Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce The Kills
No wow  (Domino / PIAS)  février 2005

Hype. Ou comment faire d'un groupe anodin la révélation de 2005.

A y regarder de plus près, peut-être pas si anodin, le groupe. C'est qu'Hotel et VV, hormis leurs noms de scène biscornus mais si rock n roll, y croient depuis toujours.

Entre l'anecdote des bottines à bouts pointus pour le plus masculin des 2, lui donnant envie de devenir rock star et la détermination de l'américaine Alison Mosshart, écumant un nombre infini de formations avant de trouver son âme soeur. Car c'est de ça qu'il s'agit.

Le parallèle inévitable avec les White Stripes en est d'ailleurs surmonté car Hotel et VV pourraient bien être un vrai couple glamour et destroy. Après avoir sorti un premier EP en 2002, le groupe s'est attelé à l'enregistrement de Keep on you mean side, premier album suivi d'une tournée mondiale de petits clubs. Tournée fidèlement retranscrite à la manière d'un road trip sur le DVD accompagnant la sortie du deuxième album du groupe, et qui nous intéresse ici : No Wow. Titre nous annonçant peut-être que la musique n'est plus aussi étonnante qu'elle a pu l'être.

C'est en tout cas l'impression qui reste après l'écoute de ce petit chef d'oeuvre écrit intégralement en autarcie comme l'expliquent sur le DVD les inséparables, entre deux arrestations par les flics. En découle un album imparable, dont l'impression première en est sa forme en piste unique. Variations autour d'un même thème.

La quasi-intégralité du chant est assurée par VV, et non PJ Harvey comme on pourrait le supposer à la première écoute. Un chant habité, à la mesure de ses prestations live. Hotel s'occupe pendant ce temps d'essayer de battre un record quant à la distortion de ses guitares. Et on arrive envoûté sur ce qui est déjà pour moi le single de l'année, "The Good Ones". Titre qui prend toute sa valeur avec la vidéo, Hotel et VV se retrouvant face à face, excités et excitants.

"I hate the way you love", s'étalant sur deux pistes, est une petite merveille d'émotion. Tantôt haineuse, puis mélancolique, VV déteste visiblement la manière dont on l'aime. "At the back of the shell" et ses clapements de mains, comme s'il fallait déjà applaudir la prestation magistrale du groupe, flirte également avec le très haut niveau - “it ain't such a thrill” nous disent-ils... J'en vibre pourtant encore.

Cap ensuite sur "Rodeo Town" et "Murdermile", qui montrent le groupe plus en profondeur. Fin en apothéose avec "Ticket Man", et son piano plutôt dangereux qu'apaisant. Le calme avant la tempête? Non, Hotel et VV se contentent juste de nous tenir subtilement en haleine jusqu'à la toute dernière seconde.

Les Kills sont définitivement dans leur monde. Inquiétant à première vue. Mais une fois plongé dedans, qu'est-ce que la vue est belle.WOW.

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Keep on your mean side de The Kills
La chronique de l'album Midnight Boom ! de The Kills
La chronique de l'album Blood Pressures de The Kills
La chronique de l'album Ash & Ice de The Kills
The Kills en concert à La Cigale (7 juin 2003)
The Kills en concert au Festival Les Inrockuptibles 2003
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2004 (vendredi)
The Kills en concert à La Cigale (3 juin 2005)
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005
The Kills en concert au Festival Le rock dans tous ses états 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival des Vieilles Charrues 2005 (samedi)
The Kills en concert à la Salle des Fêtes de Ramonville (30 mai 2005)
The Kills en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008
The Kills en concert au Festival International Benicàssim 2008 - 2ème
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi)
The Kills en concert au Festival La Route du Rock 2009 (samedi) - 2ème
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 - Programmation du vendredi
The Kills en concert au Festival La Route du Rock #21 (samedi 13 août 2011)
The Kills en concert au Festival Rock en Seine 2011 (vendredi 26 août 2011)
The Kills en concert au Festival Solidays #14 (édition 2012) - vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #4 (édition 2012) - Vendredi
The Kills en concert au Festival Beauregard #8 (édition 2016) - samedi 2 juillet
The Kills en concert au Festival Cabaret Vert #13 (édition 2017) - Vendredi 25 août
La conférence de presse de The Kills (août 2004)

En savoir plus :
Le site officiel de The Kills
Le Soundcloud de The Kills
Le Facebook de The Kills


JulienV         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 14 juillet 2019 : Les pieds dans l'eau

C'est l'été, les vacances pour certains, mais cela n'empêche pas de découvrir quelques petites perles musicales, littéraires, théâtrales, cinématographiques... Alors ne perdons pas de temps et découvrons le programme de la semaine.

Du côté de la musique :

"Reward" de Cate Le Bon
"Walk on a mirror" de Beautiful Badness
"You're here now what ?" de Matmatah
"Verdée" de Verdée
"Circo circo" de Who's the Cuban
Tom Mascaro et The Daggys au M'art in the street de St Symphorien s/ Coise
Beauregard #11 :
Jeudi avec MNNQNS, Gossip, Fatboy Slim entre autres
Vendredi avec Balthazar, Lavilliers, NTM, Etienne de Crécy...
Les Eurockéennes de Belfort #31 : Interpol, Fontaines DC, Idles, Mass Hysteria...
et toujours :
"Lung bread for daddy" de Du Blonde
"Orgue" de Guero
Hellfest #14 avec No one is innocent, Gojira, Kiss, Cannibal Corpse, Sister of Mercy et pas mal d'autres
"L'envoutante" de L'Envoûtante
"Uncovered Queens of the Stone Age, The lost EP" de Olivier Libaux
"Praeludio" de Patrick Langot
"Carnet de voyage, livre 1 : Beethoven Cras" de Quatuor Midi Minuit
"The twin souls" de The Twins Souls

Au théâtre :

"Glissement de terrain" au Théâtre de la Reine Blanche
"Philippe Chevallier et Bernard Mabille - Chacun son tour" au Théâtre L'Archipel
"De Judas à Manuel Valls" à la Comédie Saint-Michel
"Philippe Fertray - En mode projet" au Théâtre de la Contrescarpe
"Florian Lex - Pas de pitié !" au Théâtre du Marais
des reprises :
"Nature morte dans un fossé" au Petit Gymnase
"Muriel Lemarquand - Trop forte !" au Théo Théâtre
la chronique des spectacles à l'affiche parisienne en juillet
et la chronique des spectacles programmés au Festival Off d'Avignon

Expositions avec :

"Back Side/Dos à la mode" au Musée Bourdelle
et dernière ligne droite pour :
"L'Orient des peintres, du rêve à la lumière" au Musée Marmottan-Monet
"Hammershoi - Le Maître de la peinture danoise" au Musée Jacquemart-André
"La Lune - Du voyage réel aux voyages imaginaires" au Grand Palais
"La Collection Emil Bürhle" au Musée Maillol

Cinéma :

"Le Voyage de Marta" de Neus Ballus
et la chronique des sorties de juillet

Lecture avec :

"L'enfer du commissaire Ricciardi" de Maurizio de Giovanni
"Hitler et la mer" de François-Emmanuel Brézet
"La villa de verre" de Cynthia Swanson
"Le fossé" de Herman Koch
"Les apprentis de l'Elysée" de Jérémy Marot & Pauline Théveniaud
et toujours :
"Entrer dans l'arène en même temps que l'orage" de Danny Denton
"Et tout sera silence" de Michel Moatti
"Je te donne" de Baptiste Beaulieu, Agnèes Ledig, Laurent Seksik, Martin Winckler
"Le dernier thriller norvégien" de Luc Chomarat
"Néron" de Catherine Salles

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=