Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Imitation of death
MC 93  (Bobigny)  novembre 2013

Spectacle conçu par la Compagnie Ricci/Forte, mise en scène de Stefano Ricci, avec Marco Angelilli, Cinzia Brugnola, Michela Bruni, Chiara Casali, Ramona Genna, Desiree Giorgetti, Fabio Gomiero, Blanche Konrad, Liliana Laera, Piersten Leirom, Mattia Mele, Silvia Pietta, Claudia Salvatore, Giuseppe Sartori, Francesco Scolletta et Simon Waldvogel.

Le Collectif ricci/forte c'est Stefano Ricci et Gianni Forte, tous deux formés à l’Académie nationale d’art dramatique Silvio D’Amico à Rome, qui fondent au début des années 2000 leur "performing acts ensemble" pour la pratique d'un théâtre comme "un art sans limite qui interroge grâce à son esthétique et son contenu" et rejette tous "les embellissements hypocrites du théâtre bourgeois divertissant".

Pour aborder "Imitation of death", qualifié d'hymne à la vie, par la démonstration de la preuve contraire, travail placé sous l'égide tutélaire de Pier Paolo Pasolini et celle contemporaine de l'écrivain américain Chuck Palahniuk affilié au mouvement d'anticipation sociale, rien de tel que la présentation par ses concepteurs.

Ainsi : "C’est une cartographie où se superposent les individualités avec leurs obsessions collectives dans un alphabet commun. C’est l’hologramme d’une simili vie, d’une simili planète où, renonçant à traquer les lueurs de vie, le meilleur sport à pratiquer reste sans doute une saine imitation de la mort".

Tel est le sujet de ce spectacle performatif, axé sur la dramaturgie du corps, qui s'inscrit dans la filiation du théâtre actionniste des années 1970, qui, à l'époque n'avait pas atteint le théâtre transalpin, en version plus soft néanmoins nonobstant le sentiment de violence, de subversion et de provocation que peut ressentir le spectateur non averti.

Sur le plateau transformé en pandémonium placé sous le signe d'une musique assourdissante et du mouvement perpétuel, métaphore de la peur du silence et de l'inaction du monde contemporain, les seize performeurs sont engagés dans un véritable marathon physique de plus d'une heure qui exige une implication totale.

Tout commence par l'essentiel, l'incontournable réalité des corps, des corps convulsés et dénudés à "l’état de carcasses respiratoires" qui, revenant à la vie, vont s'animer pour composer une succession de tableaux thématiques stigmatisant les dérives de la société post-moderne.

Et notamment l'incommunicabilité, le sexe comme instrument d'exercice du pouvoir, la violence des rapports humains avec des francs tireurs tuent les hommes comme dans une attraction de fête foraine et le matérialisme comme instrument de régression et d'aliénation.

Rien de très nouveau sous le soleil noir du troisième millénaire mais de belles fulgurances telles la scène introductive et le final apocalyptique de désespérance sous la musique des Pink Floyd.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 10 novembre 2019 : Non à la morosité

Faites une pause avec l'actualité, faites une pause avec les réseaux sociaux et profitez plutôt de notre sélection culturelle hebdomadaire avec des tas de belles raisons de se réjouir un peu. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy
et toujours :
"A l'oblique" de Phôs (Catherine Watine & Intratextures)
"So cold streams" de Frustration
"Liszt : O Lieb !" de Cyrille Dubois & Tristan Raes
"Au revoir chagrin" de Da Silva
"Ca" de Pulcinella
"Roseaux II" de Roseaux
"Symphonic tales" de Samy Thiébault
"Ca s'arrête jamais" de The Hyènes
"Ils se mélangent" de Djen Ka
Rencontre avec Joséphine Blanc accompagnée d'une session 3 titres acoustiques
"Funkhauser" de My Favorite Horses
Oiseaux Tempête et Jessica Moss au Grand Mix de Tourcoing

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Une des dernières soirées de Carnaval" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Les Mille et Une Nuits" au Théâtre national de l'Odéon
"21 Rue des Sources" au Théâtre du Rond-Point
"La dernière bande" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Mademoiselle Julie" au Théâtre de la Tempête
"Que Crèvent tous les protagonistes" au Théâtre 13/Seine
"Léonard de Vinci, l'enfance d'un génié" au Studio Hébertot
"L'Effort d'être spectateur" au Théâtre du Rond-Point
"Le Nouveau Cirque du Vietnam - Teh Dar" à l'Espace Chapiteaux de La Villette
"Olympicorama - Epreuve n°4 : le 100 mètres" à la Grande Halle de La Villette
"La Diva divague" au Théâtre de Dix Heures
des reprises :
"Les Membres fantômes" au Théâtre La Flèche
"Change me" au Théâtre Paris Villette
"Corneille Molière - L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Qui croire" à la Comédie de Béthune
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec:

"Greco" au Grand Palais

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Noura rêve" de Hinde Boujemaa
"Countdown" de Justin Dec
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson
et toujours :
"A comme Eiffel" de Xavier Coste & Martin Trystam
"Demain est une autre nuit" de Yann Queffélec
"L'extase du selfie et autres gestes qui nous disent" de Philippe Delerm
"La frontière" de Don Winslow
"Les quatre coins du coeur" de Françoise Sagan
"Miracle" de Solène Bakowski
"N'habite plus à l'adresse indiquée" de Nicolas Delesalle
"Une vie violente" de Pier Paolo Pasolini

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=