Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Et pendant ce temps Simone veille !
Comédie Bastille  (Paris)  septembre 2014

Comédie de Corinne Berron, Hélène Serres, Vanina Sicurani, Bonbon et Trinidad interprétée par Bonbon, Karina Marimon, Hélène Serres et Vanina Sicurani dans une mise en scène de Trinidad

Un quintette féminin composé de copines comédiennes, chanteuses et humoristes qui n'ont pas leur langue dans la poche - Corinne Berron, Hélène Serres, Vanina Sicurani, Bonbon et Trinidad - signe une épatante anthologie de la condition féminine et du féminisme au 20ème illustrée par trois lignées de femmes.

Intitulé "Et pendant ce temps Simone veille", l'opus est naturellement placé sous l'égide de Simone Veil dont le nom est inscrit au Panthéon du féminisme en France pour avoir réussi à faire adopter en 1975 la loi dépénalisant l'IVG.

Résolument comique, il mêle habilement, à travers de savoureux et percutants dialogues incluant des répliques iconoclastes, elles aussi d'anthologie, le didactisme - il n'est jamais superflu de rafraîchir les mémoires surtout pour la jeune génération pour qui les années 1970 appartiennent quasiment à la préhistoire - et l'humour décapant qui ne se prive pas d'incursions dans la caricature comme dans l'humour noir et l'émotion.

Alors, en voiture Simone, je conduis tu klaxonnes. Pour Simone c'est la pétulante Bonbon, vêtue en jaune canari et coiffée d'une gracieuse serpillière à franges, qui s'y colle, officiant comme maîtresse de cérémonie, conférencière et éditorialiste à la dent dure.

Force est de constater également qu'elle manie comme personne le klaxon, la crécelle ou l'ocarina, en force de cochon rose, pour scander les grandes périodes historiques comme pour manifester son mauvais esprit ou son don du persiflage.

Quatre générations donc quatre époques traitées sous formes de tableaux avec des intermèdes désopilants constitués par d'hilarantes parodies de chansons-tubes - telles les galères de l'IVG sur l'air des "Rois mages" de Sheila ou la petite libido sur l'air du "Bambino" immortalisé par Dalida.

Ces femmes, des mères au foyer avec moutards à la chaîne et mari-télé des années 1950, dont certaines ont pour credo est "mon mari, mes enfants, ma maison", victimes de discriminations sexistes légales aux femmes "libérées" du deuxième millénaire devenues esclaves des diktats de l'idéal féminin, sont saisies dans des scènes emblématiques de la vie quotidienne et mises en scène de manière aussi roborative qu'une barre vitaminée.

Et avec pour interprètes Karina Marimon, la brune, Hélène Serres, la grande blonde, et Vanina Sicurani, la petite blonde, ça dépote. Et ça a intérêt : car leur Simone veille au grain.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=