Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce M.I.A.
Le Zénith de La Villette  (Paris)  dimanche 6 juillet 2014

Pour des raisons qui nous demeurent obscures, la rappeuse M.I.A. n'a que peu tourné en Europe depuis la sortie de son dernier opus et ne comptabilise qu'une poignée de dates et en majorité lors de festivals. Autant dire que son public demeurait sur les dents et ne comptait en aucun cas la rater lors de son passage en première partie de NAS le dimanche 6 juillet dernier.

Si les deux étaient réunis, le temps d'une nuit, grâce aux efforts du festival Paris Hip-Hop 2014, on comprenait très vite que le public de la salle du zénith de La Villette était divisée entre les tenants du rappeur de Illmatic et ceux convaincus par la voix issue du 3rd World. C'est que portée, par une iconographie faite de bric et de brac, de second degré et surtout d'une dimension géopolitique et culturelle outre passant largement les limites de la Grande-Bretagne, M.I.A. a su s'assurer un large panel d'oreilles, appréciant ses rythmes hallucinés tout autant que ses piques bien senties à l'encontre du système.

Un algorithme gagnant auquel s’est frotté tout un public survolté, presque comme convulsé suite aux couleurs de la tenue de l'artiste. Quoi qu'il en soit, la chanteuse a effectué un survol presque complet de sa discographie, ouvrant avec des versions sur vitaminés des titres "Sunshowers" et "Galang" issus de son premier album Arular et agrémentant son set des titres les plus fameux tirés de ses albums précédents. Et si aucune chanson de l'album MAYA ne s'est frayée de chemin jusqu'à cette performance, c'est bien Kala et Matangi qui ont imprimé toute la dynamique de ce concert dans les tympans du public.

Ainsi, "Hussle", "Y.A.L.A.", "World Town", "Bamboo Banga" et bien évidemment "Bad Girls" furent des moments d'hystérie généralisée face au rap un peu fouilli, mais surtout percutant de la chanteuse. Flanqué de deux danseurs, dont l'inégalable et infatigable WhityBoi, et d'une choriste s'attardant à chauffer la salle ou à appuyer les punchlines et les refrains, le show est de toute évidence très travaillé. C'est d'ailleurs sans surprise qu'on repère en fond de scène un DJ permettant à M.I.A. d'enchaîner entre chaque titre.

Sans marquer d'arrêt et avec une fluidité endiablée, propice à encourager le ruissellement des corps, la bad girls britannique navigue dans sa discographie, la malmène sans plus de cérémonie, bien heureuse de rendre la foule à demi folle à grands coups de punchline à la façon de "M.I.A. is comming back with power, power". A ceux qui ne se sont jamais complètement résolu à incorporer cette artiste dans la famille du hip-hop et à n'en faire qu'une artiste pop, il est temps de venir découvrir la MC britannique sur scène.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Matangi de M.I.A.
La chronique de l'album A.I.M. de M.I.A.
M.I.A. en concert au Trianon (samedi 11 décembre 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de M.I.A.
Le Soundcloud de M.I.A.
Le Facebook de M.I.A.


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

La Chanson Du Jour 15 - Bucky Down Gun de MIA (28 aout 2016)


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=