Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Mécanique instable
Manufacture des Abesses  (Paris)  janvier 2014

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Yann Reuzeau, avec Salima Boutebal, Emmanuel de Sablet, Laurent Orry, Morgan Perez, Leila Seri et Sophie Vonlanthen.

De son précédent opus intitulé "Chute d'une nation", saga théâtrale en quadriptyque qui disséquait les jeux et enjeux du pouvoir à travers le destin individuel de personnages de la sphère de la politique politicienne, Yann Reuzeau décline les grandes lignes dans le monde de l'entreprise dans "Mécanique instable".

Sous forme d'une partition unique, il raconte l'aventure, sur deux décennies, de salariés engagés dans l'aventure du rachat de leur entreprise, suite à sa vente par un patron (Laurent Orry) qui pense avoir la carrure d'un capitaine d'industrie et veut s'investir dans des projets de plus grande envergure.

Le directeur commercial qui ronronne (Emmanuel de Sablet), l'ingénieur-concepteur stressé et manquant de confiance en lui (Morgan Perez), la secrétaire multi-tâches idéaliste (Sophie Vonlanthen), la représentante énergique des ouvriers (Salima Boutemal) et la nouvelle aide-compable d'origine maghrébine ambitieuse en quête de reconnaissance (Leila Seri) se trouvent donc confrontés aux difficultés de la gestion effective d'une société coopérative et participative.

Car ce mode de management de l’entreprise privée est néanmoins soumis aux impératifs de rentabilité économique et, de surcroît, aux inconvénients et dérives inhérentes à la gouvernance démocratique.

Indiquant qu'il n'a pas une connaissance personnelle du monde de l'entreprise, Yann Reuzeau utilise ce dernier, à l'instar du nom du mystérieux produit innovant fabriqué par la société, le "Macguffin", comme toile de fond pour explorer la mécanique instable de l'humain.

A travers des épisodes conflictuels sur le rapport au travail, l'instauration d'une nécessaire hiérarchie et le pouvoir, et les relations professionnelles pseudo-amicales, il analyse des comportements, des choix et des positions qui sont grandement influencés, sinon déterminés par leur vécu personnel et intime et, surtout, en cas de conflit, par la primauté de l'individualisme sur le collectif.

Mise en scène de manière cinétique par l'auteur dans un décor très sobre conçu par Philippe Le Gall comme un assemblage d'espaces scéniques évoquant un open-space, cette comédie de la vie au travail est portée par une belle et judicieuse distribution.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=