Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Festival Aurores Montréal #2 (édition 2014)
Ludo Pin - Fred Woods - No Money Kids  (La Dame de Canton, Paris)  du 18 au 25 mai 2014

Le festival "Aurores Montréal" a vocation à créer un pont entre les nouvelles scènes montréalaises et parisiennenes dans divers lieux de la capitale. Ce soir-là, rendez-vous était donné sur la Dame de canton, une péniche accostée sur les quais au pied de la Bibliothèque François Mitterrand.

Ludo Pin ouvre la soirée sur la péniche qui tangue un peu. Le français qui a sorti son premier album en 2008 et est parti s'installer à Montréal en 2010 vient présenter les chansons de son nouvel album, justement intitulé Paris Montréal. La dernière fois qu'on l'avait vu, c'était au Festival International de la Chanson à Granby, où il accompagnait la jeune chanteuse Marcie, qui était d'ailleurs présentée dans la salle à Paris ce soir.

Seul avec ses machines, il enchaîne les titres majoritairement folk et doux, parfois teintés de reggae. C'est la première fois qu'il joue "Sans ça" sans son groupe resté au Québec. L'inédit "Vieille Capitale" sur son départ de France est splendide, et devrait figurer sur son prochain album. Après une reprise de MC Solaar, "Victime de la mode", il termine avec "Le temps nous dira" ("Le temps nous dira si ce chemin était le droit... ou pas"), sans amplification au milieu du public. Ce chemi a en tout cas emmené Ludo Pin vers une carrière québécoise pleine de promesses.

Fred Woods est lui montréalais et chante en anglais. Sa voix rugueuse est sans aucun doute l'atout principal du groupe. Accompagné par un batteur et un second musicien aux claviers et ukulélé, ses chansons folk rock, volontiers mélancoliques à la croisée de Will Oldham et des Afghan Whigs avec une pincée de Radiohead, résonnent puissamment dans le petit lieu. Mais Fred Woods n'a pas le pied marin. Dérangé par les mouvements de la péniche ("C'est un autre environnement"), il met un peu de temps avant de rentrer dans son concert. Néanmoins "Come Out", aux ambiances maladives et à la batterie lente et lourde, trouvait toute son énergie alors que la salle continuait de tanguer doucement.

No Money Kids est un duo parisien d'électro blues composé de Félix Kazablanca à la voix et aux guitares et de Jean-Marc Pelatan à la basse aux claviers et aux samples. Après un installation un peu délicate des pédales, du clavier, de l'ordinateur, Jean-Marc Pelatan lance le concert par un "On verra si ça marche". Et ça a foutrement bien marché.

A la force répétitive des riffs, s'additionne les boucles électro dansantes. Leur musique est rentre-dedans, chaude, suante, suintante, crade et donne envie de bouger. "Man", extrait de leur EP Old Man, avec ses riffs puissants réveille le vieux blues urbain. Avec des morceaux beaucoup plus guitareux que ce que les Death From Above 1979 avait fait subir au John Spencer Blues Explosion ("Mars, Arizona (DFA remix)"), les deux parisiens jouent la carte du show en allant chercher le public et en se donnant à fond. Le bateau tangue de plus en plus au point que leur ordinateur tombe de son socle, mais ils continuent le morceau puisque les loops continuent à tourner. Finalement, la grosse découverte de cette soirée des "Aurores Montréal" aura été française et s'appelle No Money Kids.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Le temps nous dira - EP de Ludo Pin
Ludo Pin en concert au Café de la Danse (mardi 6 avril 2010)
La chronique de l'album I don't trust you de No Money Kids

En savoir plus :
Le site officiel du Festival Aurores Montréal
Le Facebook du Festival Aurores Montréal

Crédits photos : Laurent Coudol


Laurent Coudol         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Ludo Pin (3 juin 2010)


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=