Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Simon Dalmais
Before and after  (Madamelune / L'Autre Distribution)  septembre 2014

Before and after s’ouvre sur un "Tiny" de toute beauté, qui place d’entrée la barre très haute et donne le ton du disque. Omniprésent et central, le piano va ainsi tenir le rôle principal tout au long de l’album. Peu étonnant de la part de Simon Dalmais, claviériste de formation et dont la famille fait partie du paysage artistique français (avec sa sœur, la chanteuse Camille, ils ont terminé et publié en 2013, à titre posthume, l’album Traces / Places de leur père H. Bassam).

Chantés essentiellement en anglais, les titres sont des chansons haut de gamme, où la composition est primordiale, sans aucune place pour l’esbroufe ou le superflu. Auteur-compositeur, Simon Dalmais ne cherche pas à camoufler des inspirations flagrantes (Paul Mc Cartney, Elliot Smith entre autres) et nous invite dans un univers, mélancolique et classieux, qui contraste avec ceux, plus perturbés et singuliers, des artistes avec lesquels il a collaboré (sa sœur ou Sebastien Tellier).

Tout en élégance et méticulosité, Before and after offre un lot de chansons en apesanteur, suspendues, intemporelles. Des cordes viennent encore souligner la richesse de compositions déjà magistrales ("Somewhere I found you"). Simon Dalmais fait une véritable démonstration de son talent sur les cinq premiers titres qui semblent être patinés, déjà anciens, déjà des classiques. Un peu de facilité apparaît après l’interlude "Kamakura", avec deux morceaux plus délités et moins rigoureux. Mais dès "Listen", l’album retrouve son chemin lumineux vers les sommets. Le titre final, "After", plus atmosphérique est très proche d’une musique de film, un exercice qui semble parfaitement convenir à cet artiste.

En 2011, Simon Dalmais avait publié un premier essai intitulé The songs remain. Cette formule est toujours d’actualité. Oui, à n’en pas douter, les chansons de Before and after resteront sur nos platines et dans nos mémoires.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

Simon Dalmais en concert au Festival Chansons & Mots d'amou #4 (édition 2015)
Simon Dalmais en concert au Festival Chansons et Mots d'Amou (édition 2015)
Simon Dalmais en concert au Festival Chansons et Mots d'Amou #6 (édition 2017)

En savoir plus :
Le site officiel de Simon Dalmais
Le Myspace de Simon Dalmais
Le Facebook de Simon Dalmais


Marc Ferrero         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

• A écouter aussi sur Froggy's Delight :

Simon Dalmais (3 décembre 2014)


# 13 août 2017 : Comme un air de Week End

Cette semaine, avec son pont du 15 août, va ressembler à un long week end qui se termine en beauté par le festival de La Route du Rock. Voici quand même quelques petites chroniques à lire à vos heures perdues, entre 2 averses ou 2 concerts, avant la plage, après la sieste...

Du côté de la musique :

"Soleil de Tokyo" de Imagho
Classique, vous avez dit classique ? autour de Igor Stravinsky et le Sacre du Printemps
"Cluster" de An Pierlé
EP de My Own Ghosts
"Un Renaud pour moi tout seul" de Monsieur Lune
et toujours :
"La vie sur les os" de Géraldine Torres
"Goodnight Rhonda Lee" de Nicole Atkins
"Oh, Sealand" de Oddfellow's Casino
"Every valley" de Public Service Broadcasting
"A Rift in Decorum : Live at the Village Vanguard" de Ambrose Akinmusire
"A new kind of freedom" de The Celtic Social Club
Youri Defrance et Jupiter & Okwess, ni vus ni connus mais à découvrir
Pondichery Bomb en session de la semaine
Interview de François Floret à propos de la Route Du Rock 2017
dernier petit tour du côté des Vieilles Charrues

Au théâtre :

les divertissements de l 'été :
"Les Faux British" au Théâtre Saint-Georges
"Un petit jeu sans conséquence" à la Comédie de Paris
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Mon meilleur copain" à la Comédie Caumartin
"Rupture à domicile" au Théâtre du Splendid
"Le Dindon" au Théâtre Le Lucernaire
"Oui !" au Café de la Gare
"Tout le monde peut se tromper" au Café de la Gare
"Et pendant ce temps Simone veille" à la Comédie Bastille
"Ceci n'est pas une comédie romantique" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et à ne pas rater "L'écume des jours" au Théâtre de la Huchette

Exposition avec :

la dernière ligne droite pour "Karel Appel - L'Art est une fête !" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Une femme douce" de Sergei Loznitsa
"Lumières d'été" deJean-Gabriel Périot
les chroniques des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'ordre du jour" de Eric Vuillard
"La lanterne des morts" de Janine Boissard

Froggeek's Delight :

"Great Giana Sisters" histoire d'un jeu et d'un plagiat

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=