Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Drums
Encyclopedia  (Minor Records)  septembre 2014

"Oh mama, I want to go surfing, oh mama, I don’t care about nothing" nous ont-ils fait siffler à tue-tête tout l’été 2009. Le summer hit du groupe de Brooklyn traversait la Manche en sautant, sans boire la tasse, de la vague californienne des Beach Boys à la cold-wave de Joy Division. Un hymne à la liberté aussi cool que martial et empreint d’une insouciance toute juvénile. La déferlante nous portait même, via l’habillage sonore d’une publicité, à acquérir un monospace badgé d’un lion Sochalien pour aller à la plage... Une éclaboussure de hype qu’on croyait condamnée à l’évaporation.

Trois albums plus tard, le désormais duo (Jonathan Pierce, chanteur leader, et son ami d’enfance, Jacob Graham) fait la preuve de sa stabilité sur la planche, traçant avec toujours plus d’agilité sa ligne claire, poussé par un vent glacial. Un chaud-froid caractéristique (une musique enjouée sur des textes mélancoliques) qui souffle plus d’un nostalgique de la pop romantique et sentimentale de Sarah Records.

Recentré autour de son noyau dur, affranchi des codes du groupe de rock et des étiquettes, The Drums a aujourd’hui gagné en profondeur et en intensité ce qu’il a perdu en naïveté et immédiateté. Plus rock, plus glam, son encyclopédie discographique introduite avec des références à The Wake, The Field Mice ou Orange Juice et des clins d’œil twee et sixties s’étoffe de nouveaux chapitres sur Depeche Mode (le songwriting des ballades de Martin Gore) et Suede période Coming Up et Bloodsports (le chant fervent de Brett Anderson).

Que les fans de la première heure, déstabilisés par le déroutant premier single "Magic Mountain" (bombe proto-punk qu’on dirait largué par des B-52’s en colère) se rassurent, ils danseront à nouveau les pieds dans le sable sur les cendres d’amours feux de paille. Mais les vignettes du début (réverb’, chœurs wouh-wouh, motifs de synthétiseur, soli de guitares nerveux, tambourinages et batterie syncopée) sont désormais plaquées sur un véritable "mur du son". Survitaminés, basslines, riffs électriques et bleeps électroniques transporteraient même le frêle et discret binôme dans les stades le temps des énergiques "Kiss me again", "Let me", "Face of god" et des tubesques "Deep in my heart" et "There is nothing left". Mais c’est avec le doublé "I can’t pretend" et "I hope time doesn’t change him" que The Drums remporte la party en signant les deux plus beaux slows de l’année. Mélodie imparable, ambiance dramatique, ce quart d’heure américain élégant et racé suscitera le coup de foudre chez les derniers sceptiques.

Emphatique mais sincère, Encyclopedia contient une pléiade d’œuvres fulgurantes et quasi-mystiques qui font d’elle l’un des disques cultes de 2014.

En concert le 17 novembre au Trabendo.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Summertime ! EP de The Drums
La chronique de l'album Portamento de The Drums
The Drums en concert au Grand Mix (19 mai 2010)
The Drums en concert au Festival Pukkelpop 2010 (samedi 21 août 2010)

En savoir plus :
Le site officiel de The Drums
Le Myspace de The Drums
Le Facebook de The Drums


Christophe Gatschiné         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 février 2020 : Pour les amoureux de culture

La Saint Valentin est passée. Nous espérons que vous avez pioché des idées de cadeaux culturels dans notre sélection de la semaine dernière. Ceci dit il n'y a jamais assez d'occasions de faire plaisir, alors voici une nouvelle sélection qui saura vous séduire. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne
et toujours :
"I become a beast" de Caesaria
"Hopetown" de Claudial Solal et Benoit Delbecq
"L'îlot" de Cyril Adda, à retrouver aussi en session
"Granados Goyescas" de Jean Philippe Colard
"On both sides of the atlantic" de Jon Bouteiller
"Lovers" de Kid Francescoli
"Ooh Hah" le mix numéro 10 de Listen in Bed
"Show no mercy" de Loki Lonestar
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Simido" de Moonlight Benjamin

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"La Collection" au Théâtre L'Etoile du Nord
"Correspondance avec la mouette" au Théâtre Les Déchargeurs
"Ni couronne ni plaque" au Théâtre de Belleville
"Dans les forêts de Sibérie" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Hedda" au Théâtre de Belleville
"Roi du silence" au Théâtre Les Déchargeurs
"Aime-moi" au Théâtre de Belleville
"Mon Olympe" au Théâtre de Belleville
"Ciel, mon Paris !" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Les Faucheuses" à la Comédie Nation
"Le petit résistant illustré" au Théâtre Essaion
des reprises :
"Huis Clos" au Théâtre Dejazet
"Nature morte dans un fossé" au Théâtre du Gymnase
"What is love" à la Divine Comédie
"Ah ! Félix (n'est pas le bon titre)" au Trois Baudets
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

la dernière ligne droite pour :
"Picasso - Tableaux magiques" au Musée national Picasso
"Luca Giordano - Le triomphe de la peinture napolitaine" au Petit Palais
"Le Rêveur de la forêt" au Musée Zadline
"Du Douanier Rousseau à Séraphine - Les grands maîtres naïfs" au Musée Maillol
"Le Marché de Art sous l'Occupation 1940-1944" au Mémorial de la Shoah

Cinéma avec :

"Sortilège" de Ala Eddine Slim
Oldies but Goodies avec "Les Vertes Années" de Paulo Rocha
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox
et toujours :
"Alt life" de Joseph Falzon & Thomas Cadène
"Ce qui est nommé reste en vie" de Claire Fercak
"Dévorer les ténèbres" de Richard Lloyd Parry
"Il est juste que les forts soient frappés" de Thibault Bérard
"L'homme qui n'est jamais mort" de Olivier Margot
"La chute" de Jacques Ravenne
"Le livre de Sarah" de Scoot McClanahan

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=