Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Got A Girl
I Love You But I Must Drive Off This Cliff Now  (Bulk Recordings)  juillet 2014

Got A Girl est le nom du groupe qu’il ne faut pas confondre avec God Help The Girl (qui lui est un nom de disque et de groupe et de film), ce groupe sort un album intitulé I Love You But I Must Drive Off This Cliff Now qu’il ne faut pas confondre avec I Love You But I’ve Chosen Darkness (qui lui est un nom de groupe, ce qui est déjà pas mal). J’ai bien conscience que c’est un peu obscur comme introduction. Je vais recommencer, le meilleur moyen de vous faire oublier ce début calamiteux, c’est de remonter dans le temps, non je ne n’ai pas plus simple comme solution, j’en suis désolé.

Hop ! 88 miles par heure et nous voilà en 2001, le groupe Lovage sort un disque intitulé Music to Make Love to Your Old Ladie By. Derrière ce groupe se cache Nathaniel Merriweather, derrière ce nom se cache Dan the Automator, producteur de Deltron 3000, Gorillaz et d’Anaïs Croze (si si). Dan fait chanter Jennifer Charles d’ Elysian Fields et Mike Patton de Faith No More. Oui je sais, on dirait un peu l’annuaire. Lovage est un album "concept", si la pochette est une reprise, un hommage à celle de N°2 de Gainsbourg, l’intérieur est plus inspiré de Je t’aime moi non plus. Le concept : seize morceaux pour faire l’amour, seize morceaux qui donnent envie de faire l’amour, seize morceaux qui rendent le kiki tout dur… Et c’était totalement réussi, un disque à la fois libidineux et sensuel et surtout un bon disque mêlant pop, trip-hop qui, plus de dix ans plus tard, est toujours aussi band.… heu... est toujours aussi bien.

Retour dans la DeLorean DMC-12 modifiée et en 2014, Got A Girl est un groupe composé de l'actrice Mary Elizabeth Winstead et du producteur Dan the Automator qui, évidemment, fait beaucoup penser à Lovage, d’une part par sa composition, même si à de rares exceptions près, ici seule une femme chante, et d’autre part par le terme abordé : l’Amour. Mais si dans Lovage c’était l’Amour dans le sens de "faire le sexe", dans Got A Girl c’est plus dans le sens "sentiment d'affection et d'attachement envers un être". Vous me direz que l’un ne va pas sans l’autre mais ce n’est pas le sujet, je suis là pour parler de musique normalement, enfin théoriquement dirons-nous.

Nous sommes donc ici dans l’amour romantique, ce n'est pas encore l'amour courtois, y’a des limites, mais plutôt ce que l’on fait avec l'être aimé quand on n’est pas au lit, le plaisir d’être ensemble, de faire les foufous, d’échanger des petits bisous, de se dévorer du regard, de partager un coucher de soleil sur la mer à minuit (mais si c’est possible), de faire de longues promenades main dans la main le long de la Seine au pied de Notre Dame, de tout faire l’un avec l’autre même de prendre le métro et pour Invalides changer à Opéra. Oui la légère obsession pour Gainsbourg et la "french pop" est encore bien présente dans ce disque.

Même s’il est musicalement un peu moins inspiré que Lovage, on retrouve avec plaisir ce mélange savant entre pop, trip-hop et arrangements de cordes, qui rend le disque difficilement classable dans un genre. D’ailleurs la version "Deluxe" qui propose en accompagnement un second disque avec les versions instrumentales des chansons, s’écoute avec le même plaisir que les versions chantées. Mais ce serait quand même vraiment dommage de se priver de la voix douce et irrésistible de Mary Elizabeth Winstead, certes moins sexy et voluptueuse que celle de Jennifer Charles mais qui ne manque pas de charme et qui est parfaite dans son rôle de girl next door sensuelle à béret, french pop oblige.

Contrairement à Lovage, vous pouvez écouter ce disque des deux mains - #sivousvoyezcequejeveuxdire - et chaque morceau trouvera sa place sur la mixtape que vous ne manquerez pas de réaliser pour tenter de séduire l’être aimé et pour information, ne perdez pas de temps avec ça, j’ai essayé et ça ne marche absolument pas du tout les mixtapes.

 

En savoir plus :
Le site officiel de Got A Girl
Le Facebook de Got A Girl


sy!         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 16 septembre 2018 : Un été sans fin

On n'est pas trop mal sous le soleil de septembre. Il faut bien cela pour faire oublier un peu l'actualité politique et sociale. Pour se détendre, voici notre petit programme culturel hebdomadaire, notamment avec de la musique, des spectacles à foison, la rentrée des expositions, une sélection de films et toujours de la littérature. C'est parti !

Du côté de la musique :

"Let my children hear Mingus" de Géraud Portal
"Joy as an act of resistence" de Idles
"Move through the dawn" de The Coral
"Reiði" de Black Foxxes
"Rising, la fin de la tristesse" de Blaubird
"Idomeni" de No Mad ?
"Sun on the square" de The Innocence Mission
et entre livre et musique "Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe

et toujours :
"June" de Brendon Anderergg
"Comme de Niro" de Madame Robert
"Neige à Londres" de Eles
Retour sur la 28eme édition du Festival de la Route du Rock de Saint Malo
Interview avec Judith Owen en concert le 17 septembre au 3 Baudets
le Rock chic de Thomas Breinert, découverte à prolonger par l'écoute de la session acoustique.

Au théâtre :

les nouveautés :
"Infidèles" au Théâtre de la Bastille
"Dialogue aux Enfers" au Théâtre de Poche-Montarnasse
"Le C.V. de Dieu" à la Pépinière Théâtre
"Signé Dumas" au Théâtre La Bruyère
"Solaris" au Théâtre de Belleville
"L'éternel premier" à La Pépinière Théâtre
"1830 Sand Hugo Balzac : tout commence..." au Théâtre Essaion
"Galilée, Le Mécano" au Théâtre de la Reine Blanche
"Vipère au poing" au Théâtre Le Ranelagh
"4.48 Psychose" au Théâtre La Croisée des Chemins
les reprises :
"La Nostalgie des blattes" au Théâtre du Petit Saint-Martin
"Cyrano de Bergerac" au Théâtre Le Ranelagh
"Une ombre dans la nuit" au Théâtre Le Ranelagh
"La Loi des Prodiges" au Théâtre du Petit Saint Martin
"Gérémy Crédeville - En vrai le titre on s'en fout" à la Comédie de Paris
"Fabrice Petithuguenin - C'est compliqué" au Théâtre Le Bout
"Manon Mezadorian - Pépites" au Théâtre du Marais
et la chronique des autres spectacles de septembre

Expositions avec :

"Picasso : Chefs d'oeuvre !" au Musée national Picasso
"Country Life - Chefs d'oeuvre de la Collection Mellon" au Musée de la Chasse et de la Nature

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Leave No Trace" de Debra Granik
"L'Amour est une fête" de Cédric Anger
"Sugarland" de Damon Gameau
Oldies but goodies avec : "Rue des Cascades" de Maurice Delbez en version remastérisée
Ciné en bref avec :
"Blackkklansman" de Spike Lee
"Whitney" de Kevin Macdonald
"Photo de famille" de Cecilia Rouaud
"Bonhomme" de Marion Vernoux
et la chronique des autres sorties de septembre

Lecture avec :

"Au loin" de Hernan Diaz
"Beach Boys, un été sans fin" de Jean Emmanuel Deluxe
"Federica Ber" de Mark Greene
"K.O." de Hector Mathis
"L'extase totale" de Norman Ohler
et toujours :
"Ce que l'homme a cru voir" de Gautier Batistella
"Dans la chambre noire" de Susan Faludi
"L'écart" de Amy Liptrot
"La femme à part" de Vivian Gornick
"Sous les branches de l'udala" de Chinelo Okparanta
"Wild side" de Michael Imperioli

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=