Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Orouni
Grand Tour  (Sauvage Records)  février 2014

On va commencer cette chronique en disant la vérité. Je vais parler de Grand Tour, le nouvel album d’Orouni car je le connais personnellement. On n'est pas meilleurs potes. Je ne l’invite pas à passer Noël avec moi en Ardèche et il ne m’invite pas à manger quand il fait une tartiflette… Mais oui, je le connais.

Donc s'il y a copinage, c’est du copinage ultra assumé. Car si je ne le connaissais pas personnellement, je n’aurais peut-être jamais écouté sa musique et cela aurait été bien dommage.

Orouni est le genre de mec énervant qui touche un instrument pour la première fois et qui te fait tout de suite un truc qui déchire (très frustrant, surtout à mes oreilles de mec qui s’acharne sur une basse depuis des années, sans être capable d’en jouer correctement). J’ai vu Orouni en concert pleins de fois, que ce soit pour son projet perso ou pour accompagner MiLK & Fruit Juice ou Mina Tindle et je ne m’en lasse pas. Mais parlons de son nouvel album.

Quand on dit d’un artiste qu’il nous fait voyager avec sa musique, c’est souvent de la branlette de journaliste. Mais avec Orouni, c’est vraiment le cas. Ce nouvel album est une sorte de journal de voyage conçu lors d’un tour du monde de plus d’un an. Les chansons correspondent chacune à un des lieux visités. De ces différents voyages, Orouni a ramené des instruments locaux qu’il a utilisés pour les arrangements de ses morceaux. Mais là où on pourrait s’attendre à un patchwork de chansons world-ethnique toutes différentes les unes des autres, on se retrouve avec des perles de folk exotique.

Les kalimbas et autres instruments traditionnels se font plus ou moins discrets selon les moments et se marient à merveille avec les lignes de basse. Les chœurs (de Mina Tindle si je ne dis pas de conneries) apportent une touche aérienne presque mystique. Des rythmes étranges, parfois tribaux nous sautent aux oreilles pour laisser place à des nappes de synthé surprenantes mais qui finalement collent parfaitement aux morceaux. On est proche d’une atmosphère à la Frànçois & the Atlas Mountains mais sans le côté parfois un peu lourd.

Une collection de chanson pop-indé fragile, précieuse et créative. Un brassage tribalo-folk léger et rafraîchissant. Ce Grand Tour est un catalogue de chansons pleines d’émotions qui donnent envie de partir à notre tour pendant un an à travers le monde.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Jump out the window de Orouni
Orouni parmi une sélection de singles (novembre 2017 )
La chronique de l'album Partitions de Orouni
Orouni en concert aux Trois Baudets (lundi 29 juin 2015 )
Orouni en concert aux Trois Baudets (mercredi 11 janvier 2017 )
L'interview de Orouni (lundi 30 juin 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Orouni
Le Bandcamp de Orouni
Le Myspace de Orouni
Le Facebook de Orouni


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Orouni (30 juin 2014)


# 11 août 2019 : Sur la Route du Rock

Nous voici en route pour Saint Malo et son inimitable Route du Rock que nous aimons tant. Pour le voyage on vous a sélectionné quelques disques et quelques bouquins pour préparer gentiment la rentrée. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

Nos valises sont prêtes, en route pour La Route du Rock
"Onda" de Jambinai
Rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society
et toujours :
"When I have tears" de The Murder Capital
Seun Kuti en interview au festival Terre du Son ou nous l'avons également vu en live avec Egypt 80
vendredi au Foreztival avec The Inspector Cluzo, Feu! Chaterton entres autres
samedi au Foreztival toujours avec Tiken Jah Fakoly, Goran Bregovic, Thérapie Taxi

Au théâtre :

des comédies avec des inoxydables à voir ou revoir tels :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Le Gros diamant du Prince Ludwig" au Palace
et des outsiders à découvrir :
"Jean-Louis XIV" au Théâtre des Béliers parisiens
"La Moustache" au Théâtre du Splendid
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Azzedine Alaïa - Une autre pensée nde la mode : la Collection Tati" à la Galerie Azzedine Alaïa

Cinéma :

la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon
et toujours :
"Le voleur d'eau" de Claire Hajaj
"Paix et guerre" de Ronan Farrow
"UK serial killers" de Emily Tibbatts

Froggeek's Delight :
"Old man's journey" sur PS4, PC, Mac, Xbox, Switch, iOS et Android

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=