Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Maudits
Joyce Carol Oates  (Editions Philippe Rey)  octobre 2014

Au début du XXème siècle, une "Malédiction" semble frapper les prestigieux membres de la non moins prestigieuse université de Princeton : le dernier roman de la très prolifique Joyce Carole Oates avait en son point de départ tous les ingrédients d'un bon polar en costumes. Mais Maudits est le cinquième livre du cycle Gothique de la romancière, après Bellefleur, A bloodsmoore romance, Mysteries of Winterthurn, et My heart laid blair. Gothique, il l'est assurément, notamment à travers sa scène la plus marquante : une jeune vierge à la peau diaphane est enlevée par un séduisant "démon" - les guillemets ont leur importance - devant l'autel de son mariage.

Ce serait pourtant le terme Baroque qui pour moi reflète le mieux l'extraordinaire diversité de cette chronique, qui fourmille d'extravagances - dans le meilleur sens du terme. La première bonne idée de Oates est ainsi d’avoir fait du narrateur un historien amateur, fils d'un des protagonistes, qui va ponctuer son récit de notes de bas de pages et de remarques à l'intention du lecteur. Ces passages, qui frôlent parfois l'absurde, sont vraiment d'un humour savoureux. Le lecteur va également pouvoir apprécier une multitude de petits morceaux de bravoure littéraire, dont la forme - passages soulignés, chapitres en lettres capitales, etc. - renforce le côté "diversité" de l’ensemble : ici, un journal intime d'une "desperate housewife" désœuvrée (l'hilarante Adelaide "Puss" McLean Burr), là, une retranscription d'article de journal ou des lettres... jusqu’à un étonnant sermon clôturant Maudits.

Un autre aspect rendant ce roman passionnant est la frontière qui se brouille entre la fiction et la réalité. Oates mélange ainsi personnages de fiction et personnages historiques : à côté des protagonistes fictionnels victimes de la Malédiction, on trouve des présidents des États-Unis, comme Woodrow Wilson, qui fut l'un des présidents de Princeton, ou des auteurs comme Jack London, étonnamment dépeint comme un monstre de cynisme, Upton Sinclair (l'auteur de La Jungle, et grand promoteur du socialisme aux États-Unis) ou encore Mark Twain.

Joyce Carol Oates, qui connaît son sujet puisqu'elle enseigne également à Princeton, nous entraîne dans l'enceinte de cette université par ses descriptions architecturales et ses intrigues de politique interne d'une précision impressionnante. Ce qui en rend les événements surnaturels d'autant plus troublants. Un livre à dévorer !

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :
La chronique de "Le mystérieux Mr Kidder" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Le musée du Dr Moses" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Mudwoman" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Premier amour" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Carthage" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Sacrifice" et de "Dahlia noir & Rose blanche" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Valet de pique" de Joyce Carol Oates
La chronique de "La fille du fossoyeur" de Joyce Carol Oates
La chronique de "Paysage perdu" de Joyce Carol Oates


Sébastien Pruvost         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 22 avril 2018 : Summertime

Voilà enfin les beaux jours, de l'hiver à l'été il n'y a qu'un pas que les premiers pique-niques sur les pelouses parisiennes ont déjà franchi. Quoi qu'il en soit voici le programme culturel de la semaine.

Du côté de la musique :

"La grande effusion" de Kent
"Fontaine Wallace" de Fontaine Wallace
"A l'abri du vent" de Vanessa Philippe
"Live in vienna, Schumann piano concerto, Brahms Handel Variations" de Alfred Brendel
"Brainbow" de Brainbow
Ughett, Laake, Theodora et P4N4 dans une compilation Disquaire Day 2018
"Orphéon" de France de Griessen
"IT" de Frantic
"Hommage à Jacques Higelin
"Richard Strauss, Don Quixote & Cello works" de Ophélie Gaillard
Ramon Pipin au Café de la Danse
et toujours :
"27 passports" de The EX
"Simple appareil" de Lofofora
"Haydn : 3 sonatas" de Arthur Ancelle
Interview de Da Silva
"Room 102" de Hotel
"Deux ans pour résoudre un puzzle 2 pièces" de Lucarne
"Where the weather went" de Newton Colours
"Absence" de Niki Niki
"Born to try" de Part-Time Friends
"Plaisir moderne" de Scratchophone Orchestra
"Your queen is a reptile" de Sons of Kemet
"Memory Sketches" de Tim Linghaus

Au théâtre :

les nouveautés de la semaine :
"The Beggar's Opera" au Théâtre des Bouffes du Nord
"L'Affaire Courteline" au Théâtre Le Lucernaire
"Too Much Time - Women in prison" à La Loge
"Mon Lou" au Théâtre Le Lucernaire
"Lady Macbeth" au Théâtre de l'Epée de Bois
"Billie Holiday - Sunny Side" au Théâtre Essaion
"Frédrick Sigrist - Tout le monde croit que je suis un mec bien" au Théâtre Le Funambule Montmartre
dans le cadre du Festival La semaine Extra au Théâtre Le Nest à Thionville : "Price "- "Jours radieux" - "Les Imposteurs" - "Longueurs d'ondes"
des reprises à ne pas rater :
"La loi des prodiges" au Théâtre de la Tempête
"Ciel, mon placard !" à La Loge
et les chroniques des autres spectacles d'avril

Exposition avec :

"Subodh Gupta - Adda/Rendez-vous" au 11 Conti-Monnaie de Paris

Cinéma avec :

les films de la semaine :
"Foxtrot" de Samuel Maoz
"La Route sauvage" de Andrew Haigh
"Mes Provinciales" de Jean-Paul Civeyrac
"La Révolte des jouets" de Bretislav Pojar et Hermina Tyrlova
et les chroniques des autres sorties d'avril

Lecture avec :

"Derniers jours à Berlin" de Harald Gilbers
"La confession" de John Herdman
"La fabrique des coincidences" de Yoav Blum
"La journée de la vierge" de Julie Marx
"Manhattan vertigo" de Colin Harrison
"Meurtres, en toute intelligence" de Jacques Attali
"Sparte" de Nicolas Richer

et toujours :
"Ghetto brother, Une légende du bronx" de Julian Voloj & Claudia Ahlering
"Histoire de la France" de Jean Christian Petitfils
"J'apprends le français" de Marie France Etchegoin
"La fabrique des corps, des premières prothèses à l'humain augmenté" de Héloise Chochois
"La saison des feux" de Celeste NG
"Les enfants du fleuve" de Lisa Wingate

Froggeek's Delight :
Le Google Home, enceinte intelligence

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=