saint Pierre


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 25 octobre 2020 : Tous aux abris

Couvre feu encore plus contraint, nouveau confinement, tout est possible et tout est à craindre pour la culture. Restons groupés comme dirait Bernard Lenoir. Nous continuons évidemment de vous proposer chaque semaine notre sélection culturelle. Et bien entendu, découvrez le replay de La Mare Aux Grenouilles #13 de ce samedi 24 octobre

Du côté de la musique :

"Labyrinth" de Khatia Buniatishvili
"Contrasts", la 3eme émission de la saison 2 de Listen In Bed
"Dreamer" de Rosaway
"No future" de Samarabalouf
"Verdure" de The Hyènes
"Got the manchu" de We Hate You Please Die
et toujours :
"Armand-Louis Couperin : pièces de clavecin" de Christophe Rousset
"Ce qui suit" de Mondo Cane
"Awaiting ship" de Dominique Fillon Augmented Trio
"Soné ka-la 2 odyssey" de Jacques Schwarz Bart
"Killing Eve + Australie" nouveau mix de Listen in Bed
"LP2" de Pointe Du Lac
"Jorn" de Box Bigerri

Au théâtre :

une nouveauté :
"Tout Dostoievski" au Théâtre Le Lucernaire
des comédies pour rire et sourire :
"On purge bébé" au Théâtre de l'Atelier
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Crise de nerfs" au Théâtre de l'Atelier
"De quoi j'me mêle" au Théâtre d'Edgar
"Mon meilleur copain" au Palais des Glaces
les reprises :
"Françoise par Sagan" au Théâtre L'Archipel
"Caroline Loeb - Chiche !" au Théâtre L'Archipel
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Vous pouvez ne pas embrasser la mariée" à la Comédie des 3 Bornes
"Des Femmes" au Lavoir Moderne Parisien
"Comment épouser un milliardaire" à la Nouvelle Seine
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

la nouvelle saison muséale avec :
"Voyage sur la route du Kikosaido - De Hiroshige à Kuniyoshi" au Musée Cernushi
"Pierre Dac - Du côté d'ailleurs" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme
"Gabrielle Chanel - Manifeste de mode" au Palais Galliera
"L’Age d’or de la peinture danoise (1801-1864)" au Petit Palais
"Man Ray et la mode" au Musée du Luxembourg
"Victor Brauner - Je suis le rêve. Je suis l'inspiration" au Musée d'Art Moderne de Paris
"Sarah Moon - PasséPrésent" au Musée d'Art Moderne de Paris

"Alaïa et Balenciaga - Sculpteurs de la forme" à la Fondation Azzedine Alaïa

Cinéma :

en salle :
"Une vie secrète" de Aitor Arregi, Jon Garano et José Mari Goenaga
"L'Avventura" de Michelangelo Antonioni
at home :
"India Song" de Marguerite Duras
"Au bout du conte" de Agnès Jaoui
"L'effet aquatique" de Solveig Anspach
"Pourquoi tu pleures ?" de Katia Lewkowicz
"Henri" de Yolande Moreau
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert

Lecture avec :

"Le dérèglement joyeux de la métrique amoureuse" de Mathias Malzieu & Daria Nelson
"Le proche orient" de Catherine Saliou
"Mondes en guerre - tome 3 : Guerres mondiales et impériales, 1870-1945" de André Loez
et toujours :
"L'ange rouge" de François Médéline
"Le prix de la vengeance" de Don Wislow
"De Gaulle, stratège au long cours" de François Kersaudy
"Georges Clemenceau, lettres d'amérique" de Patrick Weil et Thomas Macé
"Justice de rue" de Kris Nelscott
"Plus fort qu'elle" de Jacques Expert

Froggeek's Delight :

"Hades" sur Windows, Mac OS et Switch
Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=