Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Ce ne andiamo per non darvi altre preoccupazioni (Nous partons pour ne plus vous donner de soucis)
Théâtre de la Colline  (Paris)  juin 2014

Comédie dramatique écrite et mise en scène par Daria Deflorian et Antonio Tagliarini, avec Daria Deflorian, Monica Piseddu, Antonio Tagliarini et Valentino Villa.

Cette fois-ci, c'est un fait-divers grec qui a inspiré Daria Deflorian et Antonio Tagliarini. Dans son roman, "Le justicier d'Athènes" (2011), l'écrivain grec Pétros Markaris relate le suicide de quatre retraitées qui n'ont plus voulu être une charge pour la société.

"Nous partons pour ne plus vous donner de soucis" ont-elles laissé comme explication, en prenant soin de laisser en évidence leurs cartes d'identité.

Comme dans "Reality", mais avec peut-être plus de gravité, Daria et Antonio s'interrogent sur le sens de cette tragédie qui a pour fond la faillite de la Grèce et le mal-être de ses habitants. Ici, plus que s'amuser à imaginer, il s'agit, sur une scène où sont disposées simplement quelques chaises et une table, de comprendre ce qui s'est passé, de dévoiler ce qui se cache derrière ces faits d'une grande brutalité.

On retrouve dans les discussions des protagonistes la même qualité d'attention et d'émotion, cette science des petits choses que l'on propose et qui, mises en commun, fournissent la matière pour élaborer une théorie, pour élément par élément se rapprocher d'une possible vérité.

Reconstituant le vraisemblable cheminement qui a conduit ces quatre personnes à ce désespoir serein, condition sine qua non pour imaginer cette mort commune digne des grands stoïques de l'âge antique, Daria et Antonio semblent plus radieux que jamais.

S'interrogeant sur ce que "représenter" veut dire, ils décrivent tout le cérémonial, réel ou imaginaire, qui a précédé le geste fatal des quatre retraitées.

Le rituel de mort sombre mais pas macabre qu'ils reconstituent donne encore plus de grandeur à l'acte de ces "gens de peu" qui s'évanouissent littéralement, se confondent avec l'obscurité théâtrale, comme pour dire qu'ils ne meurent pas mais n'ont jamais été.

Dialectique entre l'existence de l'acteur et le non-être du personnage pour se confronter à la vérité du monde, le spectacle de Dario Deflorian et Antonio Tagliarini finit dans la clarté du noir.

On ne pourra qu'être bouleversé par ce paradoxe, cet intense moment de théâtre simple et beau.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=