Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Frozen
Théâtre du Marais  (Paris)  janvier 2005

Pièce de Bryony Lavery, mise en scène de Lesley Chatterley avec Corinne Jaber, Lesley Chatterley, Eric Prigent et Xavier Fourgeau

Frozen est la première pièce de Bryony Lavery, dramaturge britannique de grande renommée, traduite et montée en France. De Frozen, elle dit : "Tout le monde pense que c'est une pièce à propos d'un pédophile mais il s'agit de deux femmes qui surmontent la pire chose qu'on puisse imaginer. C'est l'historie de deux femmes courageuses".

Ces deux femmes ce sont Nancy, bourgeoise un peu égoïste, qui reste confinée dans la douleur de la disparition inexpliquée d'une de ses deux filles, et Agnetha, psychiatre à la vie personnelle troublée par le décès d'un confrère qu'elle aimait et avec lequel elle travaillait, qui va expertiser la responsabilité pénale du meurtrier pédophile de la fillette.

A partir d'un sujet de société, la pédophilie, Bryony Lavery aborde un sujet social et politique très sensible , celui de la réaction de la société face au crime pédophile – du rôle de la criminologie moderne et de la psychiatrie pour distinguer le mal de la maladie, c'est-à-dire du criminel conscient de son crime qui est passible de sanction et du malade irresponsable de ses pulsions criminelles qui n'est pas accessible à la peine et de la réaction des parents des victimes dont le pardon reste la seule voie possible.

Bryony Lavery veut démontrer que pour mener une vie ordinaire et se conformer à la norme sociétale, les individus doivent canaliser leurs sentiments. Ils sont psychologiquement figés dans un état psychologique. Dans chaque homme, se livre l'éternel et intemporel combat d'Eros et de Thanathos.

Mais la vie doit reprendre ses droits et elle se concentre sur le moment où ce carcan de glace commence à fondre.

Pour la mère, la chappe de douleur commence à se soulever avec le travail de deuil qui commence lorsqu'elle peut enfin sortir le corps de son enfant de l'anonymat du cadavre en réunissant dans le cercueil ses objets familiers pour qu'ils l'accompagnent pour le grand passage. Sous peine de détruire, soi ou les autres, le chagrin et la douleur doivent être évacués.

Pour la psychiatre, c'est l'analyse de l'enfant maltraité dont l'humanité est complètement piégée dans une gangue de désespoir, enfant qui n'a pu, faute d'avoir été dépassé, laisser place à un homme équilibré.

Pour le criminel, c'est la compréhension qu'on lui témoigne, la main qu'on tend à l'enfant qu'il est au fond de lui, qui va le conduire à la conscience.

La pièce, beau texte de théâtre vivant qui montre l'homme à l'homme, est de facture très atypique pour le spectateur français de par son style et son écriture très moderne, avec ce corrosif humour d'outre Manche. L'émotion poignante de certaines scènes, expurgées néanmoins de tout voyeurisme ou reality show, se trouve souvent canalisée par une pirouette, un trait d'humour, une contingence de la vie réelle et ce d'une réplique disons très british. Mais le ridicule, le drolatique, le comique presque n'est-il pas toujours présent dans la vie même dans les moments les plus pathétiques ?

Lesley Chatterley, qui a traduit la pièce avec Eric Prigent, a opté pour une mise en scène très cinétique qui permet de fluidifier l'alternance de monologues et de scènes duelles dont est composée la pièce mais qui peut aussi désarçonner le spectateur parce qu'elle ouvre des pistes de réflexion plus qu'elle n'impose une vision du texte.

Elle prouve, si besoin était, qu'elle est une remarquable comédienne, chez qui le travail d'incarnation est patent et terriblement impressionnant, sa voix et son visage se métamorphosant au fil des scènes.

A ses côtés, Eric Prigent, fragile ou violent, pitoyable ou répugnant, manipulateur ou victime, provocateur ou soumis, donne vie à la personnalité protéiforme du tueur et Corinne Jaber confirme son talent salué par le Molière de la meilleur comédienne en 2001.

 

"What doesn't kill you makes you stronger" (expression anglaise)


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 2 août 2020 : Une petite pause s'impose

Le mois d'août arrive. Sans les festivals, l'actualité culturelle sera plus calme mais nous serons toujours là pour vous tenir compagnie chaque semaine notamment sur Twitch. Commençons par le replay de la Mare Aux Grenouilles #8 (la prochaine sera le 29 août) et bien entendu le sommaire habituel.

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

chez soi avec des comédies blockbusters at home :
"Lady Oscar" de Guillaume Mélanie
"La vie de chantier" de Dany Boon
"Post-it" de Carole Greep
"Mon meilleur copain" de Eric Assous
"L'ex-femme de ma vie" de Josiane Balasko
"Un point c'est tout" de Laurent Baffie
et de l'eclectisme lyrique avec :
"L'Ange de feu" de Serge Prokofiev revisité par Mariusz Trelinski
les antipodes stylistiques avec "L'Enfant et les Sortilèges" de Maurice Ravel par James Bonas et "Dracula, l'amour plus fort que la mort" de Kamel Ouali
et le concert Hip-Hop Symphonique avec des figures du rap et l'Orchestre Philharmonique de Radio France

Expositions :

en virtuel :
"Warhol" à la Tate Modern de Londres Exhibition Tour avec l'exhibition tour par les commissaires et et 12 focus
"Plein air - De Corot à Monet" au Musée des impressionnismes de Giverny
avec l'audioguide illustré ainsi qu'une approche en douze focus
en real life :
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
du vintage avec la version restaurée de "Quelle joie de vivre" de René Clément
un documentaire "Dawson City : le temps suspendu" de Bill Morrison
des films récents dans son salon :
"Hauts les coeurs !" de Solveig Anspach
"La Famille Wolberg" de Axelle Ropert
"Pieds nus sur des limaces" de Fabienne Berthaud
"Le Voyage aux Pyrénées" de Jean-Marie Larrieu et Arnaud Larrieu
"Dans Paris" de Christophe Honoré
"La promesse" de Luc et Jean-Pierre Dardenne

Lecture avec :

"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=