Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Austra
Olympia  (Domino Records)  juin 2013

En intitulant son second opus Olympia, les membres du groupe Austra faisaient-ils référence à la demeure céleste des dieux grecs ou renvoyaient-ils au processus de création de l’album et à la rumeur attribuant le titre à la naissance d’un enfant ? Quoi qu’il en soit, comme un Prométhée "empruntant" le feu aux divinités de jadis, Olympia emprunte à son tour des techniques à d’autres, voire à une époque révolue, puisque la grande majorité des titres sont enregistrés live. Autant dire que la méthode revêt un caractère courageux à l’heure du tout automatique. Louable même, puisque Katie Stelmanis affirmait être à la recherche d’un son plus vivant et organique. Bref, elle voulait insuffler un nouveau feu dans cet album.

Exit l’image de la musique électro gothique de Feel It Break, le premier album sorti en 2011 et bonjour la lumière. Celle des pistes de danse bien évidemment. Cette facilité à pousser les gens sur leurs deux pieds, Austra l’effleurait du bout des doigts déjà sur des titres comme "Young and Gay" et "The Beat and The Pulse" et prouvent à eux deux, que le tournant pris par le groupe tient plus d’une évolution que d’une révolution.

Ainsi, le second single de l’album, "Painful Like", concentre sur sa ligne de basse infectieuse cette double volonté d’insuffler de la vie dans une composition, ainsi que de mobiliser les muscles des dance-floors.

Plus loin, la portée des paroles dessine un nouveau profil à Stelmanis, se permettant de critiquer les anti gays (menaçant d’enterrer les esprits trop étriqués dans "Painful Like") et plus généralement de traiter de sujets plus personnels et surtout plus sombres (la solitude et les malheurs amoureux étant majoritairement exploitée) !

On retrouvera aussi çà et là ce qui avait charmé dans Feel It Break : une construction électro hantée parfois proche de The Knife (voire même de Fever Ray) comme sur des titres comme "Home" ou "Fire" sur lequel le piano / synthé impose une profondeur, familière au premier album et qui se morphe peu à peu en un tout groovy et mélodieux.

C’est que lors de l’enregistrement, le groupe voulait à tout prix capturer une ambiance propre aux clubs (façon fin de soirée, certes) et a donc très justement réussi à insuffler cette énergie par touche parcimonieuse au travers de l’album. Il suffira pour s’en convaincre d’écouter le dernier single en date : "Forgive Me".

En élargissant l’horizon de ce second album tant grâce à l’instrumentalisation que via les paroles, Austra s’offrait un opus fringant et accrocheur d’une part, mais aussi beaucoup plus personnel ! Deux aspects qui cohabitent sans difficulté et qui désignent Olympia comme une étape charnière dans la discographie d’Austra.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Austra en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du samedi

En savoir plus :
Le site officiel d'Austra
Le Soundcloud d'Austra
Le Myspace d'Austra
Le Facebook d'Austra


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=