Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Et pendant ce temps Simone veille !
Comédie Bastille  (Paris)  septembre 2014

Comédie de Corinne Berron, Hélène Serres, Vanina Sicurani, Bonbon et Trinidad interprétée par Bonbon, Karina Marimon, Hélène Serres et Vanina Sicurani dans une mise en scène de Trinidad

Un quintette féminin composé de copines comédiennes, chanteuses et humoristes qui n'ont pas leur langue dans la poche - Corinne Berron, Hélène Serres, Vanina Sicurani, Bonbon et Trinidad - signe une épatante anthologie de la condition féminine et du féminisme au 20ème illustrée par trois lignées de femmes.

Intitulé "Et pendant ce temps Simone veille", l'opus est naturellement placé sous l'égide de Simone Veil dont le nom est inscrit au Panthéon du féminisme en France pour avoir réussi à faire adopter en 1975 la loi dépénalisant l'IVG.

Résolument comique, il mêle habilement, à travers de savoureux et percutants dialogues incluant des répliques iconoclastes, elles aussi d'anthologie, le didactisme - il n'est jamais superflu de rafraîchir les mémoires surtout pour la jeune génération pour qui les années 1970 appartiennent quasiment à la préhistoire - et l'humour décapant qui ne se prive pas d'incursions dans la caricature comme dans l'humour noir et l'émotion.

Alors, en voiture Simone, je conduis tu klaxonnes. Pour Simone c'est la pétulante Bonbon, vêtue en jaune canari et coiffée d'une gracieuse serpillière à franges, qui s'y colle, officiant comme maîtresse de cérémonie, conférencière et éditorialiste à la dent dure.

Force est de constater également qu'elle manie comme personne le klaxon, la crécelle ou l'ocarina, en force de cochon rose, pour scander les grandes périodes historiques comme pour manifester son mauvais esprit ou son don du persiflage.

Quatre générations donc quatre époques traitées sous formes de tableaux avec des intermèdes désopilants constitués par d'hilarantes parodies de chansons-tubes - telles les galères de l'IVG sur l'air des "Rois mages" de Sheila ou la petite libido sur l'air du "Bambino" immortalisé par Dalida.

Ces femmes, des mères au foyer avec moutards à la chaîne et mari-télé des années 1950, dont certaines ont pour credo est "mon mari, mes enfants, ma maison", victimes de discriminations sexistes légales aux femmes "libérées" du deuxième millénaire devenues esclaves des diktats de l'idéal féminin, sont saisies dans des scènes emblématiques de la vie quotidienne et mises en scène de manière aussi roborative qu'une barre vitaminée.

Et avec pour interprètes Karina Marimon, la brune, Hélène Serres, la grande blonde, et Vanina Sicurani, la petite blonde, ça dépote. Et ça a intérêt : car leur Simone veille au grain.

 

MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 23 avril 2017 : C'est reparti pour un tour

On ne s'éternisera pas sur ce premier tour de l'élection présidentielle, toujours en cours à l'heure où nous bouclons notre édition. Mais d'autres le font, comme Sean O'Hagan ou les Tagada Jones dans les interviews à découvrir ci dessous ou Cyril Mokaiesh dans ses chansons. Voici donc pour vous détendre et éveiller votre soif de culture, notre sélection hebdomadaire.

Du côté de la musique :

"Si oui, oui. Sinon, non" de Albert Marcoeur & le Quatuor Béla
"Stup virus" de Stupeflip
Interview de Sean O'Hagan (High Llamas) avec un petit bonus vidéo en fin d'interview
"Ultramega OK (expanded reissue)" de Soundgarden
Interview de Tagada Jones autour de leur nouvel album "La peste et le choléra"
"Django - BoF" de Warren Ellis et Stochelo Rosenberg
"Disparue Juliette" de De Calm
"Dead-end tape" de Emilie Zoé
"Songs from la chambre" de Julien Bouchard
La Louise, Gliz, Storm Orchestra dans une sélection de EP
"The secret" de Lord Ruby
"Cycle EP" de Samifati
Interview de Warhaus que l'on ressort à l'occasion de sa venue en concert en France
Weyes Blood en concert à l'I Boat de Bordeaux
Interview de Cyril Mokaiesh autour de "Clôture" accompagnée d'une session 4 titres
et toujours :
"In mind" de Real Estate, "Sincerly, future pollution" de Timber Timbre, "French press" de Rolling Blackouts Coasal Fever, "Santa Maria" de Carmen Maria Vega, "Gabriel Fauré piano works" de Michel Dalberto, "Le cris des fourmis" de Iaross, "Le grand H de l'homme" de Barbara Weldens, "New day's waiting" de Gaëlle Buswel, Wild times, angelfish decay et Monkypolis dans une sélection de single et EP

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Le cas Martin Piche" au Théâtre Montparnasse
"Dans un canard" au Théâtre du Rond-Point
"L'Abattage rituel de Gorge Mastromas" au Théâtre du Rond-Point
"Baal" au Théâtre de la Colline
"L'Autre Proust" à la Scène Thélème
"La Chose commune" à l'Espace Cardin
"C'est toujours un peu dangereux de s'attacher à qui que ce soit" à La Loge
"The Lighthouse" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
des reprises :
"Ubu" à la MAC à Créteil
"Comtesse de Ségur, née Rostpchine" au Studio Hébertot
"Un bec" au Théâtre Essaion
et la chronique des autres spectacles d'avril

Expositions avec :

"Des Grands Moghols aux Maharajahs - Joyaux de la collection Al Thani" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"La Morsure des Dieux" de Cheyenne Carron
"Adieu Mandalay" de Midi Z
les chroniques des autres sorties d'avril
et les chroniques des sorties de mars

Lecture avec :

"Valet de pique" de Joyce Carol Oates
"Franquin chez les Rombaldi" par Gunhed TV

Froggeek's Delight :

"Tom Clancy's Ghost Recon : Wildlands" sur PS4, Xbox One et PC
"Horizon Zero Dawn" sur PS4

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=