Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce L'Impressionnisme et les Américains
Musée des Impressionnismes  (Giverny)  Du 28 mars au 29 juin 2014

Conformément à sa vocation dédiée aux impressionnismes, le Musée des Impressionnismes de Giverny consacre l'année 2014 à l'impressionnisme "hors les murs" avec deux expositions qui donnent la mesure du rayonnement de l'impressionnisme hors de l'hexagone originel.

Avant l'attendue exposition "Bruxelles, une capitale impressionniste", il propose de jeter un regard outre-Atlantique avec "L'Impressionnisme et les Américains".

L'exposition initiée par la Terra Foundation for American Art sous le commissariat de sa conservatrice Katherine Bourguignon, et en collaboration avec les National Galleries of Scotland et le Museo Thyssen-Bornemisza de Madrid, propose un panorama en 80 toiles et 13 peintres* de l'impressionnisme américain entre 1880 et 1900.

L'impressionnisme à l'américaine

Ponctuée de tableaux de Claude Monet, Camille Pissarro et Edgar Degas, l'exposition fait la part belle à deux figures majeures : les deux expatriés que furent Mary Cassatt peintre amie des deux derniers, collectionneuse et promoteur de l’impressionnisme français auprès des collectionneurs américains et John Singer Sargent ami de Monet.

Ainsi, c'est le portrait de la belle Lady Lady Agnew of Lochnaw de Sargent qui accueille le visiteur qui, dès la première salle, retrouve les "maternités" de Mary Cassatt qui, dans ses portraits de mère et d'enfants, excelle à restituer la tendresse de l'amour maternel.

Si le parcours de l'exposition s'avère chronologique pour embrasser l'oeuvre des peintres américains imprégnée de l'impressionnisme découvert in situ, notamment au sein de la colonie d'artistes installée à Giverny et ses environs, le choix des toiles illustre avec sagacité les trois spécificités qui s'y attachent.

D'une part, comme son aîné français, l'impressionnisme américain n'est pas une école dogmatique mais un mouvement qui regroupe des sensibilités et des approches différentes des paysages champêtres à la touche vive de Theodore Robinson et le paysage lunaire à la touche atmosphérique de Thomas Wilmer Dewing.

D'autre part, l'impressionnisme s'est émancipé de la tutelle fraternelle en procédant à un syncrétisme entre le réalisme coloré de Monet est largement tempérée par la monochromie éthérée de Whistler.

Enfin, par le choix de ses thématiques, l'impressionnisme américain est une peinture sociale d'un "american way of life" du 19ème siècle post-guerre de Sécession qui exalte la douceur de vivre de la bourgeoisie aisée qui n'est affectée ni par la misère plébéienne, ni par la ségrégation raciale.

Ainsi ils substituent l'idéalisation de la nature à la transcription de la réalité en s'éloignant du paysage pour privilégier l'univers clos du jardin, symbole de la vie artistique et d'un certain art de vivre, propice aux portraits de famille et du "cercle des intimes" (Edmund C. Tarbell "Trois soeurs", "Au verger").

Et le thème de prédilection tient à l'exaltation d'une figure de femme qui serait typiquement américaine, une femme "transatlantique" idéalisée, gracieuse, alanguie, presque mélancolique et "décorative", vêtue de couleurs claires dans son salon ou qui rayonne en villégiature balnéaire sous le pinceau de Franck Benson et le soleil du plein été ("Lumière du soleil") et qu'il a sans doute peinte sous les traits de la jeune "Eleanor" dont le portrait a été retenu comme visuel pour l'affiche de l'exposition.

A admirer donc sans modération au cours d'une escapade normande.

 

*Mary Cassat - John Singer Sargent - James Abbott Whistler - Theodore Robinson - Franck Benson - Thomas Wilmer Dering - Childe Hassam - Denis Muller Bunker - William Merritt Chase - Cecilia Beaux - John Leslie Breck - Edmund C Tarbell - John Henry Twachtman

En savoir plus :

Le site officiel du Musée des Impressionnismes

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Musée des Impressionnismes


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=