Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Keith Kouna - Lisa Leblanc
Bataclan  (Paris)  mardi 15 avril 2014

Keith Kouna et Lisa Leblanc à la même affiche au Bataclan. Après la tornade Klô Pelgag au Café de la Danse, deux semaines auparavant, nos amis québécois semblent prendre leurs quartiers de printemps sur le vieux continent.

Keith Kouna ("Prononcez Kitt ! Kiss est un groupe dont je ne partage pas les goûts en matière de maquillage"), dont les disques étaient en tête de gondole à Montréal chez Archambaud et au HMV l'automne dernier, est venu pour six mois en résidence à Paris à la Cité Internationale afin de réaliser son troisième album solo.

Depuis son arrivée, il tourne en France, Suisse et Belgique dans des salles de toutes tailles.

Artiste tout terrain, ce soir au Bataclan, accompagné d'un musicien au clavier, il passe en revue les chansons de son second album Du plaisir et des bombes. En plus, il gratifie le public français d'une reprise de Renaud, "Laisse Béton", réinterprétée avec expressions québécoises pur jus d'érable incluses. Il présente son single "Pas de panique" comme "la toune qui (lui) a permis de nager dans le fric, les grosses bagnoles, les femmes, la cocaïne... bref, de devenir quelqu'un de respectable". En dernier morceau, il interprétera un extrait de son premier album Les années Monsieur et extrêmement drôle "Labrador" sur la vie dans ce coin particulièrement reculé du territoire canadien.

Lisa Leblanc a, quant à elle, rencontré un succès phénoménal au Québec avec son disque de Folk trash. Sa chanson "Ma vie c'est de la marde" a agité les réseaux francophones sur le net, il y a deux ans. Le disque a mis un an avant de sortir chez Tôt ou Tard, label qui s'illustre volontiers dans la chanson française décalée avec des artistes aussi différents que Thomas Fersen, Albin de la Simone, James Delleck ou Shaka Ponk.

Des voisins de label qui lui conviennent bien tellement son propre style entre country rock chanté en français, bluegrass survitaminée mâtinée d'expressions en chiac, la langue du Nouveau-Brunswick dont elle est une des plus éminentes représentantes, lui est propre. Et c'est certainement sa personnalité cash, entière, énergique, loin des fards habituels qu'on rencontre dans le milieu de la musique qui lui ont valu de recevoir le prix du meilleur premier album francophone par France Inter et Télérama en 2013.

Dans le public, des jeunes et des moins jeunes. Mais surtout un public qui n'est plus essentiellement québécois comme lors de sa prestation au festival FnacLive l'été dernier.

Le concert commence après une brève intro country par "J'Pas un Cowboy", puis Lisa qui troque sa guitare pour le banjo sur "Cerveau ramolli". L'ensemble de l'album a été interprété.

Un nouvel EP de chansons en anglais sortira au Canada en mai, et certainement peu de temps après en France. "Katie Cruel", "Gold diggin'" et "You look like trouble but I guess I do too", si on se fie aux titres inscrits sur la tracklist posée devant Lisa pendant le concert, en feront partie.

Et Lisa et ses "beaux boys" de terminer la première partie du set avec une reprise de Motörhead, "Ace of Spades", avant d'enchaîner avec "Avoir su".

La fin du concert se déroulera très simplement, Lisa Leblanc assise sur chaise avec sa guitare sèche, la salle plongée dans la demi-pénombre avec un nouveau morceau "Track Race", puis "Câlisse-moi là" dans une version un peu improvisée car interprétée à la demande du public alors qu'elle ne l'a plus interprétée depuis environ six mois et enfin une autre nouvelle chanson, "Le Temps fait son job".

Keith Kouna a réussi à se mettre le public dans la poche en un tournemain.

Quant à Lisa Leblanc, elle a enflammé un Bataclan de toute manière déjà acquis à sa cause.

Une soirée bien chaude dans un "Bataclan, Feuck Yeah" comme elle l'avait inscrit tout en haut de sa tracklist.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Keith Kouna EP de Keith Kouna
Keith Kouna en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - jeudi 12 septembre
Keith Kouna en concert au Limonaire (samedi 17 mai 2014)
Keith Kouna en concert au Festival L'Estival (édition 2015) - Les Vitrines - samedi 3 octobre
L'interview de Keith Kouna (23 mai 2014)
Lisa Leblanc en concert au Festival international de la chanson de Granby 2011 (43ème édition) - samedi 17 septembre
Lisa Leblanc en concert au Festival international de la chanson de Granby 2012 (44ème édition) - jeudi 13 septembre
Lisa Leblanc en concert au Festival Fnac Live #3 (édition 2013) - Vendredi
Lisa Leblanc en concert au Festival international de la chanson de Granby 2013 (45ème édition) - vendredi 13 septembr
L'interview de Lisa Leblanc (mardi 26 février 2013)

En savoir plus :
Le site officiel de Keith Kouna
Le Bandcamp de Keith Kouna
Le Facebook de Keith Kouna
Le site officiel de Lisa Leblanc
Le Bandcamp de Lisa Leblanc
Le Myspace de Lisa Leblanc
Le Facebook de Lisa Leblanc

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Keith Kouna (23 mai 2014)


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=