Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce La Femme Oiseau
Théâtre Dunois  (Paris)  mars 2014

Spectacle conçu et mis en scène par Alain Batis, avec Raphaël Almosni, Emma Barcaroli, Loreleï David, Franck Douaglin et Julie Piednoir.

Bien que dédié au jeune public tout en ne répondant pas aux codes souvent lénifiants des spectacles pour enfants, "La Femme Oiseau", ne lui est pas spécifiquement et uniquement destiné.

En effet, toujours animé d'une grande exigence de qualité artistique et esthétique, Alain Batis propose la transposition théâtrale d'un conte, genre littéraire par essence polysémique et universel, s'adressant à tous du fait de ses différents niveaux de lecture.

En l'occurrence, il s'agit d'un conte populaire à portée spirituelle et philosophique ressortissant au conte zen, celui de "Le femme-grue", qui appartient au socle culturel japonais.

Hymne à la beauté du monde, à l'immanence de la nature et à l'humanisme fondé sur la générosité, il incite à la quête du sens, des valeurs et du bonheur au-delà des apparences trompeuses et des mirages matérialistes.

Au début de l'hiver, Yohei, un brave et modeste bûcheron amoureux de sa forêt, soigne une grue blessée par les chasseurs. Reconnaissant, l'animal fabuleux prend l'apparence d'une jeune femme qui lui voue un grand amour allant jusqu'au sacrifice pour le conduire sur le chemin de la conscience et de la vérité.

Pour transposer sur scène la complexité syncrétique du texte originel, qui tient à la poésie, au merveilleux, à l'onirique mais également à l'intensité dramatique et au prosaïque de la condition humaine, l'histoire étant ancrée dans la réalité plébéienne, et ne pas en restreindre le champ conceptuel, Alain Batis a souhaité élaborer "une partition textuelle, sonore, musicale, visuelle et poétique" et a procédé à une hybridation totalement réussie et fascinante des différents arts et registres du spectacle vivant.

Au sein de la Compagnie de la Mandarine blanche dont il est le fondateur, il a su fédérer les talents vers une convergence harmonieuse pour conjuguer le théâtre, la musique, le chant lyrique et l'art de la marionnette.

Intelligemment inspirée par des techniques et codes japonais, depuis les éléments de l'habitat japonais tels la cloison coulissante et le paravent, mais également une ancestrale technique de contage qu'est le théâtre sur papier ambulant fusionné avec celle du pop-up à la base du livre animé et la perspective de l'estampe ukiyo-e, Sandrine Lamblin a conçu une sublime scénographie originale, inattendue et féérique pour structurer et habiller l'espace scénique d'un réalisme épuré et poétique.

Qu'ils glissent ou se déplient, les éléments mobiles de décor, qui se déploient avec fluidité sous la très belle mise en lumière de Jean-Louis Martineau et évoquent les paysages de neige des "Soixante-neuf Stations du Kiso Kaidō" de Hiroshige, transportent le spectateur dans un univers où l'onirisme le dispute à la magie.

Soutenue par la composition musicale séraphique de Cyriaque Bellot qui ne verse pas dans la "japonaiserie", tout comme Sarah Chabrier et Jean-Bernard Scotto qui ont confectionnés les costumes, l'émotion nait du jeu maîtrisé d'officiants talentueux à la gestuelle chorégraphiée par Amélie Patard.

Les deux personnages principaux sont interprétés par Raphaël Almosni qui campe parfaitement le bucheron qui cède à la cupidité et Julie Piednoir qui incarne avec justesse et sensibilité la figure-titre. Les autres personnages sont interprétés avec virtuosité par trois comédiens-musiciens-chanteurs, Emma Barcaroli, à la harpe, Loreleï David, soprano émérite et au piano, et Franck Douaglin, à la flute, de surcroît, manipulateurs.

Car la grue, beau symbole de longévité, de fidélité et de paix, est représentée par une magnifique marionnette de papier grandeur d'homme élaborée par Camille Trouvé à la manière d'un origami dont elle est au demeurant un des classiques.

Alain Batis orchestre avec maestria ce magnifique et harmonieux spectacle qui s'avère donc une superbe et totale réussite.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 15 janvier 2017 : A chacun sa part de galette !

A défaut de fêve dans la galette des rois, vous pourriez bien trouver quelques belles pépites dans notre sélection hebdomadaire des choses à voir et à écouter dont voici le sommaire sans plus attendre :

Du côté de la musique :

"Clôture" de Cyril Mokaiesh
"Lux live" de Ez3kiel
"La roulette rustre" de La Roulette Rustre
"Heart Headed" de Lisa Alea
Interviews autour du Melodica Acoustic Festival #3
Plaisir Vallée, Fil Bo Riva et Last Train dans une sélection de EPs
"Le départ" de Télégraphie
Orouni, Skyers et June and the Jones au Trois Baudets
Hosteen en session live et électrique
et toujours :
Rencontre avec Tristen autour de son album "Les couleurs et les formes", "Preoccupations" de Preoccupations, "Les bateaux EP" de Pépite, "I could be happy" de Nouvelle Vague, "Being nice doesn't pay" de Mother of Two, "United diktaturs of europe" de Anarchist republic of bzzz, "What the wood whispers to itself" de Early Spring Horses, "Revolution radio" de Green Day, Interview des Fatals Picards, assortie d'une session acoustique 3 titres autour de l'album "Country Club", "Mowing" de Michael Nau, "Be here now" de Oasis en version remasterisée avec des bonus, "L'éclaircie" de Saule

Au théâtre :

les nouveautés :
"Pelléas et Mélisande" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Urfaust" au Théâtre de la Tempête
"Vangelo" au Théâtre du Rond-Point
"Schock Corridor" au Nouveau Théâtre de Montreuil
"Vie et Mort de H" au Théâtre de la Tempête
"Le Cabaret Blanche" au Théâtre 14
"Babacar ou l'antilope" au Théâtre 13/Seine
"Rimbaud Verlaine - Eclipse totale" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Orchestre Titanic" au Théâtre de l'Aquarium
"Le regard de l'autre" au Théâtre Le Guichet-Montparnasse
"Une longue peine" à la Maison des Métallos
"Grand Symposium : Tout sur l'Amour" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Un Démocrate" au Théâtre de l'Opprimé
"Le Chien" au Théâtre Rive-Gauche
"Moi et François Mitterrand" à la Pépinière Théâtre
"Le Projet Poutine" au Théâtre La Buryère
"Ma mère m'a fait les poussières" au Théâtre de Belleville
"Oncle Vania" au Théâtre Essaion
"Jeux de planches" au Théâtre du Marais
"Françoise par Sagan" au Théâtre du Marais
"Elise Noiraud - Pour que tu m'aimes encore"à la Nouvelle Seine
"Passage en revue" au Théâtre Les Feux de la Rampe
"Michael Hirsch - Pourquoi ?" au Théâtre Le Lucernaire
"Kiki, le Montparnasse des années 20" au Théâtre Essaion
"Yohann Metay - La tragédie du dossard 512" au Théâtre Tristan Bernard
et la chronique des autres spectacles de janvier

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Mexique 1900-1950" au Grand Palais
"Albert Besnard - Modernités Belle Epoque" au Petit Palais "Hodler - Monet - Munch" au Musée Marmottan-Monet
"Rembrandt intime" au Musée Jacquemart-André

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Corniche Kennedy" de Dominique Cabrera
"Vivere" de Judith Abitbol
dans la rubrique "Oldies but goodies" "Des jours éblouissants" de Jiang Wen projeté dans le cadre du cycle "Nouvelles voix du cinéma chinois" à la Cinémathèque française
les chroniques des sorties de janvier
et les chroniques des sorties de décembre

Lecture avec :

"Bienvenue, Mister Z" de Jean-Marie Bretagne
"Shangri-la" de Mathieu Bablet

Froggeek's Delight :

"Asssasin's Creed" de Justin Kurzel au cinéma...

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=