Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sky Ferreira
Night Time, My Time  (Capitol Records)  octobre 2013

Traiter de la musique de Sky Ferreira tient de la gageure, tant la personnalité publique abonnée aux tabloids, ainsi que ses faits et gestes ont pris le pas sur la prometteuse chanteuse que l’on avait découvert en 2009. Sans même mentionner l’aversion que l’on peut avoir envers la musique pop… Et pourtant, le maintes fois retardé et très attendu Night Time, My Time s’avère être un objet musical se situant à des lieux de la mauvaise presse qu’on lui impose systématiquement.

Si les EP Ghost et As If marquaient Sky comme une chanteuse pop avérée, avec NTMT elle offre à sa musique un aspect plus sombre et brut, qu’elle double avec un style vestimentaire pioché dans la garde-robe d’Alison "VV" Mosshart.

Dès son premier single, l’entraînant "You’re Not The One", on avait le droit à des batteries puissantes et des rifts de guitares électriques qui s’imposaient sans difficultés dans un imbroglio bienvenu à sa voix pourtant légère, presque fleurie. C’est que la chanteuse, comptait bien avec ce titre, donner le "la" à tout l’album.

Ici, le son pop de SF s’accorde plus d’espace et livre dans la foulée une production léchée pleine d’énergie. Non contente d’être distillée progressivement, un peu comme une perfusion s’écoulant en sourdine, cette énergie prend la forme d’un cutter pour dessiner un profil artistique à la chanteuse, avec des titres réussis comme "Omanko" et "Heavy Metal Heart". Suffisamment affuté en réalité pour parfois prendre la forme d’une lame à double tranchant.

Si ce changement de conduite ne sera flagrant que par intermittence, c’est que des titres comme "Kristine", "24 Hours" ou "Love in Stereo" agissent comme des écrans de fumée pop/électro rentrant en écho avec ses deux EP et ainsi qu’avec les judicieuses productions que lui avait offertes Dev Hynes.

Plus novatrice, la piste éponyme "Night Time, My Time" permettra aux détracteurs de la pop-rose-bonbon de se pencher sur celle à la teinte plus blafarde que prend celle de Sky sur un titre que l’on sent moins naturel à sa voix. Sa répétition à la fois lascive et lassée des paroles "faster, faster", parfois presque dictées d’un ton monocorde, pouvant se prêter à la perfection à la bande son d’un film du même Gaspard Noé qui lui tirait le portait pour la pochette de son album.

Quand le fond est pop, la forme se veut plus rock (ne serait-ce que dans un souci de style et d’image) et comme lors de la consommation d’un plaisir que l’on sait coupable, on se retrouve à hésiter un court instant avant de prendre sa musique à bras le corps. Et c’est justement là, le plus grand atout de Sky Ferreira : qu’importent les potins, les scandales et les préjugés, la chanteuse jouit d’un charisme et d’un magnétisme indéniable, qui n’est pas tant le fruit de son physique que celui de son talent et qui continuera, très probablement, à lui construire sa légende.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Sky Ferreira en concert à Pitchfork Music Festival Paris #3 (édition 2013)

En savoir plus :
Le site officiel de Sky Ferreira
Le Soundcloud de Sky Ferreira
Le Myspace de Sky Ferreira
Le Facebook de Sky Ferreira


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"G.R.AI.N. - Histoire de fous" à la Manufacture des Abbesses
"Evita - Le destin fou d'Evita Peron" au Théâtre de Poche-Montparnasse
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=