Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Black Strobe
Godforsaken Roads  (Blackstrobe Records)  octobre 2014

Je suis allé à une messe étrange dans une église aux néons rouges flamboyants, située au fond d’une zone industrielle. Etait-ce à Chicago ? En Louisiane peut-être… Un drôle d’endroit. Le prêtre qui était un grand gaillard au physique impressionnant officiait près de guitares électriques et d’un nombre important de synthés analogiques en lieu et place du grand orgue traditionnel. Sa psalmodie avait la couleur de la prosodie du blues originel. Les croyants qui assistaient à l’office étaient en transe. Les vitraux de cette église représentaient les apôtres de cette religion : Debbie Harry, Johnny Cash, Blind Willie Johnson, Elvis, Jon Spencer Blues Explosion, ZZ Top, Nick Cave, J.B. Lenoir, et deux statues étaient dressées en hommage à Dave Gahan et Martin L. Gore.

Une certaine tension régnait et les corps des paroissiens de cette église défroquée et diaboliquement garage suaient. Le prêtre en prédicateur rock and roll (et rhythm and blues) parlait de la vie, de ses aléas, de l’existence, de l’amour, de la solitude. De quoi se demander quel démon habitait cet homme qui nous faisait bouger de cette manière et qui invoquait Dieu, le diable, la luxure, la prière et le pardon.

Ce maître de cérémonie est connu sous le nom d’Arnaud Rebotini, d’autres l’ont déjà vu dans le monde de l’électro-clash, de la techno, du disco synthétique ou du rock garage "testostéroné" à l'électro. Après avoir brûlé sa propre chapelle (faire table rase du passé et s’ouvrir à toutes ses influences, à toutes ses envies ?) en 2007, il capture avec ce Godforsaken Roads l’esprit d’un blues (gammes pentatoniques mineures, Blue notes, rythmiques particulières…) contemporain plutôt urbain et le mélange avec une musique synthétique moite et groovy.

La production de ce disque, faite par Rebotini lui-même est superbe et dépasse celle de Burn Your Own Church pourtant réalisée par Paul Epworth et par Alan Moulder. C’est sexy et tranchant, électrique, chaud et rugueux, dense et fiévreux à souhait. Mais c’est aussi un disque peut-être plus intime, l’introspection faisant partie inhérente à ce genre de musique. Il vous faudra moins d’une minute pour être emporté par ce disque, par la fièvre, par le titre "Broken Phone Blues".

Une fièvre qui ne vous quittera plus même sur les titres plus lents (comme la reprise sépulcrale de "Folsom Prison Blues" de Johnny Cash qui opère comme une respiration au milieu du disque). Terrible !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Burn your own church de Black Strobe
La chronique de l'album Going Back Home EP de Black Strobe
Black Strobe en concert au Festival FNAC Indétendances 2007 (vendredi)
La conférence de presse de Black Strobe (juillet 2003)

En savoir plus :
Le site officiel de Black Strobe
Le Soundcloud de Black Strobe
Le Myspace de Black Strobe
Le Facebook de Black Strobe


Le Noise (Jérôme Gillet)         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=