Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Jacques-André Boiffard - La parenthèse surréaliste
Centre Pompidou  (Paris)  Du 5 novembre 2014 au 5 février 2015

Pour inaugurer sa nouvelle galerie permanente d’exposition dédiée exclusivement à la photographie, le Centre Pompidou présente un exposition consacrée à Jacques-André Boiffard dont il détient la plus importante collection institutionnelle.

Intitulée "La parenthèse surréaliste", elle synthétise la production restreinte, en raison de la brièveté de son activité artistique, développée au sein du mouvement surréaliste d'un photographe qui fut l'assistant de Man Ray et dont le nom n'est pas passé à la postérité contrairement à certains de ses clichés.

Afin de donner une visibilité à un photographe qui, même de son temps, n'a pas accédé à la reconnaissance critique, le commissaire de l'exposition, Clément Chéroux, conservateur en charge du cabinet de la photographie au Musée National d’Art Moderne, a opéré une sélection de soixante-dix photographies réalisées entre 1928 et 1931 appariées en sections thématiques.

Jacques-André Boiffard, petit maître au service du surréalisme

Jacques-André Boiffard, distrait de ses études de médecine par son amitié pour le camarade de lycée qu'est Pierre Naville engagé dans la "révolution surréaliste", va se consacrer à la pratique photographique.

Mais s'il en maîtrise la technique à l'issue d'un assistanat de trois années auprès de Man Ray, il n'est ni un novateur ni un créateur au sens de l'"artiste-photographe".

Il est en photographie ce que sont les petits maîtres en peinture.

Par ailleurs il pratique une photographie fonctionnelle, qui ressortit à l'illustration, caractérisée par l'hétérogénéité formelle.

Cette absence de style "personnel" et le fait que ses clichés demeurent "anonymes" à défaut de crédits dans les ouvrages auxquels il a collaboré alors même qu'ils sont connus et parfois loués, expliquent sans doute qu'il soit resté dans l'ombre.

Ainsi en est-il des photos devenues emblématiques qu'il a réalisé pour les deux chantres et frères ennemis du surréalisme : celles de Paris qui illustrent le roman "Nadja" de André Breton et les celles publiées dans la revue "Documents" ("Bouche, ", "Gros orteil") pour illustrer le dictionnaire critique de Georges Bataille.

Et c'est à ce titre que, dans le catalogue, le commissaire indique que Jacques-André Boiffard a largement contribué à forger l'identité visuelle du mouvement surréaliste.

L'exposition présente également les photos réalisées hors du cénacle surréaliste, que ce soit des commandes alimentaires, telle l’illustration photographique d'une collection de roman policier, des portraits d'amis effectués lors de sa brève activité de photographe indépendant, des expérimentations autour du photogramme ou des déclinaisons de l'iconographie d'avant-garde (la pipe, les mains, le masque).

Nombre de clichés évoquent le travail de ses contemporains devenus célèbres que sont Brassaï et André André Kertész.

Et surtout Man Ray pour les photos de nu de sa compagne Renée Jacobi dont celle retenue comme visuel de l'événement rappelle tant par l'attitude que par l'angle de prise de vue celle intitulée "Femme aux cheveux longs".

A noter un colloque consacré à l’approche critique de l'oeuvre de Jacques-André Boiffard qui se tiendra, en entrée libre, au Centre Pompidou le 14 janvier 2015.

 

En savoir plus :

Le site officiel du Centre Pompidou

Crédits photos : MM
avec l'aimable autorisation du Centre Pompidou


MM         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :

Pas d'autres articles sur le même sujet


# 9 août 2020 : Vacances, j'oublie tout

Il fait beau et chaud, on reste à l'ombre, on traine à la plage, mais si vous avez encore un petit moment pour jeter un oeil à Froggy's Delight, nous sommes toujours là. Voici le programme light et rafraichissant de la semaine.
petit bonus, le replay de la MAG (Mare Aux Grenouilles) numéro #1

Du côté de la musique :

"Pain olympics" de Crack Cloud
"Waiting room" de We Hate You Please Die
"Surprends-moi" de Cheyenne
"Nina Simone 1/2" le mix numéro 20 de Listen in Bed
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Noshtta" de L'Eclair
"Moderne love" de Toybloid
  "Les îles" de Benoit Menut
"Echange" de Brussels Jazz Orchestra, Claire Vaillant & Pierre Drevet

Au théâtre :

Le compte-rendu de la 35ème édition du Festival Humour et Eau salée
et un spécial "Au Théatre ce soir dans un salon" avec les grands classiques de Barilet et Grédy :
"Peau de vache"
"Potiche"
"Folle Amanda"
"Le don d'Adèle"
"L'Or et la Paille"
et "Fleur de cactus" revisité par Michel Fau

Expositions :

en real life :
"Otto Freundlich - La révélation de l’abstraction" au Musée de Montmartre
"Turner, peintures et aquarelles - Collection de la Tate" au Musée Jacquemart-André
"Christan Louboutin - L'Exhibition[niste]" au Palais de la Porte Dorée
"Cézanne et les maîtres - Rêve d'Italie" au Musée Marmottan-Monet
"Coeurs - Du romantisme dans l'art contemporain" au Musée de la Vie romantique
"Monet, Renoir... Chagall - Voyages en Méditerranée" à l'Atelier des Lumières

Cinéma :

en salle :
"Voir le jour" de Marion Laine
"Le Défi du champion" de Leonardo D'Agostini
et at home avec des longs...
"2021" de Cyril Delachaux
"Les Robinsonnes" de Laurent Dussaux
"L'Ile aux femmes" de Eric Duret
"Quand j'avais 5 ans, je m'ai tué" de Jean-Claude Sussfeld
"The Storm" de Ben Sombogaart
...et des courts-métrages
"Odol Gorri" de Charlène Favier
"Poseur" de Margot Abascal

Lecture avec :

"Retour de service" de John Le Carré
"Un océan, deux mers, trois continents" de Wilfried N'Sondé
"Nous avons les mains rouges" de Jean Meckert
"Il était deux fois" de Franck Thilliez
"La goûteue d'Hitler" de Rosella Postorino
et toujours :
Interview de Bruno Piszczorowicz autour de son livre "L'ère Metal"
"Fleishman a des ennuis" de Taffy Brodesser-Akner
"Summer mélodie" de David Nicholls
"La Chine d'en bas" de Liao Yiwu
"La nuit d'avant" de Wendy Walker
"Isabelle, l'après midi" de Douglas Kennedy
"Les ombres de la toile" de Chris Brookmyre
"Oeuvres complètes II" de Roberto Bolano
"Un été norvégien" de Einar Mar Gudmundsson

Froggeek's Delight :

Toute la semaine des directs jeux vidéo, talk show culturel, concerts en direct sur la FROGGY'S TV

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=