Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce FFF
Bataclan  (Paris)  jeudi 27 mars 2014

Je préfère prévenir que ce live report va être un peu décousu, car c’était un concert vraiment intense et j’avais envie d’en profiter sans prendre de notes pour me rappeler quels titres ont été joués et dans quel ordre. La seule information qui compte de toute manière, là voilà : FFF est de retour !

Comme Marco Prince n’a eu de cesse de le dire pendant ce concert au Bataclan, "FFF est bien vivant !". C’est toujours un putain de grand groupe capable de mettre à l’amende les petits jeunes qui s’en sont inspirés (oui oui Shaka Ponk, c’est bien vous qui êtes visés).

Ce soir, ils nous ont donné une leçon de longévité. Les titres fonctionnent toujours aussi bien et n’ont pas pris une ride. La salle s’est prise une énorme claque d’énergie pure ! Le temps que Yarol a passé aux cotés de Johnny n’a pas ramolli son jeu de guitare. Krichou reste toujours la même grosse brute derrière les fûts. Niktus en transe nous a ressorti le combo grenouillère à capuche et veste de Chewbacca comme à l’époque. A part les dreadlocks en moins, Marco n’a pas changé non plus.

Cela démarre direct avec "Le Pire et le Meilleur", genre on annonce la couleur ! Personne ne ressortira sans être trempé de sueur.

La fusion rock-funk énergique à grands coups de riffs de guitare et de basse ronde hypnotique, a fait monter la fièvre. Les cuivres et le clavier sont la base qui permet au reste de partir dans le grand n’importe quoi !

Le groupe s’amuse, et le plaisir des retrouvailles est partagé avec le public qui hurle à pleins poumons les paroles.

Marco, Yarol et Niktus sautent dans tous les sens. Ils peuvent faire ce qu’ils veulent du public : Marco Prince arrive même à faire assoir la salle pour sauter ensuite de plus belle.

Les slams s’enchaînent (avec Marco qui demande rapidement à chaque fois au public de rattraper les cascadeurs). C’est rare de se retrouver au milieu d’une ambiance aussi positive.

Quand le rythme se calme, comme sur l’introduction de "Morphée", c’est pour mieux exploser ensuite ! Le public répond au quart de tour, le groupe en profite pour présenter une nouvelle chanson, avec un refrain très simple que tout le monde s’empresse de reprendre. Un enchaînement de personnes montent sur scène pour danser et slamer (dont la toute jeune fille de Niktus). On a droit à un guest de choix avec Orelsan qui vient faire un petit featuring.

Pour le rappel, Krichou tient la scène tout seul avec un djembé puis les autres membres du groupe le rejoignent avec chacun un instrument de percussion différent.

Marco débarque ensuite en kilt pour parler « du problème du genre » et on est reparti pour un tour.

Quand il y en a plus, Il y en a encore. Le concert ne se termine jamais puisqu'après être retourné en coulisse, FFF débarque en fanfare (avec une vraie fanfare) depuis le fond de la salle, et traverse les étages et la fosse au son d’un "Barbes" revisité.

Un alliage parfait de cuivres et de metal qui résiste au temps, ils ont su nous redonner le frisson dans une ambiance électrique, intense et jouissive. Les gens étaient plus qu’heureux de les revoir, et le groupe avait aussi l’air ému de se retrouver sur scène. Vivement la suite (tournée, album…) !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

FFF en concert au Festival Jardin du Michel #10 (édition 2014)
FFF en concert au Festival Les Vieilles Charrues 2017 - du vendredi au dimanche

En savoir plus :
Le site officiel de FFF

Crédits photos : Thomy Keat (Toute la série sur Taste of Indie)


Didier Richard         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 février 2018 : Un sommaire foisonnant !

Plus de 40 articles cette semaine. Une belle actualité pour vous donner envie de découvrir, de sortir, de lire, voir et d'écouter de la musique ! C'est parti :

Du côté de la musique :

"La nuit est encore jeune" de Catastrophe
Interview du duo She Owl autour de leur EP "Drifters", à découvrir en live dans cette session de 3 titres, Interview en italien à lire ici
"Claude Debussy" de Daniel Barenboim
"Always ascending" de Franz Ferdinand
"The world is in your hands EP" de Levitation Free
"La vie sauvage" de Lisza
"Full House - The very best of Madness" de Madness
"Hérotique" de Novice
"Up and down" de Redstones
"Castle spell" de Sunflowers
"L'estère" de Williams Brutus
"EP #1" de You, Vicious !
"Femme debout" de Zoé Simpson
et toujours :
"Magnus effect" de Cadillac Palace, "Iris Extatis" de Daphné, "Franz Schubert : La truite - Fantaisie en ut majeur" de Guillaume Chilemme & Nathanael Gouin, Joseph Edgar de passage à la Bellevilloise, "Between the earth and sky" de Lankum, "Reminiscenza" de Ludmila Berlinskaya, "Picaflor" de Mon Côté Punk, "Old and new songs" de Old And New Songs, "Face B 1965 / 1981" de Pierre Vassiliu, "Vox low" de Vox Low

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"1 heure 23'14" et 7 centièmes'" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Studio Hébertot
"Le Collectionneur" à la Manufacture des Abbesses
"Jaguar" au Théâtre de la Bastille
"Miracle en Alabama" au Théâtre La Bruyère
"Avec le paradis au bout" au Ciné XIII Théâtre
"Compartiment fumeuses" au Studio Hébertot
"Le Monde dans un instant" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Hugo, l'interview" au Théâtre Essaion
"Sang négrier" au Théâtre La Croisée des Chemins
"Choisir de vivre" au Studio Hébertot
"Jamais plus" au Studio Hébertot
"Lettres à Nour" au Théâtre Antoine
"Dom Sganarelle" au Théâtre Le Ranelagh
"Les Petites Femmes de chambre" au Théâtre La Croisée des Chemins
"L'Emmerdante" au Théâtre Essaion
"Ma Cantate à Barbara" au Théâtre des Nouveautés
des reprises à ne pas rater :
"Une Chambre en Inde" au Théâtre du Soleil
"Un coeur Moulinex" au Théâtre de l'Opprimé
"Emma Mort, même pas peur" à Bobino
"Les Tribulations linguistiques d'un Japonais découvrant la France" au Théâtre de Nesle
"Ah le Japon ! Les Tribulations d'un Japonais rentrant dan son pays" au Théâtre de Nesle
et les chroniques des autres spectacles de février

Exposition avec :

"Les Hollandais à Paris - 1789-1914" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Cas de conscience" de Vahid Jalilvand
et les chroniques des autres sorties de février

Lecture avec :

"Ne préfère pas le sang à l'eau"de Céline Lapertot
"Une ville à coeur ouvert" de Zanna Sloniowska
"Tuff" de Paul Beatty
"Trio pour un monde égaré" de Marie Redonnet
"Morales provisoires" de Raphaël Enthoven
"L'aventuriste" de J. Bradford Hipps
"L'affaire Grégory ou la malédiction de la Vologne" de Gérard Welzer
"Généraux, gangsters et jihadistes" de Jean Pierre Filiu
"Emma dans la nuit" de Wendy Walker
"Des jours d'une stupéfiante clarté" de Aharon Appelfeld
et toujours :
"Entrez dans la danse" de Jean Teulé

"Eparse" de Lisa Balavoine
"Il est toujours minuit quelque part" de Cédric Lalaury
"Monster" de Alan Moore, John Wagner & Alan Grant
"Notes pour une histoire de guerre" de Gipi
"Philippe Henriot" de Christian Delporte
"Pirates ! l'art du détournement culturel" de Sophie Pujas
"Potlach" de Marcos Prior & Danide
"Tous les hommes du roi" de Robert Penn Warren

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=