Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Le Sceptre et le Venin
Gérard Hubert-Richou  (MA Editions)  octobre 2013

Ah ! Louis Le Quatorzième ! Quel mystère ta vie nous cache-t-elle encore ? Que reste-t-il à écrire que nous n’avons pas encore raconté à ton sujet ? Louis Dieudonné, brillant roi Soleil dépensier ! As-tu seulement conscience des passions que tu déchaînes encore de nos jours ? Toi qui n’es plus qu’un petit tas de poussière que les vers ont déserté depuis longtemps ? Son altesse royalissime était dilapidatrice de fortune, narcissique de sa personne, conceptrice de projets fous, passionnée d’arts, de beauté et de lutinage de jeunes donzelles qui se disputaient tes faveurs… A quel prix !

Gérard Hubert-Richou, passionné d’histoire a choisi un côté moins glorieux pour nous replonger dans le 16ème siècle : la redoutable affaire des poisons. Redoutable parce qu’elle n’épargna personne, de la poudre d’héritage aux messes sataniques, bien peu ne succombèrent pas à la facilité d’un petit poison accélérant le cours des choses. C’était avant le pouvoir de la rumeur sur réseaux sociaux.

Le Sceptre et le Venin plonge dans l’imbroglio le plus total, mêlant les plus éminents personnages de la cour aux bas-fonds crapuleux, de Madame de Montespan favorite du roi à la Voisin empoisonneuse en chef. Nous suivons Géraud Lebayle, jeune commissaire au service de Nicolas de la Reynie, grand patron de la police de l’époque, celui-là même qui nota scrupuleusement chaque remarque, chaque détail, chaque fait liant les uns aux autres, nous permettant actuellement de déberlificoter cette histoire des poisons encore parsemée de coins sombres.

Attention ! Rater une ligne du roman est à vos risques et périls ! L’intrigue est tellement complexe, les personnages en quantité, les liens inextricables, l’affaire est présentée telle qu’elle est apparue aux yeux des observateurs de l’époque. Gérard Hubert-Richou aurait tout à fait pu incarner Géraud Lebayle, tant son verbe semble présent.

Gérard Hubert-Richou a une plume précise, il nous donne tous les détails, des plus inutiles aux plus importants. Ce style a de quoi perdre le lecteur, oui mais pas seulement, il rend le lecteur actif dans sa lecture, à lui de devenir à son tour enquêteur, de discerner l’essentiel du superflu, de croiser les hypothèses et d’en tirer les conclusions qui s’imposent.

Certes, le roman est captivant, alambiqué et embrouillé, et c’est justement ce qui en fait sa force et son originalité, il retrace l’affaire des poisons dans tout ce qu’elle a eu de secrets et de complexité. Nous sommes en plein cœur de l’enquête, avec Géraud, au-dessus de son épaule, les cheveux en bataille à force de s’être passé les mains dedans, et les sourcils froncés.

Le résultat de l’enquête, nous le connaissons tous : avoir mis un coup de pied dans la fourmilière a fait fuir les fourmis et en a tué quelques unes, les autres ont eu la clémence du roi en personne, pour une raison qui lui est propre et personnelle : son cœur.

 

A lire sur Froggy's Delight :
La chronique de "La Duchesse amazone" du même auteur


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=