Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Liars
Mess  (Mute)  mars 2014

Ce nouvel opus intitulé Mess permet à Liars d'accentuer le virage drastique amorcé en 2012 avec l'album au palindrome WIXIW. Selon l'énigmatique Angus Andrew, chanteur du groupe, cela sous-entendait tant un nouveau départ qu'un retour à zéro, une belle occasion de réinventer ce groupe de rock expérimental et de subtilement se déplacer vers des sonorités électro.

Pourtant, malgré l'omniprésence de "glitchs" et autres "blops" sur la plupart des productions, l'album aura tendance à reprendre certains des ingrédients les plus fameux du groupe. En effet, Mess doit autant à son prédécesseur direct qu'à des albums plus anciens tels que They Were Wrong, So We Drowned et Drum's Not Dead. En témoigne le single "Mess On A Mission" qui, derrière son armature électronique, dissimule - à peine - une avalanche de percussions. Si le rendu prend alors l'apparence d'une perfusion de nitroglycérine, dans le plus pur style typique à Liars, on remarquera la prédominance d'un schéma instillant un véritable chaos sur chaque piste, via l'introduction du chant. Angus, fidèle à son habitude, assène ses lyrics du haut d'une voix grave et édifiante, pas si éloignée de celle que l'on pourrait entendre lors d'un prêche enfiévré. "Facts are facts and fiction is fiction".

Mess s'offrira de plus le luxe d'une densité dans sa production, marquée par l'urgence imprimée par des batteries et qui ne se départira jamais complètement d'un effet hanté. Ainsi, des titres comme "Vox Tuned D.E.D." réussiront à instaurer un terrain d'entente entre des rythmiques dansantes et les autres dimensions nébuleuses autour desquelles le groupe évolue depuis ses débuts.

Arty ("Perpetual Village"), noise ("Pro Anti Anti") ou rock industriel ("Boyzone") étant des appellations au mieux réductrices et incapables de rendre avec justesse la pluralité du travail du trio.

Encore prêt à surprendre, l'album offrira des espaces hallucinés où dialogueront psychédélisme tribal et chaos minimaliste ("Darkslide") dans un patois parfois difficile à déchiffrer avec une seule écoute. Une difficulté qui n’est qu’apparente et qui livrera ses clefs aux plus courageux qui offriront plus de deux tours à ce disque dont l’épaisseur dissimule quelques merveilles d’ingéniosité.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album They were wrong so we drowned de Liars
La chronique de l'album Drum's not dead de Liars
Liars en concert à La Boule Noire (19 novembre 2003)
Liars en concert au Tryptique (15 mai 2004)
Liars en concert au Festival Art Rock 2004 (Jeudi)
Liars en concert au Festival La Route du Rock 2006 (vendredi)
Liars en concert au Festival La Route du Rock 2010 (vendredi)
Liars en concert à Pitchfork Music Festival #2 (édition 2012) - samedi 3 novembre
Liars en concert au Festival La Route du Rock #24 (vendredi 15 août 2014)
Liars en concert à La Machine (jeudi 9 octobre 2014)
L'interview de Liars (novembre 2007)

En savoir plus :
Le site officiel de Liars
Le Soundcloud de Liars
Le Myspace de Liars
Le Facebook de Liars


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 12 mai 2019 : Une liste de plus

A l'approche des élections européennes et ses innombrables listes qui ne présagent pas d'un bel avenir, on rajoute la nôtre, celle de la sélection culturelle de la semaine histoire de se changer les idées et se donner tout le plaisir que l'on mérite bien avec de la musique, des spectacles, des films, des livres et même des zombies à dégommer.

Du côté de la musique :

"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'un premier titre live, "Chasse Spleen"
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara
et toujours :
"Foreign lines" de Erevan Tusk
"Seeing other people" de Foxygen
"2029" de Gontard!
"Chopin concertos for piano & string" de David Lively, Quatuor Cambini Paris et Thomas de Pierrefeu
"La poison" de La Poison
"Wasalala" de Madalitso Band
"Children of the slump" de Marble Arch
"Cesar Franck : Piano works quintet" de Michel Dalberto & Novus Quartet
"High strung" de Pamplemousse
"Live bullet song" de Tchewsky & Wood

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Un ennemi du peuple" au Théâtre national de l'Odéon
"Vues Lumière" au Théâtre de la Colline
"Fauves" au Théâtre de la Colline
"La Victoire en chantant" au Théâtre 13/Jardin
"Délivrés de famille" au Théâtre Le Funambule
"Deux femmes pour un fantôme" à l'Aktéon Théâtre
"Mon coeur pour un sonnet" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Cabaret de Poussière fait le Zèbre" au Zèbre
Festival des Enfants de Molière à Dieppe
les reprises :
"Tout semblait immobile" au Théâtre de la Bastille
"Providence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aux Délices" au Lavoir Moderne Parisien
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma avec :

"Versus" de François Valla
Oldies but Goodies avec :
la version restaurée de "Les Lois de l'hospitalité" de Buster Keaton et Jack Blysrone
"Drôles de cigognes !" de Hermina Tyrlova
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors
et toujours :
"La bombe humaine" de Olivier Barruel
"La nuit ne dure pas" de Jules Gassot
"Le cri des corbeaux" de Matthieu Parcaroli
"Le jour de ma mort" de Jacques Expert
"Les feux" de Shohei Ooka
"Ombres sur la Tamise" de Michael Ondaatje
"Vraie folie" de Linwood Barclay

Froggeek's Delight :

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=