Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Cold Specks
Neuroplasticity  (Mute / Naive)  août 2014

"Noir comme la nuit est noire,
Noir comme les profondeurs de mon Afrique" Langston Hughes

"C'est la dynamique de formation qui définit la forme, la sélection œuvre a posteriori"

Cold Specks est le projet musical de la canadienne (mais dont les parents sont originaires d’Afrique de l’est) Al Spx. Un nom de groupe emprunté à James Joyce et un nom de scène lui permettant de retirer tout attachement émotionnel aux chansons qui sont presque aussi énigmatiques que le genre dans lequel elle évolue : la "doom soul" ou "morbid motown". Des chansons noires et graves. Une musique étrange, ténébreuse. Le premier album de Cold Specks, I Predict a Graveful Expulsion sorti en 2012 avait déjà été un sacré choc. Cette voix, à la Tom Waits, rude et rugueuse qui se trouvait au centre des chansons et des titres qui revisitaient le folk d’Alan Lomax, le blues, la soul. Un très beau premier album donc, mais presque immédiatement désavoué par son auteur, le trouvant trop ennuyeux. Ce Neuroplasticity est la preuve de l’empressement d’Al Spx d’aller vers de nouveaux territoires.

"We move like wolves in the bleak night, we dance like ghosts deprived of fight, the body will come to understand a season of doubt,"

"I’ve got an unrelenting desire to fall apart"

Plus tourbillonnante, plus sauvage, plus sombre et plastique, la Canadienne semble avoir décidé de libérer ses pulsions, ses tensions, en s’appuyant toujours sur sa voix mais également sur ses compositions et leurs textures et arrangements (il faut de nombreuses écoutes pour en comprendre toutes les subtilités et se rendre compte que les musiciens derrière ne font pas que de la figuration). Le titre de l’album fait référence à la capacité du cerveau, des neurones à se modifier, à se remodeler, à former de nouvelles connexions et à apprendre de nouvelles choses. Une définition qui sied parfaitement aux nouvelles orientations esthétiques prises par la chanteuse et qui se reflète dans l'élargissement de la palette sonore qui pousse ce Neuroplasticity bien plus loin que cette fameuse "doom soul". De nouvelles connexions musicales également puisqu’après une apparition sur To Be Kind, le dernier album de Swans, c’est au tour de Michael Gira de participer et d’apporter sa patte (ce qui en dit long sur la couleur de ce disque) sur le titre "Exit Plan" par exemple ou avec le trompettiste de jazz Ambrose Akinmusire.

Al Spx vit maintenant à Londres et a écrit une grande partie de ce disque dans un chalet perdu dans l’ouest de l’Angleterre. Le froid pénétrant y est tangible. Alors la chanteuse se révèle être une parfaite équilibriste entre obscurité et lumière, entre soul et expérimentation. Une suave et audacieuse aventure…

 

En savoir plus :
Le site officiel de Cold Specks
Le Soundcloud de Cold Specks
Le Myspace de Cold Specks
Le Facebook de Cold Specks


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 20 octobre 2019 : De tout, pour Tous

Encore un programme bien chargé et très éclectique au travers de notre sélection culturelle hebdomadaire. Beaucoup à lire, à voir, à écouter... alors ne perdons pas de temps. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Engine of paradise" de Adam Green
"Phantom solids" de Lunt
"Fear of an acoustic planet" de Tahiti 80
"A wonder plante to" de Nilok 4tet & Daniel Zimmermann
"Six strings under" de Eric Legnini
Sarah McCoy et Dom La Nena au Nancy Jazz Pulsation
"Nothin' but" de Flyin' Saucers Gumbo Special
"Comfort zone" de Hugo Lippi
"Hors l'amour" de Jean Felzine
"A ciel ouvert" de Kaori
Rencontre avec Lady Arlette, accompagnée d'une session live et acoustique
"Vinyles, suite" c'est le titre de l'émission #3 de Listen in Bed
"Déluge" c'est le troisième volume des Mix de Listen in Bed
"Hybrid" de Yosta
et toujours :
"Vie future" de La Féline
"Kino music" de Pierre Daven Keller
"Miracles" de Sarah Amsellem
Orouni en session live dans une librairie, par ici
"Beethoven, 5 sonates pour piano" de Michel Dalberto
"Ship of women / Somewhere in a nightmare" de Olivier Rocabois
"Disaster serenades" de Parlor Snakes
"A life with large opening" de Samba de la Muerte
"Les géraniums" de Marie Sigal
"Amazona" de Vanille
"Pulse" de Vincent David
Festival Levitation #7 avec The Warlocks, Frustration, Fat White Family...
Listen in bed Emission #2, Vinyles
Listen in bed Mix #2, The Sopranos

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Cirque Leroux - La Nuit du Cerf" au Théâtre Libre
"Un jardin de silence" à La Scala
"Frida jambe de bois" au Théâtre de l'Union à Limoges
"Fleur de peau" au Théâtre Essaion
"Habiter le temps" au Lavoir Moderne Parisien
"Wilde - Chopin" au Théâtre Le Ranelagh
"En ce temps là l'amour..." au Théâtre des Mathurins
"Imposture posthume" au Centre Culturel Suisse
"Fred Tousch - Fée" au Théâtre de Belleville
"Corinne Zarzavatdjian - Un nom à coucher dehors !" au Mélo d'Amélie
des reprises :
"L'Ingénu" au Théâtre Le Lucernaire
"Le Crépuscule" au Théâtre de l'Epée de Bois
"J'aime Brassens" au Théâtre d'Edgar
et la chronique des spectacles déjà à l'affiche en octobre

Expositions avec :

"Vampires - De Dracula à Buffy" à la Cinémathèque française

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Au bout du monde" de Kiyoshi Kurosawa
et la chronique des films à l'affiche en octobre

Lecture avec :

"Cléopâtre" de Alberto Angela
"Histoire du Canada" de Daniel de Montplaisir
"Je te suivrai en Sibérie" de Irène Frain
"La source de l'amour propre" de Toni Morrison
"Ordinary people" de Diana Evans
"Vik" de Ragnar Jonasson
et toujours :
"L'héritage Davenall" de Robert Goddard
"L'horizon qui nous manque" de Pascal Dessaint
"La petite conformiste" de Ingrid Seyman
"La véritable histoire des douze Césars" de Virginie Girod
"Les roses de la nuit" de Arnaldur Indridason
"Guerilla, le temps des barbares" de Laurent Obertone
"Pyongyang 1071" de Jacky Schwartzmann

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=