Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Baxter Dury
It's A Pleasure  (PIAS)  octobre 2014

Quand, en 2011, Happy Soup de Baxter Dury est sorti, c’est peu de dire que la surprise fut grande, plus de six ans sans nouvelles, nous l’avions un peu oublié, nous avions laissé Baxter faisant de la pop de bonne facture, parfois un peu grandiloquente et il nous revenait avec un disque contenant ce qui semblait être des démos tant les chansons étaient dépouillées mais pourtant diablement efficaces. Finalement, Happy Soup s’est révélé être son meilleur disque, et la bande son de toutes les soirées et bars parisiens, en un mot : un classique. Trois ans plus tard son successeur essaie de relever le défi...

It’s A Pleasure prend les choses là où Happy Soup les avait laissées, il les poursuit, les emmène plus loin encore en reprenant les mêmes recettes mais sans jamais les répéter, batterie épurée, grosse caisse et caisse claire, son électronique, chœurs féminins, basses prédominantes, arrangements un brin minimalistes mais pas simplistes…

La pochette nous montre le chanteur trempé sortant de l’eau sous un grand ciel bleu, en compagnie d’un cygne, drôle de duo. Il est vrai qu’à l’écoute on pourrait presque croire à un disque de duo, tant une grande place est laissée aux chœurs féminins. Ici, c’est elle qui va se charger de chanter pendant qu’il se prête à un talk over, là elle apporte la conclusion à un refrain, à une chanson, ailleurs elle semble répondre à un dialogue, là elle chantonne quelques "palala palala"... Cette légèreté féminine contrebalance avec la voix de Baxter. Voix grave, posée mais avec une nonchalance, une distance dans le chant, on pourrait presque croire à de l’ironie, elle contrebalance parfois une mélodie sautillante. Comme si en chantant Baxter Dury nous disait : "Ce n’est pas si grave tout ça". Rien ne semble vraiment triste, rien ne semble vraiment joyeux, tout est toujours un peu entre les deux, un peu les deux... C’est ce mélange, cette joie triste ou l’inverse qui fait la réussite du disque, sortons nous de l’eau un jour d’été ou venons nous d’être trempé par la pluie un jour d’automne ?

De tout cela se dégage une grande sensation de légèreté même dans les moments les plus sombres, rien n’est lourd même pas cette basse ronde, cette batterie qui claque, tout est doux, aérien… So yes this album, It’s a real and great Pleasure (oui j’ai un peu honte et encore, vous n’avez pas entendu mon accent).

Comme dans Happy Soup, chaque titre sonne juste, il est évident que ce disque sera aussi la bande son de vos soirées à venir et comme pour Happy Soup, attendez-vous à l’entendre encore et encore et pourtant, à ne jamais vous en lasser. Préparez-vous à dire à chaque morceau "ah celle-là c’est ma préférée", puis au morceau suivant "ah non en fait, c’est celle-là ma préférée", vous l’aurez compris sur les dix chansons, il y a de forte chance que vous en ayez dix préférées...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Floor Show de Baxter Dury
Baxter Dury en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006
Baxter Dury en concert au Festival Les Paradis Artificiels #6 (édition 2012) - mardi 17 avril
Baxter Dury en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
Baxter Dury en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Vendredi
Baxter Dury en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Samedi 29 septembre
Baxter Dury en concert au Festival La Route du Rock #24 (samedi 16 août 2014)
Baxter Dury en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Vendredi

En savoir plus :
Le site officiel de Baxter Dury
Le Soundcloud de Baxter Dury
Le Facebook de Baxter Dury


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=