Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce AlunaGeorge
Body Music  (Universal Island Records)  juillet 2013

C’est après une longue, très longue attente que le premier album d’AlunaGeorge, le bien nommé Body Music, trouvait enfin la route vers les bacs en juillet dernier. Cela faisait près de deux ans que le duo squattait les blogs à coup de titres parcimonieusement distribués sur la toile, de concert et même de featuring.

Pour exemple, en 2012, ils étaient désignés comme étant l’une des sensations de cette même année et s’alignaient alors avec un autre duo de musique électronique, Purity Ring. Tout comme eux, leur son est un savant mélange d’électro et de rythme urbain et dès lors les deux groupes sont très souvent comparés. Pour autant, Purity Ring, porteur d’une musique plus cérébrale que les hits dansants d’AlunaGeorge, sortira son album un an avant Body Music. Les observateurs étaient alors en droit de se demander si AlunaGeorge n’aurait pas, par hasard, raté le coche.

Durant cette année de battement, le duo britannique finissait en réalité de peaufiner leur album et gardait un pied solidement ancré dans les ondes avec "Just A Touch", "Your Drums Your Love", "Attracting Flies" et "You Know You Like It" version 2.0 (comprenez un nouveau clip). Autant de titres qui annonçaient "nous sommes bientôt prêts, préparez-vous !" et d’assurer leur arrivée en signant un tube en featuring avec un autre phénomène britannique : il s’agit bien sûr de White Noise, produit par les deux frères Lawrence de Disclosure. Bref, on parle ici d’une véritable stratégie marketing qui a fait ses preuves, un petit tapis rouge nonchalamment déroulé devant Aluna Francis et George Reid.

Body Music, ce sont 14 titres, que l’on sent patiemment construits entre les armatures électro et les véritables méandres de bip et de blop que George semble lancer au petit bonheur la chance sur le chemin de sa comparse. Aluna, quant à elle, slalome sans aucune difficulté entre les beats, lançant son flow véloce et sensuel, un brin mutin, avec une aisance qui invite à dodeliner de la tête dès les premières notes. C’est justement cette aisance décontractée qui charme tant dès les premières notes du titre "Outlines" ouverture pleine de promesse de l’album. En fait, avec les paroles bien senties "It’s not like a deja vu / And it’s not an illusion", presque messianique le duo nous convie à explorer leur création ! L’enchaînement des titres déjà connus, "You Know You Like It", "Attracting Flies" et "Your Drums Your Love" fait office d’une entrée en matière des plus réussies alors qu’à intervalle régulier, l’album distille ses perles une à une.

Plus loin, "Bad Idea" assume complétement son statut mixte entre R’n’B et électro alors que "Lost & Found", temps fort de l’album, se déroule à l’oreille comme un duo entre l’homme (Aluna) et la machine (George). Un va-et-vient entre la froideur d’un son synthétique et la moiteur des corps qui ne peuvent que se déhancher sur un tel son. La reprise de "This Is How We Do It" de Montell Jordan, déjà entendu en live par beaucoup il y a plus d’un an, voit même Aluna s’essayer au rap ! Et comme un seul clin d’œil ne suffit pas, l’écoute de "Friends To Lovers", production très "Lo-fi", entend une Aluna lascive qui sonnera comme une Janet Jackson lifté avec un botox du crue de 2013.

Concrètement, si l’attente fut longue, la qualité du produit fini la justifie entièrement. Avec un groupe qui a dû composer avec l’attention des médias très tôt, on aurait pu avoir un produit bâclé et de qualité médiocre. Or, le duo a exécuté ses devoirs avec brio et réussi à livrer un album plein de surprise et de bon goût !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album I Remember de AlunaGeorge
AlunaGeorge en concert à Pitchfork Music Festival Paris #2 (édition 2012)
AlunaGeorge en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - jeudi 1er novembre

En savoir plus :
Le site officiel de AlunaGeorge
Le Soundcloud de AlunaGeorge
Le Myspace de AlunaGeorge
Le Facebook de AlunaGeorge


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 13 octobre 2019 : On Manque de Mains D'oeuvres

Alors que la mairie de Saint Ouen a décidé de la fermeture de la salle mythique Mains d'Oeuvres, il est plus que jamais nécessaire de se mobiliser pour la culture. Alors on continue de notre côté avec beaucoup de musique, la fin de la session de Orouni, des tas de livres, du théâtre pour tous les goûts, des expos et plein d'autres choses (mais rien sur Dupont de Ligonnès). C'est parti.

Du côté de la musique :

"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Rencontre avec Orouni dans les rayons d'une librairie
et bien entendu, Orouni en session live, toujours dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos
et toujours :
"Pas plus le jour que la nuit" de Alex Beaupain
"Matriochka : Romantic fantasies & Transcriptions from Russia" de Alexandra Luiceanu
"La nuit devant" de Baden Baden
"aMour(s)" de Fabien Martin
"L'arbre rouge" de Hugues Mayot
"Why me ? why not" de Liam Gallagher
"Les disques dans notre vide poche" le podcast #1 de Listen in Bed
"Drive" le premier mix de Listen in Bed
"Mademoiselle in New York" de Lucienne Renaudin Vary
"Still life : A tribute to Philip Glass" de Maud Geffray
"The flood and the fate of the fish" de Rabih Abou Khalil
Rencontre avec The Great Old Ones
"Sprayed love" de Xavier

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Fausse note" au Théâtre de la Contrescarpe
"Sabordage" au Théâtre 71 à Malakoff
"Rêves d'Occident" au Théâtre de la Cité internationale
"Donnant Donnant !" au Théâtre Athénée
"Piège pour Cendrillon" au Théâtre Michel
"La Famille Ortiz" au Théâtre Rive Gauche
"La Promesse de l'aube" au Théâtre de l'Atelier
"Yannick Jaulin - Causer d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Yannick Jaulin - Ma langue maternelle va mourir et j'ai du mal à pas parler d'amour" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Ciel, ma belle mère !" au Théâtre d'Edgar
"De quoi je me mêle !" au Théâtre Athénée
"On est mal Macron, on est mal" au Théâtre des Deux Anes
"Looking for Beethoven" au Théâtre Le Ranelagh
des reprises :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre Rive-GAuche
"Anna Karénine" au Théâtre de la Contrescarpe
"Les Crapauds fous" au Théâtre de la Renaissance
"La Convivialité" au Théâtre Tristan Bernard
"Il y aura la jeunesse d'aimer" au Théâtre Le Lucernaire
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"Une leçon d'Histoire de France : de l'An mil à Jeanne d'arc" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Une leçon d'Histoire de France : de 1515 au Roi Soleil" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Vipère au poing" au Théâtre du Gymnase
et la chronique des spectacles à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Moderne Maharajh, un mévène des années 1930" au Musée des Arnts décoratifs
"Balzac & Granville, une fantaisie mordante" à la Maison de Balzac

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Martin Eden" de Pietro Marcello
"Little Monsters" de Nicolas
"Les Chemins de la haute ville" de Nicolas
la chronique des films de septembre
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann
et toujours :
"Archives des enfants perdus" de Valeria Luiselli
"De pierre et d'os" de Bérengère Cournut
"L'accident de l'A35" de Graeme Macrae Burnet
"Le mystère Sammy Went" de Christian White
"Les furtifs" de Alain Damasio
"Lost man" de Jane Harper
"Vers une nouvelle guerre scolaire" de Philippe Champy

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=