Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce SBTRKT
Wonder Where We Land  (Young Turks)  septembre 2014

C'est d'un coup que le producteur masqué par intérim, SBTRKT, avait décidé de faire son retour. Après un premier opus généralement acclamé et un nouvel EP instrumental qui avait lentement fait monter la pression, l'artiste britannique avait sans doute conclu qu'un public mûr était prêt à entendre ses nouvelles productions.

Premier coup de semonce lancé en utilisant la voix de Sampha ("Temporary View"), ce Wonder Where We Land mérite assurément son titre au jeu de mot facile.

Avec un arc-en-ciel largement plus étoffé que par le passé, le producteur fait non seulement appel aux voix qu'il a fortement aidées à plébisciter par le passé (Jessie Ware, Sampha) mais aussi à d'autres artistes dont la présentation serait inutile (Ezra Koenig de Vampire Weekend). Mieux encore, en vrai dénicheur de talent, SBTRKT invite même le jeune Raury qui a très vite su conquérir son petit monde avec son single "God's Whisper" et son premier album Indigo Child. Bref, le producteur s’entoure d'une garde à la voix bien formée et prêt à poser ses lyrics avec toute la passion requise par les productions de l'artiste.

Plus mâtures mais aussi plus alambiqués, les titres affichent maintenant une confiance neuve, fièrement gagnée les années précédentes aux côtés de Yukimi Nagano ou de cette même Jessie Ware. Déambulant comme un prédateur, conscient de sa supériorité tout autant que de son attractivité, Wonder Where We Land est une entité magnétique et sensuelle. Sampha en incarne l'une des façades les plus évidentes, avec le sexy "Gon Stay". Sa ligne de basse campera d'ailleurs le rôle de miroir, face au titre d'Ezra Koenig, "New York New Dorp". Capitalisant sur un passage reprenant cette même basse sensuelle, le titre mobilise avec un plaisir évident la place centrale de l'album.

Un opus qui, contrairement à son prédécesseur, ne se définit pas comme une introduction au monde nocturne, bon à déchaîner les esprits jusqu'au cœur de la nuit. Mais bien comme une continuité, sensée prendre la relève quand la fièvre de la nuit s'est totalement emparée des corps. Une suite qui personnalise les promesses des longues soirées, des rencontres élusives, de l'être et du faire paraître.

Vous comprendrez alors pourquoi l'apparence compte tant dans un album qui lancera des lyrics tels que "My girl has a limousine / She got a full time job just to keep it clean."

Pour autant, n'allez pas croire que Wonder Where We Land est tout juste bon à jouer en fin de soirée, pour mettre les gens dehors. Avec Caroline Polachek aux commandes, SBTRKT prouve sur "Look Away" que son second opus investit avec succès toutes les heures de la nuit. Du début à la fin, Wonder Where We Land s'impose comme le compagnon parfait pour une soirée, explorant avec une nonchalance absolue toute la palette d'émotions pouvant colorer successivement (ou simultanément) les âmes humaines.

 

En savoir plus :
Le site officiel de SBTRKT
Le Soundcloud de SBTRKT
Le Myspace de SBTRKT
Le Facebook de SBTRKT


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 13 janvier 2019 : La Culture n'est pas en solde

Au sommaire cette semaine, du live, du livre, des films, des disques, des découvertes et des oeuvres de légendes et des spectacles à foison. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Origami harvest" de Ambrose Akinmusire
"La fille de l'air" de Evelyne Gallet
"Egdes" de F/LOR
"Chemin vert" de Joseph Fisher
"Lignes parallèles : Haydn, Lipatti, Mozart" de Julien Libeer et les Métamorphoses et Raphael Feye
"Bien avant que le soleil se lève" de Screamming Kids
"Transparence" de TOOOD (That Obscure Object Of Desire) à retrouver également en interview ici même mais aussi pour une superbe session électrique de 4 titres à prolonger par leur passage dans l'émission Trifazé de Radio Campus à réécouter ici
"The white album" de The Beatles
"Scenario" de Ysé Sauvage
et toujours :
"Maté / Vallancien" de Philippe Maté et Daniel Vallancien
"Princess Thailand" de Princess Thailand
"Peninsular II (The bridge)" de Robin Foster
"Zoot suite Vol 2" de Zoot Octet
"Punk rock academy" de Les Rois de la Suède
"4 A M" de Bryan's Magic Tears
"C'est un joli nom camarade", l'Empreinte de Ferrat
et toujours :

Au théâtre :

les premiers spectacles de l'année :
"Ervart" au Théâtre du Rond-Point
"Naufragé(s)" au Théâtre du Rond-Point
"Samo, a Tribute to Basquiat" au Théâtre de la Tempête
"Portrait de Ludmilla en Nina Simone" à l'Espace Cardin
"Pavillon noir" au Centquatre
"King Lear Remix" au Théâtre de Belleville
"Roi et Reine" au Théâtre de Belleville
"Paulina" à la Manufacture des Abesses
"Ma Chanson de Roland" au Théâtre Les Déchargeurs
"Les Soliloques du pauvre" au Théâtre Les Déchargeurs
"Comme disait mon père..." au Théâtre Les Déchargeurs
"Le Journal d'un fou" au Théâtre Les Déchargeurs
"Un Coeur sauvage" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
et les reprises:
"Et si on ne se mentait plus ?" au Théâtre Tristan Bernard
"Sulki et Sulku ont des conversations intelligentes" au Théâtre du Petit Saint Martin
"L'Ingénu" au Théâtre Essaion
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
"Monsieur Fraize" à l'Européen
et les autres spectacles à l'affiche en janvier

Expositions avec :

avec la dernière ligne droite pour :
"Artistes à Montmartre, lieux et ateliers mythiques" au Musée de Montmartre

les films de la semaine :
Oldies but goodies avec :
"La Garçonnière" de Billy Wilder
et "Les Nuits de la pleine lune" de Eric Rohmer dans le cadre des rétrospectives à la Cinémathèque française
et la chronique des sorties de janvier

Lecture avec :

"Des hommes couleur de ciel" de Anais Llobet
"La femme de marbre" de Louisa May Alcott
"La transparence du temps" de Leonardo Padura
"Les couleurs de Fosco" de Paola Cereda
"Oiseau de nuit" de Robert Bryndza
"Philo & co : A la poursuite de la sagesse" de Michael F Patton et Kevin Cannon
"Vesoul, le 7 janvier 2015" de Quentin Mouron
"Vigile" de Hyam Zaytoun"
et toujours :
"Avalanche hôtel" de Niko Tackian
"Dans l'ombre du brasier" de Hervé le Corre
"Le vieil homme et son chat, tome 1" de Nekomaki
"On dirait que je suis morte" de Jen Beagin
"Pygmalion" de Sandrive Revel
"Tête de tambour" de Sol Elias
"Un bref désir d'éternité" de Didier Le Pêcheur
"Un cadenas sur le coeur" de Laurence Teper

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=