Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Watoo Watoo
Une si longue attente  (Jigsaw Records)  janvier 2014

Si Watoo Watoo n’est pas revenu dare-dare de La Fuite de 2007, son dernier effort est loin d’être plan-plan. Voix haute perchée, guitare basse, le couple Pascale et Michaël Korchia joue sur le contraste et aligne dix bluettes sentimentales aussi désenchantées que sautillantes. Des comptines faussement naïves (les premières notes de "Un lundi comme un autre" sur la première plage) qui racontent le spleen des textes de monsieur mais sur le ton enjoué comme un pinçon de madame et un rythme primesautier. Presque un clin d’œil quand on sait que le père de l’oiseau souriant du dessin animé diffusé dans Récré A2 et à qui le duo emprunte son nom (René Borg, par ailleurs réalisateur des Shadoks), est mort quelques jours après la sortie de l’album.

De l’ombre à la lumière. Pendant que leur ville accueillait l’année dernière le festival emblématique du renouveau French Pop, les Bordelais qui ont de la bouteille fourbissaient les armes de leur retour. Un grand cru qui dispense aux jeunes gens modernes, au premier rang desquels Granville, un cours magistral de pop ligne claire accrocheuse, que Tricatel doit regretter de ne pas abriter. Gageons que l’engouement autour de la nouvelle Nouvelle Vague bleu blanc rouge contribue à donner enfin une plus grande audience à ces orfèvres discrets de la cause indé hexagonale qui, comme Hugo ou Dominique Dalcan, refont aujourd’hui surface.

Une bouffée d’oxygène qui prend certes son inspiration dans le passé (celui où l’on mentionnait encore un enregistrement "stéréo" et où les morceaux dépassaient rarement deux minutes trente), mais qui pioche dans son panthéon. Aux détracteurs qui seraient tentés de qualifier, par un raccourci facile, leur musique d’ascenseur, en référence à la pochette, on opposera que l’easy listening de Watoo Watoo n’est pas de bas étages. Lorsque violons, cuivres et orgues s’envolent, il atteint même des sommets qui ressuscitent le Swinging London ("Le soir" et ses arrangements gainsbouriens) et John Barry (le générique du feuilleton déjà culte "Minnax"). Burt Bacharach sortant d’une retraite sous les tropiques ("Searching for Mr Right"). Plus près de nous, on sonne les grandes heures de Stereolab (le single éponyme) et l’on se souvient du premier Broadcast ("Ne m’oublie pas"), un groupe endeuillé lui aussi…

Ebloui par un certain âge d’or, ce regard dans le rétro offre à Watoo Watoo un nouvel horizon, le sacre du printemps qui commence.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

L'interview de Watoo Watoo (vendredi 2 mai 2014)

En savoir plus :
Le site officiel de Watoo Watoo
Le Bandcamp de Watoo Watoo
Le Facebook de Watoo Watoo


Christophe Gatschiné         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Watoo Watoo (2 mai 2014)


# 15 juillet 2018 : Allons z'enfants !

On continue le tour des festivals avec les Eurockéennes et le Hellfest, mais aussi le Off d'Avignon et plein d'autres belles choses à découvrir tout de suite dans le sommaire de la semaine :

Froggeek' s Delight :

"Detroit : Become Human" de Quantic Dreams sur PS4
La mode du Battle Royale va-t-elle tuer la créativité
dans le jeu vidéo ?

Du côté de la musique :

"Cover me session" de Hugo
On démarre la revue des festivals avec le Hellfest où nous avons passé 3 jours de folie :
Vendredi au Hellfest avec Joan Jett, Meshuggah, Juda Priest, A Perfect Circle...
encore le Hellfest le Samedi avec Rise of the Northstar, Pleymo, Deftones, Dimmu Borgir...
et on fini le Hellfest le Dimanche avec Megadeth, Iron Maiden, Marilyn Manson...

changement de décor, Vendredi au Eurockéennes de Belfort avec Beth Ditto, Prophets of Rage, Nine Inch Nails...
toujours les Eurocks, la journée du samedi en compagnie de Truckks, Queens of the Stone Age, Jungle ... (et semaine prochaine, le dimanche)
retour sur les 4 jours au festival de Beauregard :
Vendredi avec Charlotte Gainsbourg, Orelsan, Jack White, MGMT...
Samedi avec Eddy de Pretto, Black Rebel Motorcycle Club, Simpl Minds...
Dimanche avec Parquet Courts, The Breeders, At the Drive In, Bigflo & Oli...
et le bouquet final du lundi avec Depeche Mode, Girls in Hawaii et Concrete Knifes
et toujours :
"The symphonies" de Arvo Part
"Chambre noire" de Alexandre Nadjari
"What we've drawn" de Fuzeta
"Avec du noir avec du blanc" de Olivier Depardon
Shaggy Dogs en interview autour de leur album "All Inclusive"
"Murmures" de Tom Bourgeois

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Italienne, Scène et Orchestre" à la MC 93 à Bobigny
"Bohême, notre jeunesse" à l'Opéra Comique
"Les Liaisons dangereuses" au Théâtre de Nesle
"Dîner de famille" au Théâtre d'Edgar
"Seconde chance" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
dans le cadre du Festival au Village à Brioux-sur-Boutonne :
"Les Gravats"
"Au Banquet de Gargantua"
les chroniques des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon
et les chroniques des spectacles à l'affiche pour l'été parisien

Expositions avec :

"Kent Monkman - Beauty and the Beasts" au Centre Culturel Canadien
et la dernière ligne droite pour :
"Mary Cassatt - Une impressionniste américaine à Paris" au Musée Jacquemart-André
"Corot - Le Peintre et ses modèles" au Musée Marmottan-Monet

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Paul Sanchez est revenu !" de Patricia Mazuy
dans la catégorie Oldies but Goodies en version restaurée :
"Les Dames du Bois de Boulogne" de Robert Bresson
"Laura nue" de Nicolo Ferrari
les chroniques des sorties de juin
et les chroniques des autres sorties de juillet

Lecture avec :

"Génocide(s)" de Kazuaki Takano
"Le dernier tableau de Sara de Vos" de Dominic Smith
"Réveille-toi !" de François Xavier Dillard
"Le président a disparu" de Bill Clinton et James Patterson
"Sur un mauvais adieu" de Michael Connelly
et toujours :
"Histoire du fascisme" de Frédéric le Moal
"Jesse le héros" de Lawrence Millman
"Taqawan" de Eric Plamondon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=