Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Robert Delaunay - Rythmes sans fin
Centre Pompidou  (Paris)  Du 15 octobre 2014 au 12 janvier 2015

Dans le cadre du programme de relecture des grands fonds monographiques du Musée National d'Art moderne, le Centre Pompidou propose avec l'exposition "Rythmes sans fin" un focus sur la décennie 1920-1930 qui constitue une période charnière dans l'oeuvre de Robert Delaunay, pionnier de l'abstraction et précurseur de l'art cinétique

Conçue sous le commissariat de Angela Lange, conservatrice au Musée National d'Art moderne, elle illustre la transition radicale intervenue, simultanément au plan conceptuel et formel, avec l'ancrage définitif dans l'abstraction et l'abandon de la toile pour investir l'espace architectural.

De la toile au mur, l'abstraction monumentale de Robert Delaunay

Au cours de cette période, après les oeuvres de facture néo-impressionniste dans la veine du divisonnisme des premières années ("Autoportrait", "Paysage au disque", "Ville de Paris"), Robert Delaunay navigue entre la figuration stylisée, l'orphisme et l'abstraction tout en théorisant sur la peinture pure et développant le simultanéisme pictural avec son épouse Sonia Delaunay.

Après les Formes circulaires et les Disques des années 1912-1913, la série "Tour Eiffel" des années 1920 renoue avec une veine plus figurative et "Le manège des cochons", qui traite du motif de la foire populaire, agrège quelques formes figuratives dans l'enroulement de cercles polychromes qui traduit le mouvement giratoire du carrousel.

1930 voit le retour à l'orphisme avec la série "Rythmes" qui assemble les disques colorés en modules circulaire.Le choix de l'abstraction est désormais scellé.

Sont présentés l'emblématique "Rythme, Joie de vivre", "Rythme sans fin" et "Rythme n°1" avec les séries "Reliefs" et "Mosaïques" avec lesquelles le peintre explore un nouveau médium et use des techniques des arts décoratifs.

En pleine querelle du réalisme et de l'art élitiste et individualiste, il va abandonner la toile pour les grandes surfaces tel le mur considéré comme un symbole démocratique s'inscrivant dans un projet d'art social exploré par l’association artistique L’Art mural à laquelle il va adhérer.

Sa première oeuvre "monumentale" est réalisée en 1937 pour l’Exposition Internationale de 1937 pour laquelle il est chargé de l'aménagement intérieur du Palais des Chemins de Fer et du Palais de l’Air.

Dans le cabinet d'art graphique du Centre Pompidou, sont présentées les études préparatoires, les maquettes et un diaporama de photographies documentaires inédites qui donnent la mesure du travail novateur qu'il a réalisé avec Sonia Delaunay et l'architecte Félix Aublet pour élaborer une véritable scénographie colorée et lumineuse célébrant le nouvel âge des transports.

A noter que cette exposition se tient en prallèle avec la rétrospective du Musée d'Art moderne de la ville de Paris consacrée à Sonia Delaunay.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Centre Pompidou

Crédits photos : MM (Plus de photos sur La Galerie)
avec l'aimable autorisation du Centre Pompidou


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 17 novembre 2019 : 4 ans déjà

13 novembre 2015. inoubliable nuit de terreur dont on commémorait les 4 ans cette semaine. Un 13 novembre 2019 avec plein de concerts à Paris et un pincement au coeur pour beaucoup d'entre nous. Mais la vie continue, et elle doit continuer d'être culturelle et festive.

Du côté de la musique :

"L'année du loup" de Alma Forrer
"Lucarne" de Cassagrande
"Air India" de David Sztanke
"Immanent fire" de Emily Jane White
"Bach, Liszt, Wido : Organ works at La Madeleine" de Jae Hyuck Cho
"What's in it for me ?" le Mix numéro 4 de Listen In Bed
"Femme idéale" de Ludiane Pivoine
et toujours :
"We were young when you left home" de Tim Linghaus
"Glam shots" de Rich Deluxe
"Imago" de Manuel Etienne
"Women" la 4ème émission de notre podcast radiophonique Listen In Bed
"Silent scream" de Holy Bones
"Stregata / stregato" de Gilia Girasole & Ray Borneo
"Révolution" de David Kadouch
"Jusqu'ici tout va bien" de Bazar Bellamy
Lysysrata, It It anita et The Eternal Youth au Normandy

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"On s'en va" au Théâtre national de Chaillotl
"Les guêpes de l'été nous piquent encore en novembre - L'Affaire de la rue de Lourcine" au Théâtre de la Tempête
"Pièce" au Théâtre des Abbesses
"La Vie est belle" au Théâtre 13/Jardin
"Adieu Ferdinand ! Le Casino de Namur II" au Théâtre du Rond-Point
"Adieu Ferdinand ! - La Baleine et le Camp naturiste" au Théâtre du Rond-Point
"Bartleby" au Théâtre Essaion
"Un Vers de Cid" au Théâtre Essaion
"Julien Cottereau - aaAhh Bibi" au Théâtre Le Lucernaire
"Pour ceux qui parlent tout seuls" au Théâtre Darius Milhaud
des reprises :
"Berlin 33" au Théâtre L'Atalante
"La Magie lente" au Théâtre de la Reine Blanche
"Je ne me souviens pas" au Théâtre Les Déchargeurs
"La Magie de l'argent" au Théâtre Aleph
"La vie devant soi" au Théâtre de Sartrouville
et la chronique des spectacles à l'affiche en novembre

Expositions avec :

"Kiki Smith" à la Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les sorties de la semaine :
"Les Eblouis" de Sarah Suco
la chronique des films à l'affiche en octobre
et la chronique des films à l'affiche en novembre

Lecture avec :

"L'affaire Lord Spenser" de Flynn Berry
"La curée d'après le roman d'Emile Zola" de Cédric Simon & Eric Stainer
"Les faire taire" de Ronan Farrow
"Mondes en guerre tome 2, l'âge classique" de Hervé Drévillon
"Résistante" de Jacqueline Fleury Marié
"Une histoire de France tome 1, La dalle rouge" de Michel Onfray, Thomas Kotlarek & JEF
et toujours :
"Profession romancier" de Haruki Murakami
"Feel good" de Thomas Gunzig
"Histoire mondiale de la guerre froide (1890-1991)" de Odd Arne Westad
"L'avenir de la planète commence dans notre assiette" de Jonathan Safran Foer
"L'écho du temps" de Kevin Powers
"Psychotique" de Jacques Mathis & Sylvain Dorange
"Une famille presque normale" de M T Edvardsson

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=