Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Edward Barrow - Kadebostany
Nouveau Casino  (Paris)  mardi 12 novembre 2013

Il y a environ deux ans, un ami Suisse m'avait parlé de Kadebostany, me vantant ses qualités scéniques exceptionnelles.

Intriguée, j'avais découvert sur internet le titre et clip "Walking with a Ghost". Fascinée par cette mise en bouche, j'ai donc attendu impatiemment la suite... jusqu'à ce mardi 12 novembre.

19h30, j'arrive sous la pluie dans la petite salle du Nouveau Casino. Une bonne demi-heure pus tard, un homme se présente seul devant une poignée de spectateurs. J'apprends qu'il s'agit d'Edward Barrow, jeune auteur-compositeur-interprète, qui a déjà sorti un album, The black tree (Volvox Music).

Je suis d'abord surprise car, pour une première partie de Kadebostany, je ne m'attendais pas du tout à entendre cette pop mélancolique. Agréable, presque planant, ce fut finalement un joli moment agrémenté de temps à autres d'un instrument méconnu à mes yeux jusqu'alors, l'autoharpe (sorte de cithare). Un bel artiste romantique qui n'a pas démérité ce soir-là.

La salle s'étant remplie peu à peu, l'artiste quitte la scène pour laisser place à Kadebostany.

Anciennement appelé Fanfare Nationale du Kadebostany, ce groupe a pour but de faire connaître l'univers du pays imaginaire qu'est la Kadebostany, créée de toutes pièces par son président auto-proclamé, Kadebostan.

Cinq membres ont été désignés afin de représenter au mieux ce pays : 4 musiciens (basse, trombone, trompette, claviers) dont le fameux président, ainsi qu'une chanteuse. Dit comme ça, cela n'a rien d'extraordinaire. Mais c'est ce qu'ils en font qui sort du lot.

De l'électro, des accents balakaniques, une chanteuse charismatique au grain de voix d'Adèle qui se serait mise au hip-hop, des cuivres, des vidéos en fond de scène, des baguettes lumineuses pour planter le décor, des tenues aux aspects militaires... Kadebostany propose un univers fascinant qui ne ressemble à aucun autre.

Les spectateurs sont survoltés, on en redemande même quand c'est fini. Alors pour un "mini" rappel, le groupe chante une seconde fois son tube "Walking with a Ghost" (je vous conseille vivement le clip) avant de s'éclipser. Mais impossible pour le public de se résoudre à une fin aussi rapide.

Le Président Kadebostan revient alors pour un autre et vrai rappel cette fois-ci, plébiscité par tous. Avec humour, il explique que le groupe n'a qu'un seul album (Pop Collection, dont la sortie mondiale avait lieu le jour-même) et qu'ils venaient de jouer TOUS les titres.C'est finalement "Jolan", deuxième tube ultra dansant du groupe, qui sera choisi pour nous rassasier un peu avant de rentrer nous coucher.

Après un concert dont la puissance scénique n'est plus à prouver, on ne peut que souhaiter à Kadebostany un succès digne de son immense talent.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album The Black Tree de Edward Barrow
L'interview de Edward Barrow (mardi 24 avril 2012)
Kadebostany parmi une sélection de singles (juillet 2013)
La chronique de l'album Pop Collection de Kadebostany
L'interview de Kadebostany (mercredi 16 octobre 2013)

En savoir plus :
Le site officiel de Edward Barrow
Le Bandcamp de Edward Barrow
Le Myspace de Edward Barrow
Le Facebook de Edward Barrow
Le site officiel de Kadebostany
Le Bandcamp de Kadebostany
Le Soundcloud de Kadebostany
Le Facebook de Kadebostany

Crédits photos : Laurent Hini (Toute la série sur Taste of Indie)


ACG         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Edward Barrow (24 avril 2012)
Kadebostany (16 octobre 2013)


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=