Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Olivier Sauton - Fabrice Luchini et moi
Théâtre L'Archipel  (Paris)  octobre 2014

Seul en scène de Olivier Sauton.

Qui n'a jamais rêvé de rencontrer son idole et d'apprendre de sa bouche même toutes les finesses de son art ?

Olivier Sauton, lui, a eu cette chance un soir au détour d'une rue parisienne, lorsque, tombant nez à nez avec Fabrice Luchini, il lui demanda de lui réciter une fable (de La Fontaine bien sûr !).

Dans "Fabrice Luchini et moi", Olivier Sauton livre une version revue et fantasmée de cette véritable mais improbable rencontre.

Le jeune homme d'alors, rêvant de gloire et de paillettes mais n'ayant jamais mis les pieds sur scène ni même dans un théâtre, demande au comédien qu'il admire plus que tout de devenir son professeur. Miracle, celui-ci accepte et très vite les leçons de théâtre vont se transformer en leçons de vie et le maître en mentor.

Tout à la fois, auteur, metteur en scène et interprète, dans ce seul en scène qui vire parfois à la schizophrénie, Olivier Sauton se livre à une incroyable performance d'acteur, incarnant et non pas imitant, un Fabrice Luchini rêvé et amplifié, mais jamais caricaturé, plus vrai que nature, lui prêtant même des propos, qui bien que sortant de sa plume à lui, semble tomber de la bouche du comédien.

Bon mots et monologues grandiloquents se succèdent avec truculence et jubilation. Mais au-delà de la forme, certes troublante de vérité (Fabrice Luchini, assistant un soir au spectacle, ayant lui-même été troublé), "Fabrice Luchini et moi" se révèle surtout être une pièce finement écrite, qui oscille entre comédie de mœurs et ode jouissive à la littérature et au théâtre.

Car très vite, la rencontre de ces deux hommes met en exergue l'opposition des deux mondes entre lesquels sont tiraillés tout auteur et interprète contemporain : celui de la littérature, de l'intemporel et de l'art d'une part, celui de l’immédiateté, du buzz et de l'image d'autre part.

Spectacle tout à la fois drôle, touchant et intelligent, ce seul en scène constitue une invitation à la lecture et au voyage théâtral et donne envie de se plonger, replonger et re-replonger dans les grands textes, en espérant rencontrer, comme c'est le cas avec Olivier Sauton, au détour d'une salle de théâtre, un grand interprète.

 

Cécile B.B.         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 18 août 2019 : Au rythme des vacances

Petite édition toute en légèreté mais avec quelques belles choses à découvrir notamment pas mal de livres de la rentrée littéraire et une session du Flegmatic pour vous rafraichir les idées. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Time for a change" de Pokett
"Tone of musette" de Le Balluche de la Saugrenue
"Symi" de Symi
Une autre interview de Inspector Clouzo à Terre de sons, après notre rencontre avec The Inspector Clouzo lors de leur passage à Foreztival
et toujours :
"Onda" de Jambinai
"Fire" de Part Time Friends
"Simon Chouf & le Hardcordes trio" de Simon Chouf
"EP n°1" de The Reed Conservation Society

Au théâtre :

une nouveauté :
"What is love" au Théâtre de la Contrescarpe
des reprises
"La Chute" au Théâtre de la Reine Blanche
"Le corps de mon père" au Théâtre Essaion
"Louise Weber dite La Goulue" au Théâtre Essaion
et la chronique des spectacles à l'affiche en août

Expositions avec :

"Champs d'amours - 100 ans de cinéma arc-en-ciel" à l'Hôtel de Ville
et dernière ligne droite pour "Helena Rubinstein - L'Aventure de la Beauté" au Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme

Cinéma avec :

"Roubaix, une lumière" de Arnaud Desplechin
"Thalasso" de Guillaume Nicloux
et Oldies but Goodies avec "Paris est toujours Paris" de Luciano Emmer en version restaurée

Lecture avec :

"Cavalier seul" de Fred & Nat Gévart
"Ce qu'elles disent" de Miriam Toews
"Cent millions d'années et un jour" de Jean Baptiste Andrea
"Chaque fidélité" de Marco Missiroli
"Où bat le coeur du monde" de Philippe Hayat
et toujours :
"Koba" de Robert Littell
"Back up" de Paul Colize
"La grande escapade" de Jean Philippe Blondel
"Un peu de nuit en plein jour " Erik L'Homme
"Une bête au paradis" de Cécile Coulon
"Une joie féroce" de Sorj Chalandon

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=