Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Baxter Dury
It's A Pleasure  (PIAS)  octobre 2014

Quand, en 2011, Happy Soup de Baxter Dury est sorti, c’est peu de dire que la surprise fut grande, plus de six ans sans nouvelles, nous l’avions un peu oublié, nous avions laissé Baxter faisant de la pop de bonne facture, parfois un peu grandiloquente et il nous revenait avec un disque contenant ce qui semblait être des démos tant les chansons étaient dépouillées mais pourtant diablement efficaces. Finalement, Happy Soup s’est révélé être son meilleur disque, et la bande son de toutes les soirées et bars parisiens, en un mot : un classique. Trois ans plus tard son successeur essaie de relever le défi...

It’s A Pleasure prend les choses là où Happy Soup les avait laissées, il les poursuit, les emmène plus loin encore en reprenant les mêmes recettes mais sans jamais les répéter, batterie épurée, grosse caisse et caisse claire, son électronique, chœurs féminins, basses prédominantes, arrangements un brin minimalistes mais pas simplistes…

La pochette nous montre le chanteur trempé sortant de l’eau sous un grand ciel bleu, en compagnie d’un cygne, drôle de duo. Il est vrai qu’à l’écoute on pourrait presque croire à un disque de duo, tant une grande place est laissée aux chœurs féminins. Ici, c’est elle qui va se charger de chanter pendant qu’il se prête à un talk over, là elle apporte la conclusion à un refrain, à une chanson, ailleurs elle semble répondre à un dialogue, là elle chantonne quelques "palala palala"... Cette légèreté féminine contrebalance avec la voix de Baxter. Voix grave, posée mais avec une nonchalance, une distance dans le chant, on pourrait presque croire à de l’ironie, elle contrebalance parfois une mélodie sautillante. Comme si en chantant Baxter Dury nous disait : "Ce n’est pas si grave tout ça". Rien ne semble vraiment triste, rien ne semble vraiment joyeux, tout est toujours un peu entre les deux, un peu les deux... C’est ce mélange, cette joie triste ou l’inverse qui fait la réussite du disque, sortons nous de l’eau un jour d’été ou venons nous d’être trempé par la pluie un jour d’automne ?

De tout cela se dégage une grande sensation de légèreté même dans les moments les plus sombres, rien n’est lourd même pas cette basse ronde, cette batterie qui claque, tout est doux, aérien… So yes this album, It’s a real and great Pleasure (oui j’ai un peu honte et encore, vous n’avez pas entendu mon accent).

Comme dans Happy Soup, chaque titre sonne juste, il est évident que ce disque sera aussi la bande son de vos soirées à venir et comme pour Happy Soup, attendez-vous à l’entendre encore et encore et pourtant, à ne jamais vous en lasser. Préparez-vous à dire à chaque morceau "ah celle-là c’est ma préférée", puis au morceau suivant "ah non en fait, c’est celle-là ma préférée", vous l’aurez compris sur les dix chansons, il y a de forte chance que vous en ayez dix préférées...

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Floor Show de Baxter Dury
Baxter Dury en concert au Festival La Route du Rock - Collection Hiver 2006
Baxter Dury en concert au Festival Les Paradis Artificiels #6 (édition 2012) - mardi 17 avril
Baxter Dury en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition
Baxter Dury en concert au Festival Les Nuits Secrètes 2012 - 11ème édition - Vendredi
Baxter Dury en concert au Festival Marsatac #14 (édition 2012) - Samedi 29 septembre
Baxter Dury en concert au Festival La Route du Rock #24 (samedi 16 août 2014)
Baxter Dury en concert au Festival de Beauregard #7 (édition 2015) - Vendredi

En savoir plus :
Le site officiel de Baxter Dury
Le Soundcloud de Baxter Dury
Le Facebook de Baxter Dury


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 25 juin 2017 : Summertime

C'est l'été, on a profité de la fête de la musique pour enregistrer une session en live à venir durant l'été ici même, les festivals s'enchainent et nous continuerons tout l'été à suivre l'actualité culturelle. Voici donc sans plus attendre l'édition de la semaine.

Du côté de la musique :

"The machine made us" de Flotation Toy Warning
The Charlatans en interview autour de leur album "Different days"
"Somersault" de Beach Fossils
"Almost !" de Adam and the Madams
"Outside" de An Eagle In Your Mind
"Journey to the mountain of forever" de Binker and Moses
"Tara EP" de Lonny Montem et Guillaume Charret
PuntEBarrieR" de Marco Zappa & Friends
"Aetherlight" de Mt. Wolf
Sam à La Passerelle 2.0
DJ Shadow à l'Elysée Montmartre
et sur Taste Indie, retrouvez les séries de photos complètes ainsi que Oiseaux Tempête, le festival Art Rock, Totorro, Requin Chagrin et bien d'autres.
et toujours :
Dead killer story" de Breaking The Wave, Soon She Said nous parle de "The first casualty of love is innocence" dans une longue interview en deux partie. Cliquez ici pour la première, et là pour la seconde,"Ti amo" de Phoenix,"Terre-neuve" de Terre-Neuve,"The Passion of Charlie Parker" par divers artistes ,"Emotional dance" de Andrea Motis,"Witness" de Benjamin Booker,"J'ai embrassé un punk" de Faut Qu'ça Guinche ,Interview de Bologna Violenta (également en italien), Interview de Superbravo pour la sortie de "L'angle vivant". Superbravo également en session pour 3 titres

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Logan de Carvalho - Moitié voyageur" au Théâtre Le Lucernaire
"Les Fêlés" au Théâtre du Marais

"Karine Lyachenko - RebelleS" au Théâtre du Marais
et les chroniques des autres spectacles de juin

Exposition avec :

"Derain, Balthus, Giacometti - Une amitié artistique" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Bonheur Académie" de Alain Della Negra et Kaori Kinoshita
"Ava" de Léa Mysius
Ciné en bref avec :
"Ce qui nous lie" de Cédric Klapisch
"L'amant d'un jour" de Philippe Garrel
"K.O." de François Ozon
"Les Ex" de Maurice Barthélémy
et les chroniques des autres sorties de juin

Lecture avec :

"Personne ne gagne" de Jack Black
"Pinocchio" de Winshluss
"Le faussaire" de Xu Zechen

Froggeek's Delight :

"Space Invaders, comment Tomohiro Nishikado a donné naissance au jeu vidéo japonais" de Florent Gorges
2017, une année faste pour les jeux vidéo...
3 mois avec la Nintendo Switch
"101 jeux Amiga" de David Taddei

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=