Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Têtes Raides
Les Terriens  (Tôt ou Tard)  février 2014

Des fulgurances à la Rimbaud, des mots ludiques à la Queneau, des réalités à la Artaud… Il y a comme dans l’air une ambiance Têtes Raides de retour ! Après Banco en 2007 d’une efficacité redoutable, L’an demain en 2011 à la charge poétique puissante et les textes lus de Corps de mots en 2013, pour ne citer que les plus récentes parutions, voici Les Terriens, tout nouveau Têtes Raides en date.

Les afficionados de la première heure ne seront pas déçus et retrouveront, dans le fond et la forme, toutes les composantes de l’univers Têtes Raides : voix, textes, style, graphisme,  musique, engagement, amour, cri, révoltes et poésie. La pochette retrouve la patte des Chats Pelés, les textes déroutants, paraboliques, tantôt surréalistes, toujours poétiques s’inscrivent sans rupture dans le style très personnel de Christian Olivier et dans l’univers du collectif. La voix gagne encore en caractère, en maîtrise - on pense à Tom Waits, à Arno parfois, à Têtes Raides toujours - cette voix qui reste l’étendard du groupe, son caractère le plus identifiable, cette voix qui coiffe tout le reste et solidifie l’ensemble.

Nos afficionados retrouveront l’énergie rock d’autres périodes Têtes Raides, avec des nuances blues par-ci, des pause accordéon par-là et une touche punk ressurgie ici ou là. Ils se délecteront de "Alice", "Moderato", "Les terriens", "A ta gueule", "Le rendez-vous", dans la plus pure veine Têtes Raides. Et pourquoi pas du sixième titre, la tache de l’album, qui frôle le point Godwin à mi-album.

Les inconditionnels du dernier L’an demain risque une légère frustration. Là où l’album de 2011, complexe, dense, demandait une approche progressive pour permettre une descente dans l’intime, le poétique, ce dernier album apparaît plus accessible, plus simple. Les Terriens s’offre là où L’an demain se gagnait. Mais c’est aussi lié au caractère de ce dernier album, il est généreux. Aussi nos inconditionnels de L’an demain se réjouiront entre autres de "Oublie-moi", "Mon carnet" et "Des Silences", morceaux posés, plus personnels, respirations parsemées dans l’album.

Finalement, c’est d’une certaine manière avec cet album le retour du collectif et de son monde, là où le dernier album puisait plus dans l’intimité de l’auteur, semblait davantage né de la personnalité de Christian Olivier, là où Corps de mots était un détour poétique, une aventure d’école buissonnière, de braconnage amoureux en champs amis. Au final, Les Terriens se perçoit comme très énergique, accrochant dès la première note, mais perdant au passage en charge émotionnelle. Il est pourtant à coup sûr le bon album au bon moment dans la carrière du groupe, pour poursuivre ce parcours hors-norme, varié et ludique, porté par un vent de liberté qui laisse présager de très beaux moments de concerts dans les mois à venir.

Alors… Album majeur ? Album de plus ? Finalement peu importe… Comme souvent avec Têtes Raides pas de vérités absolues, tout dépend de l’homme, tout dépend de l’instant et tout est remis en jeu à chaque écoute… ce n’est pas là la moindre de leurs prouesses !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Fragile des têtes raides
La chronique de l'album Banco des Têtes Raides
La chronique de l'album Corps de mots de Têtes raides
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2004 (dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival des Terre-Neuvas de Bobital 2004
Têtes Raides en concert au Festival des Terre Neuvas à Bobital (Galerie photos)
Têtes Raides en concert au Festival Solidays 2005 (samedi)
Têtes Raides en concert au Zénith (30 mars 2006)
Têtes Raides en concert au Festival Art Rock 2006 (Dimanche)
Têtes Raides en concert au Festival Class'Rock 2006
Têtes Raides en concert à La Maroquinerie (26 novembre 2007)
Têtes Raides en concert au Festival Paroles et Musiques #20 (édition 2011) - vendredi
Têtes Raides en concert au Festival Foreztival 2011 (7ème édition)
La conférence de presse des Têtes Raides (9 juillet 2005)
L'interview des Têtes Raides (24 mars 2006)
L'interview de Têtes Raides (vendredi 12 avril 2013)
L'interview de Têtes Raides (lundi 17 février 2014)
Christian Olivier en concert à Théâtre des Bouffes du Nord (28 février 2005)
Christian Olivier en concert au Festival Les Nuits de l'alligator 2007 (mardi)

En savoir plus :
Le site officiel de Têtes Raides
Le Myspace de Têtes Raides
Le Facebook de Têtes Raides


Cyril Hortala         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 17 mars 2019 : Que la culture coule à flots

Tels les litres de Guinness qui ne manqueront pas d'innonder toute l'Irlande et même le monde entier à l'occasion de le Saint Patrick, voici notre sélection hebdomadaire culture qui se déverse dans vos yeux et vos oreilles curieux et gourmands.

Du côté de la musique :

Rencontre avec Frédéric Lo autour de son album "Hallelujah!"
"Data Mirage Tangram" de The Young Gods
"Grand casino" de Manu Lanvin & The Devil Blues
Rencontre avec Mass Hysteria
"Boccherini" de Ophélie Gaillard, Sandrine Piau et Ensemble Pulcinella
"Le dilettante d'Avignon, Jacques Fromental Halévy" de Orchestre Régional Avignon-Provence et Michel Piquemal
"The golden fascination" de Richard Andrews
"10 ans plus tarés" de Fastened Furious
"14th boyz EP" de Fastlanes
King Child, Mouse Dtc, Innvivo dans une sélection de EP et singles
"Iggy Salvador" de Dj Zebra
"Erik Trufaz Quartet en concert à l'Aéronef
Tamino à l'Aéronef de Lille
Patrick Coutin est de retour, à retrouver en concert privé et en entretien
et toujours :
"A la lisière" de Clarika
"La disparition d'Everett Ruess" de Emmanuel Tellier
"Fauré Requiem - Poulenc Figure humaine - Debussy Trois chansons" de Ensemble Aedes, Les Siècles, Mathieu Romano
"Look ahead" de Fred Nardin Trio
"Connecting the dots" de Guy Mintus Trio
"Soistices" de Heaume Mortal
"Just about anything is possible" de Inred
"Mon héroïne EP" de Kyrie Kristmanson
"A walk above clouds EP" de Line
"Arabella EP" de Arabella

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le Pays lointain" au Théâtre national de l'Odéon
"Qui a tué mon père" au Théâtre de la Colline
"En se couchant, il a raté son lit" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Veillée de famille" au Théâtre du Rond-Point
"La Mort (d')Agrippine" au Théâtre Dejazet
"Oncle Vania" au Théâtre du Nord-Ouest
"Anaïs Nin, une de ses vies" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Apocalypse bébé" au Théâtre Paris-Villette
"Madame Pink" au Théâtre du Rond-Point
"Philippe Meyer - Ma radio, histoire amoureuse" au Théâtre Le Lucernaire
"Café Polisson" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Eldorado Dancing" à la Ferme Le Bel état à Guyancourt
des reprises:
"Place des Héros" au Théâtre Les Gémeaux à Sceaux
"Les Damnés" à la Comédie française
"La Légende de Bornéo" au Théâtre de l'Atelier
"L'Autre fille" au Théâtre Les Déchargeurs
"Je parle à un homme qui ne tient pas en place" au Théâtre de Nesle
"Dans les jardins de Carlos et Nestor" au Théâtre de Nesle
"Les Divalala - Femme, Femme, Femme" au Théâtre Lepic
"Cabaret Siméon" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mars

Expositions avec :

"L'Orient des peintres" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les nouveautés de la semaine :
"Le Corps sauvage" de Cheyenne-Marie Carron
"Leur souffle" de Cécile Besnault et Ivan Marchika
et la chronique des autres sorties de mars

Lecture avec :

"Desh" de Tofépi
"Firebird" de Thomas Harnois
"Guillaume le Conquérant / Léonard de Vinci" de David Bates / Carlo Vecce
"Iggy Salvador" de Antoine Zebra
"Lincoln au Bardo" de Georges Saunders
"Oyana" de Eric Plamondon
"Rendez vous à Samarra" de John O'Hara
et toujours :
"Un certain Paul Darrigand" de Philippe Besson
"Après" de Nikki Gemmell
"Boy erased" de Garrard Conley
"L'ombre de la baleine" de Camilla Grebe
"Les gratitudes / Mon père" Delphine de Vigan / Grégoire Delacourt
"Les suppliciées du Rhône" de Coline Gatel
"Tu finiras clochard comme ton Zola / Nouvelles morales provisoires" de Philippe Val / Raphaël Enthoven"

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=