Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 17f
Son of a river  (Shellfish Sounds Records)  octobre 2013

J'ai toujours eu un faible pour la musique de ce Suisse très discret et pourtant productif, puisque son précédent disque date d'à peine un an. De ses débuts très expérimentaux à ce disque, il y a eu pas mal de chemin parcouru. Il faut dire que le premier contact avec Tree of them pouvait s'avérer pour le moins ardu et l'album aride. Mais déjà avec The Boy who cried wolf, on sentait que Frédéric Merk ouvrait ses compositions à des oreilles moins audacieuses. Une ouverture intelligente qui ne délaissait pas pour autant les fans des premiers instants. The Boy who cried wolf mêlait ainsi expérimentations osées et mélodies accrocheuses.

C'est donc dans cette lignée que cet album persiste et ce pour notre grand plaisir puisqu'il est particulièrement réussi. Plus de cohérence entre les morceaux, une maîtrise des sons jusqu'à arriver à un dépouillement quasi total comme sur "Mon ami je..." et ses notes de piano parcimonieusement dispensées par dessus une discrète ambiance sonore très cinématographique.

Même si on peut parler de folk à la base de la musique de 17f, à l'image du superbe "Hold me" dans la lignée de Spain ou Sophia, Frédéric Merk se permet quelques incursions en territoire électro rock avec "Lumière directe" qui fait beaucoup penser à Archive, même si la fin est radicalement différente et retourne sur un terrain très cinématographique.

Beaucoup moins expérimental donc, dans la mesure où il y est aisé de se laisser bercer par les mélodies quelque part entre Nick Drake et Matt Elliott, voire The Durutti Column comme sur le très planant "Land", Son of a River n'en est pas moins un album riche et enrichissant, invitant autant à la détente qu'à l'introspection.

Ce disque est de ceux qui s'écoutent avant tout en solitaire, fort ou au casque, en se projetant des images au sens propre ou encore mieux seulement dans votre imaginaire. Paradoxalement, il est fort probable qu'en live, entouré pour le coup d'autres personnes, la musique de 17f soit également envoûtante et propice à une certaine osmose et un de ces voyages immobiles que l'on ne fait que trop rarement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Tree of Them de 17f
La chronique de l'album The Boy Who Cried Wolf de 17f
17f parmi une sélection de singles (janvier 2016 )

En savoir plus :
Le site officiel de 17f
Le Bandcamp de 17f
Le Myspace de 17f
Le Facebook de 17f


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 juin 2017 : Des Nouveautés à l'appel

A l'approche de l'été, il y a encore des nouveautés à la pelle. Profitons en pour faire le plein avant que l'été fasse la part belle aux festivals ! Voici donc notre sélection hebdomadaire :

Du côté de la musique :

"Dead killer story" de Breaking The Wave
Soon She Said nous parle de "The first casualty of love is innocence" dans une longue interview en deux partie. Cliquez ici pour la première, et là pour la seconde
"Ti amo" de Phoenix
"Terre-neuve" de Terre-Neuve
"The Passion of Charlie Parker" par divers artistes
"Emotional dance" de Andrea Motis
"Witness" de Benjamin Booker
"J'ai embrassé un punk" de Faut Qu'ça Guinche
Interview de Bologna Violenta (également en italien)
Interview de Superbravo pour la sortie de "L'angle vivant". Superbravo également en session pour 3 titres
Vendredi au Download Festival
Samedi au Download Festival
Dimanche au Download Festival
Rise of the Northstar au Download Festival
Baroque Electronique au Petit Palais
et toujours :
"S.W.E.A.T." de Raymonde Howard, "Debussy : l'enfant prodigue - Ravel : L'enfant et les sortilèges" de Mikko Franck, "Les choses qu'on peut dire à personne" de Bertrand Burgalat, "Versus" de Carl Craig, "Atom from heart" de Christine, "Les étoiles à ma porte" de Clémentine March, "Buenos Aires 72" de Marina Cedro, "Crawling back" de Wicked

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Art" au Théâtre de la Bastille
"Justin prend du spectrum" au Théâtre L'Atalante
"Lucrèce Borgia" au Théâtre 14
"Premier amour" au Théâtre Les Déchargeurs
"Madame Bovary" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Laure Elko - Enfin vieille !" au Théâtre Bo Saint Martin
des reprises avec :
"Oui !" au Café de la gare
"Trinidad - Gardez le souire !" au Petit Casino
"Kim Schwarck - Des papilles dans le ventre" au Théâtre des Béliers parisiens
les chroniques des autres spectacles de juin
et les chroniques des spectacles de mai

Expositions avec :

la dernère ligne droite pour :
"Sérénissime ! Venise en fête de Tiepolo à Guardi" au Musée Cognasq-Jay
""Or virtuose à la Cour de France - Pierre Gouthière" au Musée des Arts décoratifs

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Ana, mon amour" de Calin Peter Netzer
"Des Plans sur la comète" de Guilhem Amesland
"Rencontres en Guyane" de Xavier Gayan
"Macadam Popcorn" de Jean-Pierre Pozzi
Ciné en bref avec :
"HHhH" de Cédric Jimenez
"Marie-Francine" de Valérie Lemercier
"L'amant double" de François Ozon
"Rodin" de Jacques Doillon
les chroniques des autres sorties de juin
et les chroniques des sorties de mai

Lecture avec :

"La planète impossible" de Joseph Callioni
"Plageman" de Guillaume Bouzard
"Le grand méchant renard" de Benjamin Renner
"Les amours anormales" de Noël Matteï

Froggeek's Delight :

"Space Invaders, comment Tomohiro Nishikado a donné naissance au jeu vidéo japonais" de Florent Gorges
2017, une année faste pour les jeux vidéo...
3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=