Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Hyperflux
Sentier des Halles  (Paris)  mars 2014

Comédie de science-fiction écrite par Adrien Cohen et Florence Roche, mise en scène de Gwen Aduh, avec Adrien Cohen et Chloé Galzin-Turco.

Alone Mirou est un employé-modèle de Newsbrib, la plateforme sociale issue de la fusion entre Google, facebook et TF1.

Le métier d'Alone consiste à créer du contenu, des news, du buzz dans un monde de l'"Hyperflux" d'informations. Il prend des bribes de textes d'agences de presse, assemble ces petits bouts d'actualités les uns aux autres dans un copier/coller sans analyse préalable quitte à donner un sens totalement différent de celui du message initial, surtout lorsque cela peut permettre aux actions de son employeur de prendre de la valeur.

Mais un jour, Alone se fait "absorber" par le système, et déclenche un bug mondial. Il est alors poursuivi sur le réseau pour être éliminé. Au cours de sa fuite, il rencontrera dans un monde virtuel plus vrai que nature le créateur de Newsbrib devenu hacktiviste et la créature cybernétique dont il est amoureux durant ses rêves.

Le spectacle d'Adrien Cohen, co-écrit avec Florence Roche, va chercher ses références d'abord dans des films de science-fiction hollywoodiens, mais aussi dans la littérature, en particulier chez Philip K. Dick, et dans le manga, voire le hentai. Les références à "Brazil", "Minority Report", "Paycheck", "Matrix" ou "Steamboy" parleront à chacun, mais c'est d'abord à "Ghost In The Shell" de Mamoru Oshii que cette pièce rend hommage.

Comment réaliser une pièce de science-fiction et évoquer des films qui n'existent que par la grâce d'effets spéciaux à plusieurs millions de dollars sur une scène minuscule et sans décors ?

La mise en scène de Gwen Aduh est, à cet égard, particulièrement brillante. Il réussit à transformer les quelques mètres-carrés de plateau en divers lieux, à mener le spectateur entre monde réel et monde virtuel et à démultiplier les personnages par l'évocation à partir de sons, de lumières ou de projections. Alors qu'Hollywood ne parvient que difficilement à mettre à l'écran, de manière visuelle et convaincante, les flux informatiques, Gwen Aduh s'en exempte avec élégance.

Mais il faut surtout le talent d'un acteur exceptionnel, Adrien Cohen, à la fois acteur, mime et danseur, dans une chorégraphie millimétrée où ses gestes s'accordent avec des sons qui forcément évoqueront des images au spectateur. Pas besoin de décors, la simple évocation auditive et les gestes d'Adrien Cohen suffisent à ce qu'on imagine des tunnels dans lesquels se déroulent des poursuites, des consoles couvertes d'écrans tactiles et tout un monde virtuel.

Sa partenaire, Chloé Galzin-Turco, apporte les périodes de respiration nécessaires à cette histoire qui a tout de la superproduction hollywoodienne, puisqu'il n'y a pas de film d'action réussi qui ne soit soutenu par une histoire d'amour. De plus, les blagues fusent, les références à l'actualité ou plateformes actuelles de réseaux sociaux ne manquent pas, qui font sourire voire franchement rire, mais aussi réfléchir à notre quotidien et à notre avenir.

Adrien Cohen offre donc non seulement une des pièces les plus originales du moment, mais il réussit un pari fabuleux, démontrer que ce sont avant tout les acteurs et une histoire qui apportent du rêve au spectateur.

En multipliant les clins d’œil au cinéma d'anticipation, alors qu'il pratique parfois un des plus vieux arts de la scène, la pantomime, l'art du muet, et en évoquant les scènes et les objets par le son, il rappelle à chacun des spectateurs qu'il a en lui un organe très puissant qui peut lui permettre de voyager, de se projeter, de rêver...

Un organe qu'on a un peu tendance à mettre en veille à longueur de surfs virtuels, un cerveau.

 

Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 septembre 2020 : On ira où tu voudras quand tu voudras

Cet été indien qui s'annonce n'est pas désagréable et apporte un peu de joie dans cette année bien triste. Plus modestement, voici notre sélection culturelle de la semaine pour vous réjouir, espérons-le, avec évidemment le traditionnel replay de la Mare Aux Grenouilles #10 toute fraiche

Du côté de la musique :

"Transience of life" de Elysian Fields
"Cerna vez" de Thomas Bel
"Bandit bandit" de Bandit Bandit
"Twins" de Collectif La Boutique
"Run run run (hommage à Lou Reed" de Emily Loizeau
Emily Loizeau en concert au CentQuatre
"Papillon blanc" de Gabriel Tur
"Dix chansons naturelles et sauvages" de Hugo Chastanet
"Both sides" le spectacle de Jeanne Added au CentQuatre
et toujours :
"Comme un ours" de Alexis HK
"Love songs" de Inflatable Dead Horse
"Charango" de Lisza
"Woman Soldier" de Morgane Ji
"Beethoven : Waldstrein & Hammerklavier" de Théo Fouchenneret

Au théâtre :

les nouveautés :
"Bananas (and the kings)" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le Nez" au Théâtre 13/Jardin
"Un conte de Noël" au Théâtre Gérard Philippe à Saint-Denis
"Un Ennemi du peuple" au Théâtre de Belleville
les reprises :
"Edmond" au Théâtre du Palais Royal
"Une Ombre dans la nuit" au Théâtre du Guichet-Montparnasse

"Derniers coups de ciseaux" au Théâtre des Mathurins
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Mon dîner avec Winston" au Théâtre du Rond Point
"Elisabeth Buffet - Obsolescence programmée" au Grand Point Virgule

"Alexandra Pizzagali - C'est dans la tête" au Théâtre du Marais
"Olivia Moore - Egoïste" à la Comédie de Paris
et les spectacles déjà à l'affiche

Expositions :

"Yves Klein, l'infini du bleu" à l'Atelier des lumières
"Le Monde selon Roger Ballen" à La Halle Saint Pierre
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Harper's Bazaar, premier magazine de mode" au Musée des Arts Décoratifs
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
les Collections permanentes du Musée Cernushi
"Helena Rubinstein - La collection de Madame" et "Frapper le fer" au Musée du Quai Branly
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Les Choses qu'on dit, les choses qu'on fait" d'Emmanuel Mouret
"Adolescentes" de Sébastien Lifshitz
at home :
"Vers un destin insolite sur les flots bleus de l'ete" de Lina Wertmüller
"Volt" de Tarek Ehlail
"Les Héritiers" de Marie-Castille Mention-Schaar
"Les Guichets du Louvre" de Michel Mitrani
"Chambre 666" de Wim Wenders
et des curiosités:
"Impressions de la Haute Mongolie (Hommage à Raymond Roussel)" de Salvador Dali
"The Confessions of Robert Crumb" de Terry Zwigoff
"L'Homme à la camréa" de Dziga Vertov

Lecture avec :

clickez ici pour Notre sélection des livres de la rentrée mais aussi

"Apeirogon" de Colum McCann
"Ce lien entre nous" de David Joy
"Dans la vallée du soleil" de Andy Davidson et "Les dynamiteurs" de Benjamin Whitmer
"Ensemble, on aboie en silence" de Gringe
"Hourra l'Oural encore" de Bernard Chambaz
"Mes fous" de Jean-Pierre Martin et "Et si on arrêtait de faire semblant" de Jonathan Franzen
et toujours :
"Churchill" de Andrew Roberts
"Des vies à découvert" de Babara Kingslover
"La chasse aux âmes" de Sophie Blandinières
"La discrétion" de Faiza Guene
"La grâce" de Thibault de Montaigu
"La préhistoire, vérités et légendes" de Eric Pincas
"Le lièvre d'Amérique" de Mireille Gagné
"Le monde du vivant" de Florent Marchet
"Qui sème le vent" de Marieke Lucas Rijneveld

Froggeek's Delight :

"A short hike" sur Windows, Mac, Linux, Switch

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=