Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Openightmare
Sliced by a turbomachine  (Mosaic Music)  novembre 2004

Autant les bio accompagnant habituellement les cd sont élogieuses, autant celle de l’album d’Openightmare est dithyrambique : "le groupe est exceptionnellement doué et pourrait (et devrait) jouer un rôle majeur dans l’industrie musicale" !!! Ouah, c’est ce qu’on appelle bien défendre son bout de gras.

Oui mais le problème, c’est que souvent, après avoir lu une bio trop flatteuse on est déçu par le contenu du disque.

Les qualificatifs "skatecore" , "punk old school" et "hardcore" m’avait pourtant mis en appétit (grand adorateur de hardcore burné devant l’éternel que je suis) quand à la qualité de la musique de ce jeune groupe toulousain. Malheureusement on est loin du compte.

Openightmare livre un rock assez lourd, pourtant bien exécuté mais assez "vieille école". Impression confirmée par la voix très rétro de Yves, le chanteur. Le côté un peu lyrique devient vite agaçant. Musicalement on se situe dans un stoner ou un rock plus calme selon les titres.

Rien n’est vraiment mauvais, mais rien n’est vraiment original non plus. Le chanteur a une belle voix, mais peut-être un peu trop cliché pour le "jeune con" que je suis. La production, plutôt correcte, a quand même quelques défauts (la caisse claire sonnant comme une casserole par ex.)

Loin d’être un mauvais disque, ce 1er album d’Openightmare est juste tombé entre de mauvaises mains.

 

En savoir plus :

Le site de Openightmare


Romain         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=