Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Une femme
Théâtre de la Colline  (Paris)  mars 2014

Comédie dramatique de Philippe Minyana, mise en scène de Marcial Di Fonzo Bo, avec Marc Bertin, Raoul Fernandez, Catherine Hiegel, Helena Noguerra et Laurent Poitrenaux.

Dans "Une femme", novation déclinatoire d'un de ces précédents opus, "Dans la maison des morts", Philippe Minyana reboutique les éléments de sa mythologie personnelle dans un registre qui ressortit au théâtre de l'intérieur et de l'intime.

Dans une chambre, lieu de prédilection pour l'auteur qui le considère comme l'endroit essentiel de la révélation de l'humain, confrontée à la proximité de la mort, au bord du néant, parfois réconfortée par une ambiguë "passeuse", une femme feuillette mentalement son album de famille d'où surgissent des figures tragiques et grotesques à l'humanité engloutie.

Cette femme érigée en figure du chagrin va saisir les derniers instants de ses proches avant de disparaître elle-même dans un périple scandé en chapitres titrés par les sécrétions humorales liées à la maladie et au délitement du corps, du corps des autres, son père, son mari, son amie, ses enfants, qui sont autant de stations d'un chemin de croix profane personnel qui mènent vers la délivrance et/ou la métamorphose.

Avec une approche schopenhaurienne de la vie et de la mort, "On naît en criant, on gazouille un peu, on tombe puis on meurt", et un étonnant syncrétisme entre le sacré et le paganisme symbolisé par l'immanence de la nature et, en l'espèce, de la forêt, Philippe Minyana travaille sur l'image récurrente de la personne au chevet d'un malade, thématique classique de la peinture de déploration. Ainsi l'accompagnement du père dans le naufrage de sa fin de vie constitue-t-il le symétrique de la piéta chrétienne.

A la scénographie et aux lumières placés sous le signe de l'esthétisme froid, Yves Bernard a conçu un espace sylvestre factice, une boîte noire progressivement envahie par des arbres artificiels, qui parvient à ancrer un univers qui puise dans le réalisme magique et la fable à laquelle, au demeurant, il emprunte le principe du dénouement merveilleux.

Départi de la fantaisie kitsch qui caractérise habituellement sa signature, le metteur en scène d'origine argentine Marcial Di Fonzo Bo a opté pour une direction d'acteur classique et efficace pour un spectacle d'excellente facture.

Sur scène, un quintet de comédiens dont Catherine Hiegel, magistrale dans le rôle-titre qui lui a été écrit sur mesure par Philippe Minyana. Un jeu à la ligne claire et précise, sans effet, sans pathos ni faille, d'une intensité dramatique presque clinique pour signifier le détachement douloureux du personnage.

A ses côtés, l'actrice-chanteuse Hélène Noguerra, en étonnante amie archétype de l'actrice italienne des années " Dolce Vita", Marc Bertin dans le rôle du mari aimé, Laurent Poitrenaux qui livre une époustouflante composition en père pathétique et atrabilaire même dans l'agonie, tout comme Raoul Fernandez travesti aux airs d'une Jeanne Moreau avec une pointe d'accent sud-américain.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 8 décembre 2019 : Et si Noël n'avait pas lieu ?

Grève générale, transports bloqués, morosité ambiante, réchauffement climatique... Et si cette année Noël n'avait pas lieu ? Quoi qu'il en soit vous aurez largement de quoi vous réjouir avec notre proposition de découvertes culturelles hebdomadaires dès maintenant. Par ailleurs, suivez notre facebook pour gagner des places pour le concert de She Owl.

Du côté de la musique :

"The undivided five" de A Winged Victory for the Sullen
Rencontre avec Lofofora autour de leur album "Vanités"
"Fly fly" de Céline Bonacina
"Romantic sketches" de Fred Perreard Trio
"Not married anymore" de Hasse Poulsen
"Enfer et paradis" de Les Nus
"Une certaine urgence", émission #6 de notre podcast Listen In Bed
"De temps et de vents" de Bodh'aktan
"Building site" de Mata Hari
"Gréty : Raoul Barbe Bleue" de Orkester Nord, Martin Wahlberg
et toujours :
"D'où vient le nord" de Francoeur
"Other side effects" de Lion Says
"Black Cofvefe" 5eme volume des mixes en podcast de Listen in Bed
"Santa Maria Remix" de Carmen Maria Vega
"Paganini, Schubert" de Vilde Frang & Michail Lifits
"I don't want to play the victim, But i'm really good at it" de Love Fame Tragedy
"Little ghost" de Moonchild
"Los Angeles" de Octave Noire
"A blemish in the great light" de Half Moon Run
"Older" de Quintana Dead Blues eXperience
"C'est pas des manières" de The Glossy Sisters
"Zimmer" de Zimmer

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Architecture" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Elvira" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"New Magic People" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"A" à la Scène Parisienne
"Mister Paul" au Théâtre L'Atalante
"Deux amoureux à Paris" au Studio Hébertot
"Nobody is perfect" à la Scène Parisienne
des reprises :
"Allers-Retours" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" au Théâtre des Abbesses
"Métropole" au Théâtre de la Reine Blanche
"Chambre noire" au Monfort Théâtre
et la chronique des spectacles à l'affiche en décembre

Expositions avec :

"Marche et démarche - Une histoire de la chaussure" au Musée des Arts Décoratifs
"Helena Rubinstein - La Collection de Madame" au Musée du Quai Branly

Cinéma avec :

Les nouveautés de la semaine :
"La Vie invisible d'Euridice Gusmao" de Avénarius d’Ardronville
"Le Roi d'Ici" de Karim Aïnouz
Oldies but Goodies avec "Kanal" de Andrzej Wajda
et la chronique des films sortis en novembre

Lecture avec :

"Au plus près" de Anneli Furmark & Monika Steinholm
"Evolution " de Marc Elsberg
"L'amexique au pied du mur" de Clément Brault & Romain Houeix
"Rien que pour moi" de J.L. Butler
"Secret de polichinelle" de Yonatan Sagiv
et toujours :
"Le chant du bouc" de Carmen Maria Vega
"La tempête qui vient" de James Ellroy
"Le crime de Blacourt" de Daphné Guillemette
"Pas de répit pour la reine" de Frédéric Lenormand
"Stalingrad" de Antony Beevor
"Un peu, beaucoup, passionnément, à la folie, pas du tout" de Alice Munro

Froggeek's Delight :

"Oculus Quest" Le casque de réalité virtuel autonome

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=