Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Adam Green
Gemstones  (Rough Trade / Pias)  janvier 2005

Une chose est sûre, pour la sortie de son dernier opus Gemstones, inutile d’introduire Adam Green comme le co-fondateur de feu The Moldy Peaches, notre homme a tourné la page, comme s’il avait rayé de sa carrière ce glorieux épisode.

Pour ceux qui avaient vu en Friends Of Mine, une passade, un exercice de style très second degré, il va falloir se faire à l’idée qu’Adam Green et antifolk ne font désormais plus bon ménage.

En effet, depuis la débandade du duo new-yorkais, Adam admire au grand jour Scott Walter ou Frank Sinatra, chante de mieux en mieux, ne bricole plus ses chansons à domicile mais les enregistre puis les arrange en studio. Mais n’allez pas surtout croire que ses disques ont du même coup quitté nos platines !

Pour preuve, le nouveau qui s’avère davantage à chaque écoute comme son plus abouti : une collection improbable de mélodies imparables, donnant l’impression d’avoir déjà été entendues mille fois et restant solidement accrochées dans la tête de l’auditeur. Contrairement à ceux de Friends Of Mine dont les arrangements sonnaient parfois un peu artificiels, ces nouveaux titres sont irréprochables, en grande partie grâce à un intense rodage scénique et à un enregistrement avec le même backing band depuis un an et demi.

Déjà sur les ondes et en rotation télévisuelles, le premier single (Emily) reprend avec brio la recette du mini-tube indie "Jessica", en un peu moins efficace tout de même. On lui préfèrera le biblique "Before My Bedtime", "Crackhouse Blues", "Choke On A Cock" (qui parle comme son nom ne l’indique pas de George Bush), l’affolant "Down In The Street" ou encore le génial introductif "Gemstones".

Pas grand chose à rajouter, si ce n’est qu’il semble enfin fort probable qu’Adam le Vert accède à un succès (tant mérité) franc et massif en 2005.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Friends of mine de Adam Green
La chronique de l'album Jessica de Adam Green
La chronique de l'album Jacket full of danger de Adam Green
La chronique de l'album Sixes & Sevens de Adam Green
Adam Green en concert à La Cigale (7 juin 2003)
Adam Green en concert à Mains d'Oeuvres (26 mai 2003)
Adam Green en concert à La Maroquinerie (1er mars 2004)
Adam Green en concert à La Cigale (12 avril 2006)
Adam Green en concert à La Maroquinerie (24 septembre 2007)
Adam Green en concert au Festival Le Printemps de Bourges 2008 (Mardi)
Adam Green en concert à L'Aéronef (jeudi 11 février 2010)
L'interview de Adam Green (7 juin 2003)
L'interview de Adam Green (mars 2004)
L'interview de Adam Green (7 juin 2005)
L'interview de Adam Green (7 février 2006)

<

Barbel         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=