Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep Twitch
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce 17f
Son of a river  (Shellfish Sounds Records)  octobre 2013

J'ai toujours eu un faible pour la musique de ce Suisse très discret et pourtant productif, puisque son précédent disque date d'à peine un an. De ses débuts très expérimentaux à ce disque, il y a eu pas mal de chemin parcouru. Il faut dire que le premier contact avec Tree of them pouvait s'avérer pour le moins ardu et l'album aride. Mais déjà avec The Boy who cried wolf, on sentait que Frédéric Merk ouvrait ses compositions à des oreilles moins audacieuses. Une ouverture intelligente qui ne délaissait pas pour autant les fans des premiers instants. The Boy who cried wolf mêlait ainsi expérimentations osées et mélodies accrocheuses.

C'est donc dans cette lignée que cet album persiste et ce pour notre grand plaisir puisqu'il est particulièrement réussi. Plus de cohérence entre les morceaux, une maîtrise des sons jusqu'à arriver à un dépouillement quasi total comme sur "Mon ami je..." et ses notes de piano parcimonieusement dispensées par dessus une discrète ambiance sonore très cinématographique.

Même si on peut parler de folk à la base de la musique de 17f, à l'image du superbe "Hold me" dans la lignée de Spain ou Sophia, Frédéric Merk se permet quelques incursions en territoire électro rock avec "Lumière directe" qui fait beaucoup penser à Archive, même si la fin est radicalement différente et retourne sur un terrain très cinématographique.

Beaucoup moins expérimental donc, dans la mesure où il y est aisé de se laisser bercer par les mélodies quelque part entre Nick Drake et Matt Elliott, voire The Durutti Column comme sur le très planant "Land", Son of a River n'en est pas moins un album riche et enrichissant, invitant autant à la détente qu'à l'introspection.

Ce disque est de ceux qui s'écoutent avant tout en solitaire, fort ou au casque, en se projetant des images au sens propre ou encore mieux seulement dans votre imaginaire. Paradoxalement, il est fort probable qu'en live, entouré pour le coup d'autres personnes, la musique de 17f soit également envoûtante et propice à une certaine osmose et un de ces voyages immobiles que l'on ne fait que trop rarement.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Tree of Them de 17f
La chronique de l'album The Boy Who Cried Wolf de 17f
17f parmi une sélection de singles (janvier 2016 )
La chronique de l'album Avenue des Falquières de 17f

En savoir plus :
Le site officiel de 17f
Le Bandcamp de 17f
Le Myspace de 17f
Le Facebook de 17f


David         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 07 juillet 2024 : La culture, pour toujours

Les grenouilles prennent la route d'Avignon et nous vous livrerons nos chroniques quasiment au jour le jour exceptionnelement ! En attendant, voici le programme de la semaine. Pensez aussi à nous suivre sur nos réseaux sociaux.

Du côté de la musique :

"Les chants de l'aurore" de Alcest
quelques clips à découvrir : Dropdead Chaos, MATW, For the Hackers, Elias Dris, CXK
Festival Chauffer la Noirceur #32, nous y serons avec Gogol Bordello, Glauque, Mike Love et quelques autres
"Shame" de Venice Bliss
et toujours :
"Locust land" de Bill MacKay
"Flash-back" de de Laurène Heistroffer Durantel
"Hommage à Nadia Boulanger" de Lola Descours
"All things shining" de Oh Hiroshima
"Deutche theatre Berlin trilogy" de PC Nackt et Nico van Wersch
"Le seum" de Resto Basket
"Times" de Seppuku
des festivals à venir : U Rock Party #3, Cooksound #13, La Guinguette Sonore #7
quelques clips : BEBLY - Lofofora - Chien Méchant - Wendy Pot - Cloud House - JMF Band
on termine la saison du Morceau Caché par "Émission 33 - Alt-J, The Dream, analyse par Alt-J"

Au théâtre :

Spéciale Avignon :
"Normal" à La Scala Provence
"Le poids des fourmis" au Théâtre La Manufacture
"Les enchanteurs" au Théâtre des Gémeaux
"Cyborg Experiments #1" au Théâtre La Factory
"Cet amour qui manque à tout amour" au Théâtre Chapau Rouge
"Rêveries" au Présence Pasteur, salle Jacques Fornier
"160 000 enfants" au Théâtre des Lilas
"Anne Chrsitine et Philippe" au Tiers lieu La Respelid'/Carmel
"Blanc de blanc" au Théâtre Transversal
"Classement sans suite" au Théâtre La Luna
et également toutes les chroniques par théâtre :
Le récapitulatif des tous les spectacles d'Avignon chroniqués chez Froggy

Cinéma avec :

Saravah" de Pierre Barouh
"La récréation de juillet" de Pablo Cotten et Joseph Rozé

"El profesor" de Marie Alché & Benjamin Naishtat

"Six pieds sur terre" de Hakim Bensalah
"Nouveau monde" de Vincent Capello
et toujours :
"La Gardav" de Thomas et Dimitri Lemoine
"Heroico" de Davis Zonana
"Roqya" de Saïd Belktibia
"L'esprit Coubertin" de Jérémie Sein

Expos avec "Résistance" de l'artiste Ukrainien Pinhas Fishel, Pavillon Davioud

Lecture avec :

Nos polars de l'été :
"7m2" de Jussi Adler Olsen
"La meute" de Olivier Bal
"Les effacées" de Bernard Minier
"Norferville" de Franck Thilliez
et toujours :
"Délivrées" de Delilah S. Dawson
"Un autre eden" de James Lee Burke
"Joli mois de mai" de Alan Parks
"Se perdre ou disparaitre" de Kimi Cunningham Grant
"Vic Chestnutt, le calme et la fureur" de Thierry Jourdain
"La cité des mers" de Kate Mosse
"Merci la résistance !" par un Collectif d'auteurs
"Mon homme marié" de Madeleine Gray
"Rien de spécial" de Nicole Flattery
"Le temps des cerises" de Montserrat Roig
"Neuf mois" de Philippe Garnier
"De sable et d'acier" de Peter Caddick-Adams
"Je ne suis pas un héros" de Eric Ambler
"Après minuit" de Gillian McAllister

Et toute la semaine des émissions en direct et en replay sur notre chaine TWITCH

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
twitch.com/froggysdelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=