Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Camille Bazbaz
Love Musik  (Verycords)  décembre 2013

Il est à la scène indépendante ce que Marc Lavoine est à la chanson française : quoiqu’il fasse, il séduit, sa voix, son style, ses thèmes, il n’est pas qu’un sacré dragueur (ça ferait de lui un baratineur), il fait mouche en un clin d’œil. Ça peut énerver. Dans un monde parfait, Bazbaz serait un pléonasme à l’amour.

Pour ce septième album Love Musik, il ne serait plus nécessaire de le présenter. Mais le monde n’est pas parfait et il est nécessaire de le présenter (ça s’appelle aussi conquérir un public, chéri !). Bazbaz est franco-libanais auteur-compositeur-interprète, bercé dans le jazz et la musique brésilienne. Il a écrit pour lui, chanté pour nous, écrit pour le cinéma, pour les autres, et aussi pour lui.

A chacun de ses albums, il s’entoure d’un "orchestre" différent, j’avais succombé à l’amitié Bazbaz-love-Mc Anuff-reggae. Succomberai-je à la collaboration "gang des Niçois"-Bazbaz-love ?

Et oui… En principe, quand on aime un artiste, on est rarement déçu et si un jour (par malheur), il enfante d’une œuvre plus terne, nous lui trouverons des excuses, nous, les fanatiques idolâtrant (et ne doutant jamais) de leur talent… Mais ce n’est pas le cas. Bazbaz est inaltérable, un artiste au fond de l’âme, qui respire musique, qui mange musique, qui boit musique… qui fait aisément ce que d’autres trouvent difficile à réaliser : c’est le talent (le génie n’est pas loin !).

La musique est entre soul, blues, groove, jazz, sixties… Oui, tout ça. Un grand chaudron plein de sucre perlé filé, de pépites de chocolat et de taboulé de fruits. C’est bon, c’est sucré, c’est frais, et ce n’est pas trop. A consommer à volonté. A boire sans modération. Idéal mélange pour parler d’amour.

Nonchalant sans être amorphe, mélancolique sans être éploré, sensuel sans être pornographique, voluptueux sans être volumineux. L’amour quoi ! Ce truc bizarre absolument incompréhensible qui nous fait écrire des requiem pour des cons et accomplir des miracles. Cette chose étrange qui vient d’on ne sait où, qui vient on ne sait quand, qui plane, qui flotte, qui tisse la suite, qui instaure une bonne raison de continuer la route…

Oui, Bazbaz balaie tout ça dans Love Muzik, pas la peine de soliloquer plus longtemps, goûtez Love Musik, ce n’est pas gnangnan, c’est tout public, loin des clivages célibat or not, Love Muzik est pour nous, pour vous, pour eux, partout et pour tout (surtout pour l’amour quand même !).

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Camille Bazbaz en concert au Festival Fiesta des Suds

En savoir plus :
Le site officiel de Camille Bazbaz
Le Myspace de Camille Bazbaz
Le Facebook de Camille Bazbaz


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 août 2018 : Léger comme une brise d'été

Une édition plus légère cette semaine, 15 août oblige c'est la période creuse pour l'actualité culturelle tandis que chacun vaque à ses occupations estivales de plage en plage, de festival en festival. Voici le mini sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"When the earth was flat" de Quiet Dan
"A quality of mercy" de RVG
Sélection d'albums blues avec Sue Foley, Ian Siegal, Fred Chapelier et Archie lee Hooker
et toujours :
"Schtick" de Danny Goffey
"Prokofiev for two" de Martha Argerich & Sergei Babayan
"South by west" de Pampa Folks
"Press rewind" de Devil Jo & the Blackdoormen
"Bonsoir shérif" de Keith Koona
"Home" de Kian Soltani & Aaron Pilsan
"La green box" de La Green Box
"Modernéanderthal" de Le Pied de la Pompe
"Art autoroutier" de Nuage Fou

Au théâtre :

les spectacles de l'été parisien avec :
les nouveaux venus :
"Road Trip" au Théâtre Le Funambule-Montmartre"
"Gustave Eiffel en Fer et contre Tous" au Théâtre Le Bout
les inoxydables :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges

"Dernier coup de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
les outsiders :
"Iliade" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Tinder Surprise" au Théâtre d'Edgar
"Speakeasy" au Palais des Glaces
"Chance" au Théâtre La Bruyère

Expositions avec :

"Hundertwasser, sur les pas de la Sécession viennoise " à l'Atelier des Lumières

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Mary Shelley" de Haifaa Al Mansour
"L'Age d'or des ciné-clubs" de Emanuela Piovano

Lecture avec :

"Forêt obscure" de Nicolas Krauss
et toujours :
"Les grandes épopées qui ont fait la science" de Fabienne Chauvière
"Rien de plus grand" de Malin Personn Giolito

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=