Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Carla Torgerson
Saint Stranger  (Glitterhouse / chronowax)  février 2005

Parfois on ne sait pas trop où on laisse traîner les écoutilles. Alors on attend. Patiemment. Pour écouter, comprendre pourquoi l'on est si surpris.

Pourtant on a tous plus ou moins entendu parler des Walkabouts et de leur mini-hit de 1996, Lights will stay on.

Alors y aurait pas dû y avoir de problème : ça aurait du rouler.

Bon bien sûr, on reconnaît le timbre si familier de la moitié de Chris Eckman, que les fans des Tindersticks chérissent sur Travel light.

Mais le reste ?

Si le premier titre ("Pelagic") ne nous prend pas par surprise, ensuite ça se corse. Sur le fabuleux "Today is tomorrow, another day", le voix de Carla se fait plus claire, plus lente, elle s'éloigne encore d'avantage des ambiances walkaboutiennes , aussi variées soient-elles (punk, pop ou country).

Aidée de Akis Boyatzis (initiateur du projet Sigmatropic (1) ), Carla installe une atmosphère cotonneuse et douce où le rythme est donné par des beats trip-hop avec en arrière plan des guitares plombées et quelques filets de cordes. "Two to tango" avec ses incursions techno marque une rupture et l'auditeur bascule définitivement dans un autre univers.

Le son s'orientalise ("Dreh es um"), le chant aussi. Et on bascule dans le rêve, le conte ("The forever last nothing", "Temperature dream thinking"). Bizarrement, "Garding angels" aurait pu être un disque des Walkabouts.

Des références ? Hum, dur. Quelqu'un me souffle Bel Canto à ma droite. Pas sur. Pas assez électro. Et s'il fallait plutôt chercher du côté des musiques traditionnelles et populaires au sens large ?

Comme Carla nous l'explique elle-même dans les sleevnotes qu'elle a rédigées c'est avec un plaisir inédit qu'elle a enregistré cet album, utilisé des sons et des instruments différents, employé une écriture inhabituelle et collaboré avec des personnalité musicaux issus d'horizons divers.

A l'audition, ce plaisir est partagé : ce disque est une réussite épatante.

Asseyez-vous, prenez l'exemplaire d'Alice au pays des merveilles de LC qui traîne en dessous de votre sofa – non pas celui avec les images pornos, celui avec le lapin sur la couverture – et laissez-vous porter par Carla.

Vous ne serez pas déçu du voyage.

(1) Ainsi que de Sixteen haiku and other stories sur lequel il collabore avec Robert Wyatt, Catpower, Jim Sclavunos, entre autres.

 

Olivier K         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 12 mai 2019 : Une liste de plus

A l'approche des élections européennes et ses innombrables listes qui ne présagent pas d'un bel avenir, on rajoute la nôtre, celle de la sélection culturelle de la semaine histoire de se changer les idées et se donner tout le plaisir que l'on mérite bien avec de la musique, des spectacles, des films, des livres et même des zombies à dégommer.

Du côté de la musique :

"Beatnik or not to be" de Elias Dris
"Dogrel" de Fontaines D.C.
"Dans le lieu du non-où" de L'Etrangleuse
"Leopold Mozart : Missa Solemnis" de Bayerische Kammerphilarmonie & Alessandro de Marchi
"Traversée" de Chrystelle Alour
"L'odysée remix" de Fred Pallem & Le Sacre du Tympan
Interview de Romain Humeau de Eiffel autour de "Stupor Machine" accompagnée d'un premier titre live, "Chasse Spleen"
présentation du Hellfest Open Air Festival #14
"Les cuivres sur le toit" de Paris Brass Quintet
Hublot EP" de Solal Roubine
"Home is everywhere EP" de Nara
et toujours :
"Foreign lines" de Erevan Tusk
"Seeing other people" de Foxygen
"2029" de Gontard!
"Chopin concertos for piano & string" de David Lively, Quatuor Cambini Paris et Thomas de Pierrefeu
"La poison" de La Poison
"Wasalala" de Madalitso Band
"Children of the slump" de Marble Arch
"Cesar Franck : Piano works quintet" de Michel Dalberto & Novus Quartet
"High strung" de Pamplemousse
"Live bullet song" de Tchewsky & Wood

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Un ennemi du peuple" au Théâtre national de l'Odéon
"Vues Lumière" au Théâtre de la Colline
"Fauves" au Théâtre de la Colline
"La Victoire en chantant" au Théâtre 13/Jardin
"Délivrés de famille" au Théâtre Le Funambule
"Deux femmes pour un fantôme" à l'Aktéon Théâtre
"Mon coeur pour un sonnet" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Cabaret de Poussière fait le Zèbre" au Zèbre
Festival des Enfants de Molière à Dieppe
les reprises :
"Tout semblait immobile" au Théâtre de la Bastille
"Providence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aux Délices" au Lavoir Moderne Parisien
et la chronique des autres spectacles à l'affiche en mai

Cinéma avec :

"Versus" de François Valla
Oldies but Goodies avec :
la version restaurée de "Les Lois de l'hospitalité" de Buster Keaton et Jack Blysrone
"Drôles de cigognes !" de Hermina Tyrlova
et la chronique des autres sorties de mai

Lecture avec :

"A jeter sans ouvrir" de Viv Albertine
"Carnets clandestins" de Nicolas Giacobone
"Le sauvage" de Guillermo Arriaga
"Les carnets de guerre de Louis Barthas 1914-1918" de Fredman
"Toute une vie et un soir" de Anne Griffin
"War is boring" de David Axe & Matt Bors
et toujours :
"La bombe humaine" de Olivier Barruel
"La nuit ne dure pas" de Jules Gassot
"Le cri des corbeaux" de Matthieu Parcaroli
"Le jour de ma mort" de Jacques Expert
"Les feux" de Shohei Ooka
"Ombres sur la Tamise" de Michael Ondaatje
"Vraie folie" de Linwood Barclay

Froggeek's Delight :

"Day's Gone" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=