Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Emmanuelle Seigner
Distant Lover  (Polydor)  mars 2014

Distant Lover d'Emmanuelle Seigner, c'est un peu "le rock sixties revisité par les indépendants anglais dans les années 80 pour les nuls". Mais les vrais gros nuls, les bons à rien, les cancres près du radiateur, ceux qui ont dormi depuis trois décennies...

Imaginez The Jesus and Mary Chain mixés par Stock Aitken Waterman. "Ever Together" avec ses "ah ah ah" pompés sur "Taste of Cindy", extrait de l'album Psychocandy, en est le meilleur exemple. Et que dire aussi de la reprise du Velvet Underground, "Venus In Furs"? Lorsque Lou Reed, Moe Tucker, John Cale et Sterling Morrison convoquaient Leopold von Sacher-Masoch ("Shiny shiny shiny boots of leather"), Emmanuelle Seigner est condamnée à préparer un cocktail au viagra pour tenter d'atténuer la baisse d'ardeur qui s'empare de l'auditeur. Alors certes, la bougresse a bon goût lorsqu'elle reprend Divine "You think you're a man", mais ça n'excuse nullement le vide abyssal de l'entreprise. Là où Loulou attendait son homme, où Divine mangeait des excréments de chien à la fin de Pink Flamingos, où Jim Reid vomissait, complètement ivre, sur le costume blanc du gérant du Town & Country Club de Londres après avoir chanté trois fois d'affilée "In A Hole", Emmanuelle Seigner organise des thés dansants pour bourgeoises MILF dans sa propriété de Gstaad, avec scones et petit doigt en l'air inclus.

A l'arrivée, alors que le projet se rêvait rock'n'roll et transgressif, Emmanuelle Seigner fait renaître Transvision Vamp de ses cendres, un groupe dont on n'attendait pourtant déjà rien à l'époque. Wendy James, sors de ce corps !

 

En savoir plus :
Le site officiel d'Emmanuelle Seigner
Le Myspace d'Emmanuelle Seigner
Le Facebook d'Emmanuelle Seigner


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=