Musique sep Théâtre sep Expos sep Cinéma sep Lecture sep Bien Vivre
  Galerie Photos sep Nos Podcasts sep
 
recherche
recherche
Activer la recherche avancée
Accueil
 
puce puce
puce Basement Jaxx
Kish Kash  (Xl recordings / Beggars banquet)  novembre 2003

Alors que nos hanches se remettent à peine de Rooty, l’inclassable second album de Basement Jaxx, voilà que le duo anglais impose à nos oreills un nouveau travail d’acclimatation.

Car Basement Jaxx joue une bastard-pop singulière, empruntant ci et là au funk de Prince ("Plug it In"), à la musique des dance-floors, aux beats groovy de Timbaland produisant Missy Elliot ("Right there’s the spot" ; "Lucky Star") , aux sonorités hispaniques ("Living room", "Tonight"), et indiennes ("Benjilude" suivi de "Lucky Star").

Le ton est posé dès la première piste : inviter Lisa Kekaula, et tout ce qu’elle impose de puissance vocale et scénique, est déjà une entrée en matière osée, et énergisante. Le titre s’appelle "Good Luck", on en souhaite à tout le monde. Il semble d’ailleurs que la voix grave de la chanteuse des Bellrays se plie mieux à l’electro-dance que dans certains morceaux du groupe new-yorkais.

Une autre invitée phare, qui d’ailleurs porte de sa voix le titre Kish Kash qui donne le nom à l’album, est Siouxsie Sioux. Et l’intervention des bidouilleurs n’est pas sans conséquence, transcendant complètement la chanteuse qui, sur une autre planète, se lâche complètement et nous livre un titre furax et réjouissant.

Enfin, Meshell Mdegeocello illumine de sa voix le titre "Feels like home", comme une invitation à pénétrer son univers. Son autre performance de l’album, la chanson "Right there’s the spot" est tout aussi convaincante, d’autant qu’elle porte la marque de fabrique de Basement Jaxx, avec un rythme relativement lent mais entraînant, un refrain "chorus", une alternance dans la vitesse de débit des paroles…

L’album de Basement Jaxx reprend un peu du schéma de Rooty. Alternant chansons ultra-rythmées ("Good Luck", "Kish Kash") et balades plus posées ("Tonight", le somptueux "If I ever recover", sorti tout droit d’un album de The Streets), l’album est complètement bancal, mais comme toute la musique de Basement Jaxx l’est aussi, ce qui pourrait relever du défaut chez d’autres est ici une force.

Toutefois, l’album n’atteint pas le niveau de Rooty. Un peu moins explosif, il semble ne se baser que sur les interventions extérieures, retirant un peu de l’ingéniosité des metteurs en scène. On se retrouve avec des concepts chansons ennuyeuses ("Tonight") et des invités un peu tombés là par hasard ou complaisance (Dizzee Rascal sur "Lucky Star"). D’autres chansons sont plus foutraques ("Supersonic"), tombant dans l’imitation faiblarde de The Avalanches).

Mais qu’on se rassure sur le potentiel de l’album : on trouvera bien quelques bons arrangeurs capables de remix détonnants, comme l’ont fait les belges de 2 many Dj’s pour "Where’s your head at ?"…

 

A lire aussi sur Froggy's Delight :

La chronique de l'album Junto de Basement Jaxx
Basement Jaxx en concert au Festival International de Benicassim 2005 (vendredi)


Xavier         
deco
Nouveau Actualités Voir aussi Contact
deco
decodeco
• A lire aussi sur Froggy's Delight :


# 23 février 2020 : Eclectisme n'est pas un gros mot

Classique, pop, rock, découvertes, artistes confirmés, comédies, drames, art moderne ou plus classique, romans et livres historiques, tout se cotoient encore dans cette nouvelle et riche édition de Froggy's Delight. C'est parti pour le sommaire.

Du côté de la musique :

"Contemporary" de Adélaide Ferrière
"Un moment musical chez les Schumann" de Cyrielle Golin & Antoine Mourias
Rencontre avec Cyril Adda, autour de on album "L'îlot" et de sa session live de 5 titres
"Beethoven : intégrale des sonates pour piano" de Fazil Say
"Happy mood !" de François Ripoche
"L'appel de la forêt" de Julien Gasc
"Satchidananda", nouveau et 11eme mix de Listen in Bed
"Song for" de Noé Huchard
"Amours, toujours !" de Smoking Joséphine
"Rêve d'un jour" de The Chocolatines
"The Bear and other stories" de The Fantasy Orchestra
"Saint Cloud" de Waxahatchee"
et toujours :
"Monolithe" de Octave Noire
"Origenes" de Sotomayor
"Perdida" de Stone Temples Pilots
"Endless voyage" de Sunflowers
"Brothers in ideals" de The Inspector Clouzo
"Come on in" de Thorbjorn Risager & The Black Tornado
"Bury the moon" de Asgeir
"The wall single" de Fontiac
"M. I. A." la 10ème émission de Listen in Bed à écouter en ligne
"Cailloux & météores" de Mira Cétii
"Ghosts" de Mokado
Frustration & The Jackson pollock au Fil de Saint Etienne

Au théâtre :

les nouveautés avec :
"Transmission" au Théâtre Hébertot
"Play Loud" au Théâtre La Flèche
"Satsang !" au Théâtre La Croisée des Chemins-Belleville
"Labiche Repetita" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Le Tour du théâtre en 80 minutes" au Théâtre de Poche-Montparnasse
"Dieu est mort. Et moi non plus j'me sens pas trop bien !" au Théâtre Le Funambule-Montmartre
"Isabelle Vitari - Bien entourée" au Palais des Glaces
"Cabaret décadent - Revue Electrique n°25" au Cirque Electrique
"Les Amants de Varsovie" au Théâtre du Gymnase
les reprises :
"Dementia Praecox" au Théâtre Elizabeth Czerzuk
"Ruy Blas" au Théâtre Gérard Philippe de Saint-Denis
"Dieu, Brando et moi" au Studio Hébertot
et la chronique des spectacles à l'affiche en février

Expositions avec :

"Coeurs" au Musée de la Vie romantique
et la dernière ligne droite pour :
"Hans Hartung - La fabrique du geste" au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris

Cinéma avec :

"Le Cas Richard Jewell" de Clint Eatswood
"L'Etat sauvage" de David Perrault
et la chronique des films sortis en février

Lecture avec :

"Ada & Rosie" de Dorothée de Monfreid
"De rien ni de personne" de Dario Levantino
"La mémoire tyranique" de Horacio Castellanos Moya
"Santa muerte" de Ganino Iglesias
"Tout pour la patrie" de Martin Caparros
"Bon Rundstedt, le maréchal oublié" de Laurent Schang
et toujours :
"Apaiser hitler" de Tim Bouverie
"L'odysée du plastique" de Eric Loizeau
"La résurrection de Joan Ashby" de Cherise Wolas
"Les lumières de Niteroi" de Marcello Quintanilha
"Préférer l'hiver" de Aurélie Jeannin
"Ted" de Pierre Rehov et "Grand froid" de Cyril Carrère
"Undercover" de Amaryllis Fox

Bonne lecture, bonne culture, et à la semaine prochaine.

           
www.myspace.com/froggydelight | www.tasteofindie.com   bleu rouge vert métal
 
© froggy's delight 2008
Recherche Avancée Fermer la fenêtre
Rechercher
par mots clés :
Titres  Chroniques
  0 résultat(s) trouvé(s)

Album=Concert=Interview=Oldies but Goodies= Livre=Dossier=Spectacle=Film=