Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jikaëlle
Evasions  (Vox & Verb)  septembre 2014

Je ne pensais pas dire ça un jour (mais on n’est jamais sûr de rien, n’est-ce pas ?), mais je crois que je suis trop vieille pour ça. Trop vieille pour Jikaëlle. Et pourtant. Jikaëlle est jeune, toute fraîche. Pourvu que la fameuse industrie ne la mange pas toute crue.

Evasions est son premier album. Tout frais, tout beau. Naïf ? Oui, un peu. Mais depuis quand faut-il être un vieux roudoudou pour chanter ? Depuis que les jeunes se sont mis en tête d’être célèbres, pour tout, pour rien, pour être rassurés, pour être adulés… pour être harcelés ? De quoi faire douter la sincérité de tout engagement dorénavant.

Bref, je m’égare (encore !). Nous en étions à Jikaëlle. Imaginons un instant à quoi a pu ressembler sa vie avant la rencontre basculante. Bercée à la chanson française. Elevée aux refrains francophones. Ou la pauvre, ado en pleine vague tectonique. Si elle s’y est essayée, elle n’a pas succombé. La vague folk l’a court-circuité. Et ça va bien mieux à son teint que des rythmes électro saccadés (et ridicules).

Et puis la rencontre. Ce fut un soir. Jikaëlle grattait de la guitare sur une petite scène, toute petite sous le rayon de lumière. Toute timide, habitée par ses chansons. Et déterminée. Qui aborda l’autre le premier ? Je ne sais pas. Peu importe. Toujours est-il que l’homme est séduit par ce petit (ou grand, mais on s’en tape) bout de femme. Sa voix, surtout sa voix. Posée, douce, profonde, hypnotisant. Monsieur Léchot veut la perle.

MyMajorCompany plus tard et le tour est joué : Evasions est là. 14 titres gonflés à la candeur et aux illusions adolescentes. Pas assez de poésie. Du français chanté. Léger. Divertissant.

Au son de sa guitare et de quelques arrangement pianotés par-ci par-là, Jikaëlle chante ses émois. Ses peines de cœur : "tu ne sais pas ce que tu perds" ("Tout a changé maintenant"). Une énième et éternelle métaphore du papillon ("Papillon"), un gros bisou de merci à Bernard Léchot (l’homme) ("Avec des si"), son "île déserte" pas complètement déserte quand même, faut pas abuser, les parisiens qui courent tout le temps ("Pas le temps") et des envies d’ailleurs ("C’est décidé").

Une chose à retenir de tout ça, au cas où vous ne vous retrouvez pas dans les textes, au cas où la musique vous semble trop dépouillée, au cas où vous êtes un vieux con trop blasé (ou une vieille conne trop blasée), Jikaëlle a vraiment un joli bout de brin de voix.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Jikaëlle
Le Soundcloud de Jikaëlle
Le Facebook de Jikaëlle


Nathalie Bachelerie         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 14 janvier 2018 : Des nouveautés en série

La mode actuelle est aux séries TV, toujours plus spectaculaires et toujours plus populaires. Peut être qu'un jour on vous parlera des séries que l'on apprécie également. Mais en attendant voici le sommaire de la semaine avec son lot de nouveautés à écouter, à lire, à voir, au musée, au cinéma et au théâtre.

Du côté de la musique :

"Aftermath" de Alex Stuart
"Kili kili" de Black Bones
"Jean Baptiste Lully : Alceste, ou le trimphe d'Alcide" de Christophe Rousset & les Talens Lyriques
Interview de Pierre autour d'une session live donc voici 4 titres
"Girl's ashes" de Dirty Work of Soul Brothers
"Infernu" de Hifiklub
"Trio 30YearsFrom" de Théo Girard
"Destination overground : the story of Transglobal" de Transglobal Underground
"Classe moyenne" de Vincent Touchard
et toujours :
"One of us canno't be wrong" de Manuel Bienvenu et Arlt
"Ministère des ondes" de Arthur De La Taille
"Opus 102 : Litz, Debussy, Scriabin" de Cyril Huvé
"Eda EP" de Eda
"Les aventure du ténor de Brest" de Juke
"Manifeste" de Kiefer
"Lomostatic" de Lomostatic
"Matskathérapie" de Matskat
Schwartz, Yul, David Federmann dans une sélection de EP & singles

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"Adieu Monsieur Haffmann" au Théâtre du Petit Montparnasse
"Nénesse" au Théâtre Dejazet
"Moi, Dian Fossey" au Théâtre 14
"Le Souper" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Nos éducations sentimentales" au Théâtre 13/Jardin
"Géographie de l'Enfer" au Théâtre de Belleville
"Tableau d'une exécution" au Théâtre du Rond-Point
"L'Autobus" au Théâtre 13/Seine
"Toute ma vie j'ai fait des choses que je savais pas faire" au Théâtre du Rond-Point
"Emmanuelle Bodin - Femme au bord de la crise de mère" au Théâtre Les Feux de la Rampe
les reprises à ne pas rater:
"La Cantatrice chauve" au Théâtre Athénée-Louis Jouvet
"Dementia Praecox 2.0" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Nous n'irons pas au Paradis ce soir" à la Scène Thélème
"Le jardin d'Alphonse" au Théâtre Michel
"Gauthier Fourcade - Liberté !" au Studio Hébertot
"Le Petit Poilu illustré" au Théâtre Le Lucernaire
et les chroniques des autres spectacles de janvier

Expositions :

Dernière ligne droite pour :
"Pop Art - Icons that matter" au Musée Maillol
"Le Jardin secret des Hansen" au Musée Jacquemart-André
"Gauguin l'Alchimiste" au Grand Palais

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"The Last Family" de Jan P. Matuszynski
Ciné en bref avec :
"L'Echappée belle" de Paolo Virzì
"Santa & Cie" de Alain Chabat
"Les Heures sombres" de Nicolas Pariser
"Le Grand Jeu" de Aaron Sorkin
"Tout l'argent du monde" de Ridley Scott
et les chroniques des autres sorties de janvier

Lecture avec :

"L'infinie comédie" de David Foster Wallace
"La femme qui ment" de Hervé Bel
"La friction du temps" de Martin Amis
"Les oiseaux morts de l'Amérique" de Christian Garcin
"Massacre des innocents" de Marc Biancarelli
"Un homme doit mourir" de Pascal Dessaint
et toujours :
"Et vous avez beau temps ?" de Philippe Delerm
"Etre libre, ce n'est pas seulement se débarrasser de ses chaînes" de Nelson Mandela et Mandla Langa
"Histoire de la bergère" de Léo Barthe
"La guerre de Troie a bien eu lieu... mais ailleurs" de Iman Wilkens
"Le colis" de Anosh Irani
"Les loyautés" de Delphine de Vigan
"Mon traître" de Pierre Alary et Sorj Chalandon
"Pactum Salis" de Olivier Bourdeaut

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=