Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Marlene
Indian Summer EP  (Marlene)  mai 2014

C'est presque devenu un marronnier auquel le monde de la musique s'abandonne régulièrement et dans une extase frissonnante : la découverte d'artistes en provenance du Nord.

Après tout, c'est une tendance qui se vérifie chaque année et la buzzosphère ne vibre plus qu'avec un enthousiasme immodéré pour les latitudes scandinaves ou de Montréal. Une bipolarisation qui puise son origine dans le vivier artistique de ses deux positions géographiques, aisément comparable à l'explosion de vie du précambrien.

Avec son premier EP, la jeune Marlene intervient donc dans un univers mûr pour ses productions, réceptive quant à sa vision de la musique et surtout très demandeuse de jeunes talents nordiques. États à la culture pop avérée, le Danemark, la Suède et même la Norvège peuvent tous trois se gausser d'un patrimoine musical digne des plus grands panthéons. Et personne ne s'y trompe, que ce soit avec une forme sonique épurée ou au contraire, très complexe et versant allègrement dans l'expérimentation, les nordiques participent activement au renouveau perpétuel de la musique.

De fait, Marlene apparaît comme une énième héritière d'une culture déjà très riche et qui ne compte aucunement lui faire honte, loin s'en faut. Indian Summer est en effet un EP de qualité, écartelé entre une pop gentillette et quelques dérapages aux accents épiques. Le support d'une voix passionnée lui offrant régulièrement l'occasion de briller, le cinq titres multiplie les panoramas grandioses. La plupart des pistes, à la manière de "Lavender Fields", balade pop enamourée, réussissent à dépasser les obstacles du pathos pour atteindre des effets saisissants. Ailleurs, c'est le sémillant "Bon Voyage" et sa rythmique dépaysante, empruntant tant à l'électro pop qu'à un exotisme rêvé, qui offre à cet opus ses lettres de noblesses.

Alternant entre un classicisme pop éculé, des percussions addictives et une dose d'instrumentation électronique, Marlene ne réinvente sûrement pas la poudre (loin de là), mais réussit à rallumer une nouvelle fois la mèche maintes fois brûlée (souvent par les deux bouts). "Let me stay awake forever" lance-t-elle au détour d'une piste, déterminée à ne pas être un malheureux feu de paille, un moment fugace s'avérant aussi agréable qu'inconsistant.

À l'artiste de nous prouver qu'elle ne se bornera pas à occuper nos oreilles le temps d'une seule saison, fût-elle un agréable été indien.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Marlene
Le Soundcloud de Marlene
Le Facebook de Marlene


Stéphane El Menshawi         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 septembre 2018 : Autumn Sweater

Après le plan canicule estival, va-t-il falloir prévoir un plan innondation ? En tout les cas, la météo (tout du moins parisienne) a voulu nous faire savoir que l'on entrait dans l'automne. Qu'à cela ne tienne cette saison est riche en sorties de tout bord tant au niveau des disques, que des films, des livres, des expos et la reprise de la saison théâtrale. C'est parti pour le sommaire de la semaine.

Du côté de la musique :

"Crave" de Léonie Pernet
"Double negative" de Low
"Sound of Papapla Vol 1" de Papapla
"Captain Tarthopom, flûtes libres" de Jean Cohen-Solal
"Faits Bleus" de Pauline Drand
"Mésopotamie" de Fantôme
Tour d'horizon du festival Hop Pop Hop #3
"Le bruit dehors" de Goël
"You vicious !" de You, Vicious !
et toujours :
"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Les Enivrés" au Théâtre de la Tempête
"Le Père" à la MC à Bobiny
"Mysery" au Théâtre Hébertot
"Love Me Tender" au Théâtre des Bouffes du Nord
"Qui a peur de Virginia Woolf ?" au Théâtre 14
"Les mots pour le dire" au Théâtre L'Archipel
"Le bateau pour Lipaia" à la Comédie Italienne
"Voyage au bout de la nuit" au Théâtre de la Huchette
"Cabaret Louise" au Théâtre le Funambule-Montmartre
"Callisto et Arcas" au Théâtre des Bouffes du Nord
les reprises :
"L'Arrangement" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Los Guardiola - La Commedia del Tango" au Théâtre Essaion
"Elodie Poux - Le Syndrome du Playmobil" à l'Apollo Théâtre
"Apzude !" au Théâtre Trévise
"Guillaume Bats - Hors Cadre!" au Théâtre Apollo
"Les Sourds-Doués - Sur un malentendu" au Théâtre Trévise
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Collections privées - Un voyage des Impressionnistes aux Fauvess" au Musée Amrmottan-Monet
"Jakuchu - Le Royaume coloré des êtres vivants" au Petit Palais

Cinéma avec :

le film de la semaine :
"Rafiki" de Wanuri Kahiu
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Dans les bras de Verdun" de Nick Dybek
"Le sillon" de Valérie Manteau
"Rommel" de Benoît Rondeau
"1994" de Adlene Meddi
et toujours :
"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=