Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Bienvenue dans l'Angle Alpha
Théâtre de Ménilmontant  (Paris)  janvier 2014

Comédie de Judith Bernard, d’après un ouvrage de Frédéric Lordon, avec Judith Bernard, Maggie Boogaart, Renan Carteaux, Gilbert Edelin, David Nazarenko (en alternance Fabrice Nicot) et Aurélie Talec.

"Bienvenue dans l’Angle Alpha" est l’adaptation scénique de "Capitalisme, désir et servitude, Marx et Spinoza", docte ouvrage du professeur Frédéric Lordon. C’est dire si le sujet est large et sérieux !

Mais, si l’on a vu l’adaptation précédente de Lordon par Judith Bernard, "D'un retournement l'autre", qui racontait - en alexandrins, s’il vous plaît - la crise des subprimes, on sait que si tout va reposer sur une vraie analyse économique, cela ne va pas empêcher le spectacle de se dérouler dans une atmosphère détendue et propice à rire et sourire.

Évidemment, à la différence du "Grand Retournement", cette fois-ci le texte n’est pas directement théâtral et Judith Bernard doit transformer le théorique en scénique. Cela suppose de prendre le temps de bien expliquer les notions et les concepts.

Alors, pour que tout devienne (presque) limpide, Judith Bernard multiplie les astuces avec comme élément central une belle échelle double rouge vif.

Elle est aussi aidée par les chorégraphies de Maggie Booggaart, rappelant ainsi au jeune Lordon que son collègue André Rueff, économiste gaulliste et papa du nouveau franc, fit jadis un ballet pour expliquer les mystères de la monnaie…

Les acteurs se déploient ainsi dans des positions diverses sur et autour de cette échelle pour rendre plus clairs les concepts spinoziens ou marxistes.

Tout cela est plaisant, souvent amusant au point, il faut l’avouer, qu’on en oublie parfois qu’ils illustrent une leçon d’économie pour les plus que nuls. Cependant, même quand on décroche, on comprend que Frédéric Lordon est un élève hétérodoxe de Marx et qu’il y a en lui quelque chose de libertaire.

On pourra pourtant lui reprocher de ne pas remettre en cause le modèle productiviste et de souhaiter simplement modifier l’organisation du travail. Lordon n’est pas un écologiste ni un partisan de la décroissance.

Cette fantaisie qui mêle Spinoza, Marx et, en invité de dernière minute, Deleuze, considère toujours le progrès comme un fait positif. Cela alimentera sans doute les débats qui ne manqueront pas de ponctuer cette petite heure de cours d’économie.

"Bienvenue dans l’angle Alpha" est un spectacle qui parle et qui fait parler. Sans doute un peu trop hermétique pour les Bacs - 5 et un peu trop simplificateur pour les Bacs + 5, il devrait satisfaire tous les autres qui auront prêté attention aux idées de Lordon et qui auront apprécié l’aide apportée pour cela par Judith Bernard et sa troupe.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 août 2017 : Et au loin, la rentrée

C'est encore un peu les vacances, les festivals continuent et pendant ce temps nous vous proposons comme chaque semaine notre petite sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Gold in the ashes" de Elias Dris
Gris Lagon, Belvédère, Sorg, Naya dans une sélection de EP
"Out of time" de Hugo Kant
"Visuals" de Mew
et toujours :
"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Olga Picasso" au Musée national Picasso

Cinéma :

les chroniques des sorties d'août
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'histoire de mes dents" de Valeria Luiselli
"La disparition de Josef Mengele" de Olivier Guez
"Le jour d'avant" de Sorj Chalandon
et toujours :
"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=