Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Impressionnisme et les Américains
Musée des Impressionnismes  (Giverny)  Du 28 mars au 29 juin 2014

Conformément à sa vocation dédiée aux impressionnismes, le Musée des Impressionnismes de Giverny consacre l'année 2014 à l'impressionnisme "hors les murs" avec deux expositions qui donnent la mesure du rayonnement de l'impressionnisme hors de l'hexagone originel.

Avant l'attendue exposition "Bruxelles, une capitale impressionniste", il propose de jeter un regard outre-Atlantique avec "L'Impressionnisme et les Américains".

L'exposition initiée par la Terra Foundation for American Art sous le commissariat de sa conservatrice Katherine Bourguignon, et en collaboration avec les National Galleries of Scotland et le Museo Thyssen-Bornemisza de Madrid, propose un panorama en 80 toiles et 13 peintres* de l'impressionnisme américain entre 1880 et 1900.

L'impressionnisme à l'américaine

Ponctuée de tableaux de Claude Monet, Camille Pissarro et Edgar Degas, l'exposition fait la part belle à deux figures majeures : les deux expatriés que furent Mary Cassatt peintre amie des deux derniers, collectionneuse et promoteur de l’impressionnisme français auprès des collectionneurs américains et John Singer Sargent ami de Monet.

Ainsi, c'est le portrait de la belle Lady Lady Agnew of Lochnaw de Sargent qui accueille le visiteur qui, dès la première salle, retrouve les "maternités" de Mary Cassatt qui, dans ses portraits de mère et d'enfants, excelle à restituer la tendresse de l'amour maternel.

Si le parcours de l'exposition s'avère chronologique pour embrasser l'oeuvre des peintres américains imprégnée de l'impressionnisme découvert in situ, notamment au sein de la colonie d'artistes installée à Giverny et ses environs, le choix des toiles illustre avec sagacité les trois spécificités qui s'y attachent.

D'une part, comme son aîné français, l'impressionnisme américain n'est pas une école dogmatique mais un mouvement qui regroupe des sensibilités et des approches différentes des paysages champêtres à la touche vive de Theodore Robinson et le paysage lunaire à la touche atmosphérique de Thomas Wilmer Dewing.

D'autre part, l'impressionnisme s'est émancipé de la tutelle fraternelle en procédant à un syncrétisme entre le réalisme coloré de Monet est largement tempérée par la monochromie éthérée de Whistler.

Enfin, par le choix de ses thématiques, l'impressionnisme américain est une peinture sociale d'un "american way of life" du 19ème siècle post-guerre de Sécession qui exalte la douceur de vivre de la bourgeoisie aisée qui n'est affectée ni par la misère plébéienne, ni par la ségrégation raciale.

Ainsi ils substituent l'idéalisation de la nature à la transcription de la réalité en s'éloignant du paysage pour privilégier l'univers clos du jardin, symbole de la vie artistique et d'un certain art de vivre, propice aux portraits de famille et du "cercle des intimes" (Edmund C. Tarbell "Trois soeurs", "Au verger").

Et le thème de prédilection tient à l'exaltation d'une figure de femme qui serait typiquement américaine, une femme "transatlantique" idéalisée, gracieuse, alanguie, presque mélancolique et "décorative", vêtue de couleurs claires dans son salon ou qui rayonne en villégiature balnéaire sous le pinceau de Franck Benson et le soleil du plein été ("Lumière du soleil") et qu'il a sans doute peinte sous les traits de la jeune "Eleanor" dont le portrait a été retenu comme visuel pour l'affiche de l'exposition.

A admirer donc sans modération au cours d'une escapade normande.

 

*Mary Cassat - John Singer Sargent - James Abbott Whistler - Theodore Robinson - Franck Benson - Thomas Wilmer Dering - Childe Hassam - Denis Muller Bunker - William Merritt Chase - Cecilia Beaux - John Leslie Breck - Edmund C Tarbell - John Henry Twachtman

En savoir plus :

Le site officiel du Musée des Impressionnismes

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée des Impressionnismes


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=