Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marlene
Indian Summer EP  (Marlene)  mai 2014

C'est presque devenu un marronnier auquel le monde de la musique s'abandonne régulièrement et dans une extase frissonnante : la découverte d'artistes en provenance du Nord.

Après tout, c'est une tendance qui se vérifie chaque année et la buzzosphère ne vibre plus qu'avec un enthousiasme immodéré pour les latitudes scandinaves ou de Montréal. Une bipolarisation qui puise son origine dans le vivier artistique de ses deux positions géographiques, aisément comparable à l'explosion de vie du précambrien.

Avec son premier EP, la jeune Marlene intervient donc dans un univers mûr pour ses productions, réceptive quant à sa vision de la musique et surtout très demandeuse de jeunes talents nordiques. États à la culture pop avérée, le Danemark, la Suède et même la Norvège peuvent tous trois se gausser d'un patrimoine musical digne des plus grands panthéons. Et personne ne s'y trompe, que ce soit avec une forme sonique épurée ou au contraire, très complexe et versant allègrement dans l'expérimentation, les nordiques participent activement au renouveau perpétuel de la musique.

De fait, Marlene apparaît comme une énième héritière d'une culture déjà très riche et qui ne compte aucunement lui faire honte, loin s'en faut. Indian Summer est en effet un EP de qualité, écartelé entre une pop gentillette et quelques dérapages aux accents épiques. Le support d'une voix passionnée lui offrant régulièrement l'occasion de briller, le cinq titres multiplie les panoramas grandioses. La plupart des pistes, à la manière de "Lavender Fields", balade pop enamourée, réussissent à dépasser les obstacles du pathos pour atteindre des effets saisissants. Ailleurs, c'est le sémillant "Bon Voyage" et sa rythmique dépaysante, empruntant tant à l'électro pop qu'à un exotisme rêvé, qui offre à cet opus ses lettres de noblesses.

Alternant entre un classicisme pop éculé, des percussions addictives et une dose d'instrumentation électronique, Marlene ne réinvente sûrement pas la poudre (loin de là), mais réussit à rallumer une nouvelle fois la mèche maintes fois brûlée (souvent par les deux bouts). "Let me stay awake forever" lance-t-elle au détour d'une piste, déterminée à ne pas être un malheureux feu de paille, un moment fugace s'avérant aussi agréable qu'inconsistant.

À l'artiste de nous prouver qu'elle ne se bornera pas à occuper nos oreilles le temps d'une seule saison, fût-elle un agréable été indien.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Marlene
Le Soundcloud de Marlene
Le Facebook de Marlene


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 24 juin 2018 : Voyage Voyage

Ce week end, l'équipe de Froggy's Delight est allée faire un tour en Normandie pour tourner 3 sessions à venir très bientôt... résultat des courses, une édition un peu plus light que d'habitude, mais on se rattrapera la semaine prochaine avec la session de Brisa Roché et plein d'autres choses, en attendant, voici le sommaire.

Du côté de la musique :

"Side stories" de Thomas Bramerie Trio
"Pied-tendre" deLucien Chéenne
"Love is dead" de CHVRCHES
"Macadamia" de Adam and the Madams
"Endorphine" de Daran
Rencontre avec Brisa Roché
autour de son album "Father"
"Hekatombeando" de Flor del Fango
Rencontre avec Foray
"Fortune EP" de Ghern
"Broken land" de Initiative H
"Matelot EP" de Laïn
"The iron age" de Nicolas Gardel et The Head Bangers
"F..k the jazz !" de Pascal Pistone et Delphine Lavergne au Petit théâtre du Bonheur
"Strangers" de The Ramona Flowers
"Banburismus" de Zonk't

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"La Double Inconstance" au Théâtre des Béliers Parisiens
"Table rase" à la Manufacture des Abbesses
"C'est maintenant que ça commence" au Théâtre Essaion
"I love Piaf" au Théâtre Le Lucernaire
"On monte Mae West !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
le compte-rendu de la 2ème édition du Festival des Ecoles de l'Union avec les spectacles :
"La Condition Collective"
"Le cercueil est trop grand pour la fosse"
"Le Roi Lear"
"L'Album d'Agnès"
et "Le Mariage forcé - Le Médecin volant"
des reprises avec :
"Darius" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Dévaste-moi" à la Maison des Métallos
"Huis Clos" à la Comédie Saint-Michel
et les chroniques des autres spectacles de juin

Expositions avec :

"Zao Wou-Ki - L'espace est silence" au Musée d'art moderne
et dernière ligne droite pour : "Tintoret - Naissance d'un génie" au Musée du Luxembourg

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Ma Fille" de Laura Bispuri
"Un couteau dans le coeur" de Yann Gonzalez
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Dehors" de Yann Moix
"Divine vengeance" de Fransceso Muzzopappa
"Funambules" de Charlotte Erlih
"L'Afrique, nouvelle frontière du djihad ?" de Marc antoine Pérouse de Montclos
"Le coeur des amazones" de Christian Rossi et Géraldine Bindi
"Le Grraaou" de Etienne Beck et Jonvon Nias
"Mon autre famille" de Armistead Maupin
"Une femme infréquentable" de Chris Dolan
"Une seconde de trop" de Linda Green
et toujours :
"Ayacucho" de Alfredo Pita
"Ceinture, rétro, clignotant" de Dorthe Nors
"La nuit de l'usine" de Eduardo Sacheri

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=