Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Sauvée par une coquette - Le rêve du papillon
Théâtre Les Déchargeurs  (Paris)  septembre 2014

Comédies dramatiques de Guan Hanqing, mise en scène de Bernard Sobel avec Jérôme Cochet, Daniel Léocadie, Clémence Longy, Frédéric Losseroy, Manon Payelleville, Zelda Perez, Noémie Rimbert et Théophile Sclavis.

Même si le jeune Patrice Chéreau avait monté en 1967 "Le Voleur de femmes" et Bernard Sobel déjà ces deux courtes pièces à Gennevilliers, le nom de Guan Hanqing, pourtant considéré comme le "Shakespeare chinois", vaudrait très cher dans un quizz théâtral.

Auteur né au 13ème siècle, en pleine dynastie mongole des Yuan, il reste très prisé par les Chinois qui aiment ses courtes pièces aux intrigues simples et aux morales sans concession.

Les deux textes adaptés avec bonheur par Evelyne Pieller que reprend Bernard Sobel aux Déchargeurs apportent avec une évidence indiscutable la preuve de la grandeur de Guan Hanqing.

Pénétrant tour à tour dans le monde des "Femmes-fleurs", euphémisme pour nommer les prostituées des quartiers de plaisirs, et dans les arcanes de la justice chinoise, "Sauvée par une coquette" et "Le Rêve du papillon" se savourent, dans l'écrin que leur a conçu la mise en scène de Bernard Sobel, comme des petits bijoux de précision théâtrale.

Baignant dans la beauté du décor de Jean-Baptiste Gillet, qui a conçu un espace scénique vide aux murs et au sol d'une blancheur immaculée que perturbe seulement quelques vives touches de noir, se déplaçant de manière quasi aérienne dans les long drapés blancs de Mina Ly parfois rehaussés des raffinements en papier, maquillés et coiffés par la même qui leur confère des airs de pierrots lunaires, les huit acteurs, tous dans l'énergie, se contrôlent pour que les deux intrigues ne quittent pas la frontière de la tragi-comédie et ne finissent par s'enfoncer, comme il serait loisible de le concevoir, dans quelque chose qui irait de la caricature au grotesque.

Rarement, sur une aussi petite scène de surcroît, on n'aura vu se déployer tant de grâces et l'on en vient à penser qu'à l'image du juge Bao, rêvant de papillon dans la pièce qui porte à-peu près ce titre, on a gagné le pays des songes avant de revenir d'un bond dans le prosaïque du quotidien à l'emporte-pièce.

Mais ce retour n'est pas amer : longtemps après avoir quitté la Chine des Yuan, où les femmes-fleurs sont si belles et si solidaires face à leurs bourreaux masculins et les mères si aimantes pour sauver leurs enfants dans de sales draps judiciaires, on conserve le doux souvenir de ce pur moment de délice théâtral.

S'il est un chemin à emprunter, c'est celui qui mène à Guan Hanqing version Bernard Sobel. Le plaisir sera immense et la soirée inoubliable.

 

Philippe Person         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 juin 2019 : C'est la fête !

Vendredi prochain, ce sera la Fête de la Musique, une raison supplémentaire pour en écouter de la bonne en vous baladant dans notre sélection culturelle de la semaine, avec également bien entendu du théâtre, du cinéma, des expos et de la littératures.

Du côté de la musique :

"Frescobaldi : Toccate e partite d'intavolatura di cimbalo, libro primo" de Christophe Rousset
"Ravel l'exotique" de Ensemble Musica Nigella & Takénori Némoto & Marie Lenormand & Iris Torrosian & Pablo Schatzman
"Rouen dreams" de Jean-Emmanuel Deluxe & Friends
"Antonio Salieri : Tarare" de Les Talens Lyriques & Christophe Rousset
"N'obéir qu'à la terre" de Louise Thiolon
"... Ni précieuse" de Malakit
"Différent" de Monsieur
"Women's legacy" de Sarah Lenka
"At the end of the year" de Thomas Howard Memorial
"Génération guerre sainte" de Torquemada
et toujours :
"Appareil volant imitant l'oiseau naturel" de Boule
"Hypersensible" de Cat Loris
"Strange creatures" de Drenge
Petit tour à Beauregard, qui approche, pour y parler des découvertes. Nous avions déjà évoqué le reste de la programmation
"Strome" de Martin Kohlstedt
"Arrivals & Departures" de The Leisure Society
"Attack of the giant purple lobsters" de Washington Dead Cats

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"L'étrange affaire Emilie Artois" au Théâtre de la Contrescarpe
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph à Ivry
"Huckleberry Finn" au Théâtre de la Huchette
"Noire" au Théâtre du Rond-Point
"Homme encadré sur fond blanc" au Théâtre Tristan Bernard
"Un drôle de mariage pour tous" au Théâtre Daunou
"Guigue & Plo" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Hiroshima, mon amour" aux Théâtre des Bouffes parisiens
"Matka" au Théâtre Elisabeth Czerczuk
"Dîner de famille" au Café de la Gare
"Hypo" au Théâtre du Marais
et la chronique des spectacles à l'affiche en juin

Expositions avec :

dernière ligne droite pour :
"Les Nabis et le décor" au Musée du Luxembourg
"Rouge - Art et Utopie au pays des Soviets" au Grand Palais

Cinéma :

les films de la semaine :
"Le choc du futur" de Marc Collin
"Bunuel après l'âge d'or" de Salvador Simo

Lecture avec :

"Au péril de la mer" de Dominique Fortier
"Etre soldat de Hitler" de Benoit Rondeau
"La nation armée" de André Kaspi
"Le karaté est un état d'esprit" de Harry Crews
"Le rêve de la baleine" de Ben Hobson
"Les deux vies de Sofia" de Ronaldo Wrobel
et toujours :
"Alice" de Heidi Perks
"J'ai cru qu'ils enlevaient toute trace de toi" de Yoan Smadja
"Présumé coupable" de Vincent Crase
"Une histoire de la Nouvelle France : Français et Amérindiens au XVI siècle" de Laurier Turgeon
"Vue pour la dernière fois" de Nina Laurin

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=