Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marie-Flore - Ottilie [B] - Hologram
La Flèche d'Or  (Paris)  mardi 15 octobre 2013

Difficile de trouver le fil conducteur qui reliait entre eux les trois groupes réunis à la même affiche en ce 15 octobre à la Flèche d’Or : Marie-Flore, Ottilie [B] et Hologram. Si ce n'est peut-être l'espoir de l'industrie du disque de tenir The Next Big Thing.

C’est avec la danoise Marie-Flore, que débutait la soirée. Son folk-rock a séduit Pete Doherty pour lequel elle a récemment ouvert lors des concerts français de l’égérie défoncée et souvent AWOL de the Kooples. Mais comme il est parfois difficile de conjuguer les obligations professionnelles et le début de certaines soirées, nous prions la jeune chanteuse de nous excuser d’avoir manqué l’intégralité de son set. Ce qu’on regrette d'autant plus que les compte-rendus des concerts de Marie-Flore sont unanimement salués par des adjectifs laudateurs.

C’est donc avec Ottilie [B] que ma soirée débute. La jeune femme dont l'accent trahit les origines du sud-ouest de la France concourait, avec son album, pour le prix France Inter / Télérama du meilleur premier album francophone de l'année. Seule en scène, s'accompagnant tantôt d'une guitare, tantôt de claviers, d'un accordéon et réalisant des boucles à l'aide de pédales d'effets, son univers musical surprend, étonne et détonne. Elle sort aussi des sons de gorge inattendus qu'elle intègre aux chansons. Tout chez ce petit de bout de femme brune respire l'énergie et la générosité. Lorsqu'elle connaît un problème technique pour brancher sa guitare et ses pédales d'effets, elle invite les spectateurs à la retrouver pendant le changement de plateau pour une version acoustique.

Son interprétation de "Madame Rêve" joue sur les ambiances et accentue l'érotisme de la chanson d'Alain Bashung. En fin de set, elle salue le public et descend dans la fosse pour aller embrasser les techniciens du lieu. Généreuse jusqu'au bout, elle prend sa guitare et, chose promise, chose due, propose aux spectateurs qui ne se sont pas éclipsés, qui pour boire une bière, qui pour fumer une cigarette, de l'accompagner un peu à l'écart de la salle où elle va interpréter la chanson sur laquelle elle avait eu un problème. Malgré les essais de sono pour le groupe suivant, assise dans un canapé, avec les spectateurs qui l'entourent, elle se lance dans une version acoustique sans fard de la chanson sur laquelle elle avait eu de problèmes techniques. Sur scène, Ottilie [B] a été une révèlation, une artiste lumineuse avec un coeur gros comme ça.

Changement de plateau pour Hologram. Changement d'ambiance aussi. Sur le papier, le groupe emmené par une des chanteuses du groupe néo novö diskö, La Femme, et le frère de Soko, semble prometteur. Signés chez Mute, leur premier simple disponible en digital est sympathique. Sur scène, plongés dans des ombres bleutées, le groupe propose une ressucée de pop à la Lush, agrémentée de lexomyl à la louche. Claviers vieillots, voix mal posées, rien ne décolle. La matrice branchouille a accouché d'un projet mal ficelé et surtout pas assez travaillé. On préfèrera le boucan des Holograms, avec un s pluriel, aux chansons peu abouties d'Hologram.

Au final, c'est Ottilie [B], par son énergie et sa générosité, qui se révèle l'artiste la plus prometteuse et la plus originale de la soirée.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Marie-Flore en concert au Festival BitterSweet(paradise) 2013 - Dimanche
L'interview de Marie-Flore (20 janvier 2009)
La chronique de l'album By the Dozen de Marie Flore
Marie Flore en concert au Divan du Monde (15 février 2008)
Marie Flore en concert à L'Aéronef (dimanche 31 octobre 2010)
L'interview de Marie Flore (jeudi 18 décembre 2014)
La chronique de l'album Histoire d'O2 de Ottilie [B]
La chronique de l'album Passage de Ottilie [B]

En savoir plus :
Le site officiel de Marie-Flore
Le Myspace de Marie-Flore
Le Facebook de Marie-Flore
Le site officiel de Ottilie [B]
Le Myspace de Ottilie [B]
Le Facebook de Ottilie [B]
Le Bandcamp de Hologram
Le Facebook de Hologram

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Marie Flore (18 décembre 2014)
Marie Flore (30 novembre 2012)
Marie Flore (20 janvier 2009)
Ottilie [B] (10 novembre 2014)


# 22 septembre 2019 : Fin d'été

Fin d'été c'est le titre du nouvel album de Samir Barris, on vous en parle en ces premiers jours d'automne, tout comme les autres sorties musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques et muséales qui ont retenu notre attention cette semaine. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Corpse flower" de Mike Patton & Jean Claude Vannier
Rencontre avec Joseph Fisher autour de "Chemin Vert", assortie d'une session acoustique à découvrir ici
"Prokofiev : Visions fugitives" de Florian Noack
"The basement tapes" de Mister Moonlight
"The uncompleted works volume 1, 2 & 3" de Nantucket Nurse
"Là-Haut" de Gérald Genty
"Ilel" de Hildebrandt
"Buxton palace hotel" de Studio Electrophonique
"Vian" par Debout sur le Zinc
"Impressions d'Afrique" de Quatuor Béia & Moriba Koita
"Fin d'été" de Samir Barris
et toujours :
"Schlagenheim" de Black Midi
"Tokyo dreams" de Dpt Store
"Terry Riley : Sun rising" de Kronos Quartet
"Diabolique" de l'Epée
"Mer(s) : Elgar, Chausson & Joncières" de Marie-Nicole Lemieux
"Like in 1968" de Moddi
"Voodoo queen" de One Rusty Band
"Moon" de Violet Arnold

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"L'Autre monde ou les Etats et Empires de la Lune" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Le Misanthrope" à l'Espace Cardin
"L'Animal imaginaire" au Théâtre de la Colline
"Data Mossoul" au Théâtre de la Colline
"Danser à la Lughnasa" au Théâtre 13/Jardin
"Le Frigo" au Théâtre de la Tempête
"A deux heures du matin" au Théâtre L'Atalante
"La Veuve Champagne" au Théâtre de la Huchette
"Le Square" au Lavoir Moderne Parisien
"Jo" au Théâtre du Gymnase
"Jean-Marie Galey - Ma Comédie française" au Lavoir Moderne Parisien
"Ah ! Félix" à l'Eglise Sainte-Eustache
"Le Voyage musical des Soeurs Papilles" à la Comédie des 3 Bornes
"Lucie Carbone - Badaboum" à la Comédie des 3 Bornes
"Casse-toi diva" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Nora Hamzawi" au Théâtre du Rond-Point
des reprises
"Letzlove - Portrait(s) Foucault" aux Plateaux Sauvages
"One night with Holly Woodlawn" aux Plateaux Sauvages
"Diva sur Divan" à la Comédie Bastille
"La Liste de mes envies" au Théâtre Lepic
et la chronique des spectacles à l'affiche en septembre

Expositions avec :

"L'Age d'or de la peinture anglaise - De Reynolds à Turner" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

"Ne croyez surtout pas que je hurle" de Franck Beauvais
Oldies but Goodies avec "Marie pour mémoire" de Philippe Garrel

et la chronique des films à l'affiche en septembre

Lecture avec :

"Barbarossa : 1941. La guerre absolue" de Jean Lopez & Lasha Otkhmezuri
"Bête noire" de Anthony Neil Smith
"Dictionnaire égoiste de la littérature mondiale" de Charles Dantzig
"Gaeska" de Elrikur Orn Norddahl
"Les refuges" de Jérôme Loubry
"Liquide inflammable" de Robert Bryndza
et toujours :
"Ici seulement nous sommes uniques" de Christine Avel
"Les altruistes" de Andrew Ridker
"Les yeux fumés" de Nathalie Sauvagnac
"Un autre tambour" de William Melvin Kelley
"Un mariage américain" de Tayari Jones
"Week end à New York" de Benjamin Markovits

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=